Lacanau : quand un surfeur sauve un surfeur !

IMG 1174 preview

On est passé tout près du drame dimanche après-midi à Lacanau où un surfeur débutant en grande difficulté a été secouru par Bruno Lamothe, surfeur du Lacanau Surf Club lui même à l'eau. Ce qui nous amène à rappeler qu'il faut toujours bien se renseigner sur les conditions avant de se mettre à l'eau et ne jamais surestimer ses forces, surtout en hiver. 


« Les vagues faisaient un bon mètre cinquante à la centrale. On était 4-5 à l'eau. J'ai vu ce gars prendre quelques vagues, il avait l'air de se débrouiller. J'ai cru qu'il était sorti jusqu'à ce que j'entende "au secours, à l'aide !" Il devait être à plusieurs centaines de mètres au large. Je n'ai pas hésité. » Bruno Lamothe (18 ans) surfe à Lacanau depuis son plus jeune âge. Finaliste du championnat espoirs de Gironde l'an dernier, il connaît parfaitement son spot. Et surtout, il a son PSE2.
secours lacanauLe surfeur de 19 ans a confirmé plus tard avoir pris sa planche en pleine tête sur une vague. Groggy, il a dérivé très rapidement. Il y a en ce moment une baïne très importante et un fort courant qui tire vers le large.
« Il a fait quelques malaises au large »
Quand il entend ses cris, Bruno regarde autour de lui et fonce donc vers l'horizon. « J'ai mis 15 minutes à la rame pour aller jusqu'à lui et plus d'une demi-heure pour le ramener. Il a fait quelques malaises au large. Il était en hypothermie alors qu'il était bien équipé avec des gants, une cagoule. Heureusement qu'un autre surfeur est venu m'aider sur la fin car c'était très chaud. »
Une fois sur le sable, Bruno lui fait un rapide bilan. « J'ai appris qu'il était asthmatique. Il a pris de la ventoline et du sucre et ça allait mieux. Ses potes l'ont ramené chez lui. » Si ce n'est pas la première fois que Bruno sort du monde de l'eau, le jeune homme concède qu'il ne l'avait jamais fait dans ces conditions. « Sincèrement, je n'étais pas très à l'aise moi non plus. Surtout qu'on a pris une grosse série en revenant et que j'ai eu très peur pour lui. Il était vraiment mal en point. »
L'histoire se termine donc très bien pour le jeune homme qui était arrivé plus tôt dans la journée de Bordeaux et qui doit sa vie à un jeune surfeur du Lacanau Surf Club. 

Il est utile de rappeler les consignes essentielles quand on va surfer :
- Ne jamais surfer seul
- Ne jamais se surestimer
- Bien se renseigner sur le spot
- Bien observer les conditions
- Bien s'équiper

56f1e3c4 eb1d 45b7 9702 dbd32baf3a3aBruno Lamothe surfait à la Centrale quand il a entendu les appels de détresse du surfeur en difficulté.

 

 

 

 

 



Laurent Rondi : « Des débutants qui ne prennent pas conscience du danger »
Selon Laurent Rondi, président du Lacanau Surf, « il y a énormément de groupes qui se montent actuellement sur Facebook avec des débutants qui se donnent rendez-vous pour aller surfer. Ça part d'un bon sentiment mais c'est périlleux car la majorité n'ont pas le matériel adéquate, ni la connaissance de l'océan et ne prennent pas le temps d'observer le plan d'eau avant d'aller pratiquer. »
Pratiquant lui-même depuis des dizaines d'années, Laurent Rondi regrette le manque de connaissance de ces débutants qui ne se rendent pas compte du danger. « Ils voient qu'il y a du monde à l'eau sans prendre conscience que ces gens-là ont souvent un bon niveau. Surtout en hiver. Et si c'est shorebreak et qu'il n'y a que des bodyboardeurs, ils ne se posent pas non plus la question de savoir pourquoi, et ils y vont en se mettant bien souvent dans des situations périlleuses. Et mettent aussi les autres dans des situations périlleuses. »
Un conseil à tous les débutants qui veulent profiter des vagues toute l'année : n'hésitez pas à bien observer le spot avant de vous lancer. N'ayez pas honte de ne pas suivre les copains à l'eau si vous pensez ne pas avoir le niveau. Allez demander comment sont les vagues, les conditions et les spécificités du spot aux clubs ou aux écoles alentours, et s’ils sont fermés aux locaux du spot.


Le Surfeur Sauveur
Le Surfeur Sauveur est une reconnaissance sur laquelle travaillent la Fédération et ses organes déconcentrés. Une formation est en cours d'élaboration qui délivrera un diplôme. Le principe est que le surfeur est quasiment toute l'année dans l'eau avec un support de flottaison important. Il existe une façon d'approcher une personne en situation délicate. Le Surfeur Sauveur connaît les techniques pour remorquer quelqu'un d'inconscient, comme il connaît les précautions à prendre pour éviter le sur-accident et se retrouver lui-même en difficulté. L'idée est d'apprendre à réagir face à une difficulté dans l'eau quand il faut intervenir. Le Surfeur Sauveur est formé, il intervient et conseille.

 

Dernière modification le : 18 mars 2021
Évaluer cet élément
(7 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia