surfingfrance.com

[LA ROUTE DE PARIS-2024] Épisode XI

L'Italien Leo Fioravanti est officiellement qualifié pour les Jeux Olympiques de Paris-2024. L'Italien Leo Fioravanti est officiellement qualifié pour les Jeux Olympiques de Paris-2024.  © WSL

A l'issue de la neuvième des 10 étapes de la saison régulière CT, qui s'est achevée hier en Afrique du Sud avec les succès de Lakey Peterson (ISA) et Filipe Toledo (Brésil), découvrez qui sont les surfeurs officiellement qualifiés et ceux actuellement dans la bulle qualificative pour les Jeux Olympiques de Paris-2024 à Tahiti.

 Seule Française du CT, Johanne Defay, mathématiquement déjà assurée de sa qualification pour les JO, termine à la 9e place à JBay. Pour rappel, deux autres Français sont également qualifiés pour les Jeux : Vahiné Fierro et Kauli Vaast ont obtenu leur ticket sur les World Surfing Games de l'ISA en juin.

 A noter que classement définitif pour les qualifiés olympiques sera établi à l'issue de la finale de septembre.

 

JEFFREYS BAY, EASTERN CAPE, SOUTH AFRICA - JULY 19: WSL Champion Filipe Toledo of Brazil surfs in Heat 2 of the Semifinals at the Corona Open J-Bay on July 19, 2023 at Jeffreys Bay, Eastern Cape, South Africa. (Photo by Beatriz Ryder/World Surf League)Filipe Toledo 

Vainqueur en Afrique du Sud, le Brésilien Filipe Toledo (photo ci-dessus) a l'assurance de participer aux Jeux Olympiques puisqu'il est finira la saison dans le Top 5 WSL et ne pourra être dépassé que par un seul de ses compatriotes. Finaliste à JBay et désormais n.2 mondial, l'Australien Ethan Ewing est lui aussi qualifié pour les JO avec le même cas de figure que Toledo. Même chose pour l'Américain Griffin Colapinto qui occupe la 3e place du ranking. Enfin, l'Italien Leonardo Fioravanti (9e) dispose lui aussi de son ticket pour Paris-2024 car il ne peut plus être rattrapé par l'Indonésien Rio Waida, lequel est en position de dernier "qualifiable".

Comme Johanne Defay, Tatiana Weston-Webb (Brésil), Brisa Hennessy (Costa Rica) et Teresa Bonvalot (Portugal) sont elles aussi déjà qualifiées en raison de leurs récentes performances mais aussi de la surreprésentation américaine et australienne sur le CT féminin.

Après leurs résultats sur les World Surfing Games du Salvador, Kanoa Igarashi (Jap) et Jordy Smith (AfS) ont l'assurance de participer aux JO. 

Si Igarashi termine la saison dans le Top 10 éligible du CT, alors son compatriote Leo Inaba (8e au Salvador et deuxième meilleur asiatique) sera qualifié pour les Jeux. 
Si Smith termine la saison dans le Top éligible du CT, et comme le deuxième Africain, Teva Bouchgua (Maroc) a terminé 31e des World Surfing Games et donc au-delà du Top 30 éligible des ISA, c'est le Mexicain Alan Cleland, champion du monde ISA, qui sera qualifié pour les Jeux. 

 

Ce qu'il faut savoir  ==> Quarante-huit surfeurs participeront à cette Olympiade sur le spot de Teahupo'o (24 femmes et 24 hommes), dont dix-huit (8 et 10) seront issus du CT. Rappelons que le CT est prioritaire sur toute autre voie de qualification. 

 

JEFFREYS BAY, EASTERN CAPE, SOUTH AFRICA - JULY 19: Ethan Ewing of Australia surfs in  the Final at the Corona Open J-Bay on July 19, 2023 at Jeffreys Bay, Eastern Cape, South Africa. (Photo by Alan Van Gysen/World Surf League)Ethan Ewing

 

MESSIEURS

A retenir ==> Le Brésil, les Etats-Unis et l'Australie, qui ont les plus gros contingents, auront deux qualifiés parmi les 10 surfeurs qui seront qualifiés à l'issue de la saison du CT. 

Leader du ranking, le Brésilien Filipe Toledo est qualifié puisqu'il dispose de près de 18,000 pts d'avance sur Yago Dora, le 3e Auriverde. Si la saison s'arrêtait aujourd'hui, Joao Chianca serait lui aussi dans le bateau pour Teahupo'o, alors que Gabriel Medina et Italo Ferreira ne seraient pas qualifiés. A noter que Ferreira s'est gravement blessé au genou à JBay et semble out pour la fin de la saison.

Deuxième du ranking, l'Australien Ethan Ewing a son ticket pour les Jeux. Ancien leader du classement, Jack Robinson (8e) est sous la menace pressante de Ryan Callinan (10e) pour la deuxième place olympique des Aussies.

Lui aussi qualifié, Griffin Colapinto (Etats-Unis) sera très certainement rejoint par John John Florence, lequel dispose avant la dernière étape de la saison de 9500 pts d'avance sur Barron Mamiya. Ce dernier doit gagner le Tahiti Pro le mois prochain et JJF se faire sortir d'entrée pour doubler le double champion du monde. Ce qui semble très peu probable.

L'Italien Leo Fioravanti (9e) est lui aussi officiellement qualifié avec 13,000 pts d'avance sur l'Indonésien Rio Waida (21e), premier non qualifié pour le moment. Mais le Balinais s'est considérablement rapproché du Sud-Africain Matthew McGillivray (2,450 pts d'écart), lequel est pour l'heure 10e surfeur éligible pour les Jeux. Assuré de faire les Jeux via les ISA, Jordy Smith devrait même verrouiller son ticket via le CT (16e place et 9e éligible). Même chose pour Kanoa Igarashi (13e du CT), qui en cas d'accident de parcours pourrait débloquer la place non nominative obtenue par le Japon lors des World Surfing Games 2022. 

 

RANKING 2023 après 9 étapes
(** QP JO : qualifiée provisoirement pour les Jeux Olympiques)
(* QV JO : virtuellement qualifié pour les Jeux Olympiques)

1. Filipe Toledo (Brésil) 54,980 ** QP JO
2. Ethan Ewing (Australie) 47,815 ** QP JO
3. Griffin Colapinto (Etats-Unis) 47,540 ** QP JO
4. Joao Chianca (Brésil) 42,960 * QV JO
5. Yago Dora (Brésil) 36,865
FINAL 5 CUTOFF
6. Gabriel Medina (Brésil) 35,440
7. John John Florence (Etats-Unis) 34,290 * QV JO
8. Jack Robinson (Australie) 33,950 * QV JO
9. Leonardo Fioravanti (Italie) 31,900 ** QP JO
10. Ryan Callinan (Australie) 31,815
11. Connor O'Leary (Australie) 29,705
12. Italo Ferreira (Brésil) 28,485
13. Kanoa Igarashi (Japon) 26,770  * QV JO
14. Barron Mamiya (Etats-Unis) 24,865
15. Ian Gentil (Etats-Unis) 24,780
16. Jordy Smith (Afrique du Sud) 24,005 * QV JO
17. Caio Ibelli (Brésil) 22,790
17. Liam O'Brien (Australie) 22,790
19. Matthew McGillivray (Afrique du Sud) 21,450 * QV JO
20. Callum Robson (Australie) 21,365
21. Rio Waida (Indonesie) 18,960
22. Seth Moniz (Etats-Unis) 17,535
23. Kelly Slater (Etats-Unis) 13,555

 

DAMES

A retenir ==> Les Etats-Unis et l'Australie auront deux qualifiées via le CT. La qualification est mathématiquement déjà assurée pour Johanne Defay (France), Tatiana Weston-Webb (Brésil), Brisa Hennessy (Costa Rica) et Teresa Bonvalot (Portugal). 

Championne olympique en titre, Carissa Moore (Etats-Unis) a neuf orteils à Tahiti. Il faudrait que Caroline Marks la dépasse au classement général à l'issue de la dernière étape (à Tahiti le mois prochain) pour l'en empêcher. Caroline Marks (3e), Catlin Simmers (5e) et Lakey Peterson (6e) se disputeront très certainement le deuxième ticket US pour les Jeux. 

L'Australienne Tyler Wright, dauphine de Moore est dans la même situation, elle qui distance ses compatriotes Molly Picklum (4e) et Stephanie Gilmore (7e). 

 

JEFFREYS BAY, EASTERN CAPE, SOUTH AFRICA - JULY 19: Lakey Peterson of the United States surfs in Heat 2 of the Quarterfinals at the Corona Open J-Bay on July 19, 2023 at Jeffreys Bay, Eastern Cape, South Africa. (Photo by Beatriz Ryder/World Surf League)Lakey Peterson 

 

RANKING 2023 après 9 étapes
(** QP JO : qualifiée provisoirement pour les Jeux Olympiques)
(* Q JO : virtuellement qualifiée pour les Jeux Olympiques)

 1. Carissa Moore (Etats-Unis) 57,745 * QV JO
2. Tyler Wright (Australie) 55,980 * QV JO
3. Caroline Marks (Etats-Unis) 49,870 * QV JO
4. Molly Picklum (Australie) 49,325 * QV JO
5. Caitlin Simmers (Etats-Unis) 41,270
FINAL 5 CUTOFF
6. Lakey Peterson (Etats-Unis) 38,150
7. Stephanie Gilmore (Australie) 36,370
8. Tatiana Weston-Webb (Brésil) 34,235 ** QP JO
9. Gabriela Bryan (Etats-Unis) 32,895
10. Bettylou Sakura Johnson (Etats-Unis) 30,760
11. Johanne Defay (France) 18,320 ** QP JO
12. Brisa Hennessy (Costa Rica) 14,710 ** QP JO

18. Teresa Bonvalot (Portugal) 6,265 ** QP JO

 

JEFFREYS BAY, EASTERN CAPE, SOUTH AFRICA - JULY 18: Johanne Defay of France surfs in Heat 1 of the Elimination Round at the Corona Open J-Bay on July 18, 2023 at Jeffreys Bay, Eastern Cape, South Africa. (Photo by Alan Van Gysen/World Surf League)Johanne Defay

 

LE SYSTEME DE QUALIFICATIONS COMPLET POUR PARIS-2024

 

 

LE CHAMPIONSHIP TOUR 2023
29 janvier - 10 février : Billabong Pro Pipeline (Hawaii)
12 - 23 février : Hurley Pro Sunset Beach (Hawaii)
8 - 16 mars : MEO Rip Curl Pro Portugal (Portugal)
4 - 14 avril : Rip Curl Pro Bells Beach (Australie)
20 - 30 avril : Margaret River Pro (Australie)
*** Mid-season Cut : 24 surfeurs et 12 surfeuses retenus ***
27 - 28 mai : Surf Ranch Pro (USA)
9 - 18 juin : Surf City El Salvador Pro presented by Corona (El Salvador)
23 juin - 1er juillet : Rio Pro presented by Corona (Brésil)
13 - 22 juillet : Corona Open J-Bay (Afrique du Sud)
11 - 20 août : Shiseido Tahiti Pro (Tahiti)
*** Les Top 5 messieurs et dames qualifiés pour les finales *** 
7 - 15 septembre : Rip Curl WSL Finals (Lower Trestles, USA)

 

LES QUALIFIES ACTUELS POUR LES JEUX VIA LE CT
Filipe Toledo (Brésil)
Ethan Ewing (Australie)
Griffin Colapinto (USA)
Leonardo Fioravanti (Italie) 
Johanne Defay (France)
Tatiana Weston-Webb (Brésil)
Brisa Hennessy (Costa Rica)
Teresa Bonvalot (Portugal)

LES QUALIFIÉS ACTUELS POUR LES JEUX VIA LES WORLD SURFING GAMES
Europe : Kauli Vaast (France), Vahiné Fierro (France)
Afrique : Jordy Smith (Afrique du Sud), Sarah Baum (Afrique du Sud)
Océanie : Billy Stairmand (Nouvelle-Zélande), Saffy Vette (Nouvelle-Zélande) 
Asie : Kanoa Igarashi (Japon), Shino Matsuda (Japon)
Amérique : les qualifications se joueront sur les Jeux Panaméricains en novembre au Chili. 

 

NB : le Japon et les Etats-Unis, qui sont sortis en tête des classements messieurs et dames des World Surfing Games 2022 à Huntington Beach (Etats-Unis) disposent d'une place non nominative supplémentaire pour les Jeux de Paris-2024. Ils désigneront ainsi les surfeurs de leur choix d'ici le mois due juin 2024.  

 

 

Dernière modification le : 20 juillet 2023
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Stages d'évaluation à Capbreton  •  Dans un an les Jeux »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP  Ministère chargé des sports agence nationale du sport Air Tahiti  Europe 2