« Le bon déroulement de la saison d’été sera déterminant pour l’avenir du club » Surfing Saint Gilles (Pays de la Loire)

Nous publions, depuis bientôt 3 semaines, les témoignages de dirigeants de clubs afin de savoir comment leur association s'organise, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire.

Aujourd'hui : Surfing Saint Gilles (Pays de la Loire)


« Nous avons pris les premières mesures dès l’instant où nous avons su que les établissements scolaires fermaient. Une initiative anticipée prise en concertation avec plusieurs structures locales. Dans un premier temps, nous avons décidé de suspendre la reprise des cours « club », qui devait avoir lieu le samedi 14 mars, ainsi que de fermer l’accès à nos vestiaires. En revanche, il était encore possible pour les licenciés d’avoir accès aux planches. Les mesures se sont finalement durcies et ont entrainé la fermeture totale du club. Nous restons cependant joignables par mail et assurons une veille quotidienne à distance. Il faut déjà essayer de préparer « l’après ». Nous avons bien entendu relayé tous les messages sanitaires à nos licenciés en leur rappelant qu’il était impératif de rester chez soi et de respecter le confinement. Tout le monde a vite pris conscience de la situation en adoptant un comportement raisonné et responsable.
Nous gardons le contact avec nos licenciés de différentes manières en publiant des articles et des vidéos sur notre site. N’hésitez pas à aller faire les curieux : il y a de récentes interviews de nos athlètes Tristan Guilbaud, Hina Conradi… Vice-Champion du monde Para-surf 2020, Philippe Naud sera prochainement mis à l’honneur. Nous avons des groupes de messagerie sur les réseaux sociaux avec les compétiteurs du club, mais aussi avec les différents cours loisirs. On les incite à regarder un maximum de vidéos de surf et à faire des exercices physiques quotidiens. On se lance des défis amusants. Cela permet de rester en contact, de rigoler, d’imaginer nos futures sessions… On se dit que, quand on retournera à l’eau, nous n’aurons plus les gants, ni les chaussons !
Cette crise intervient en pleine dynamique de reprise d’activité : nous avions juste recommencé les séances d’entraînements de la section surf du collège public Pierre Garcie-Ferrande. Nous devions aussi accueillir le collège privé des Épinettes pour des séances découvertes. La saison de compétition venait de reprendre avec la Coupe de Ligue de Saint-Jean-de-Monts. Les épreuves de Longeville-sur-mer et de Bretignolles, qui devaient se dérouler les week ends suivants ont été annulées. Du 10 au 13 avril, le club avait programmé un séjour sportif à Biarritz à l’occasion de la Quiksilver Maïder Arosteguy. Les jeunes ont été forcément déçus mais ce n’est que partie remise. Nous espérons pouvoir organiser les championnats départementaux prévus en mai, ainsi que notre traditionnelle journée 100% Filles et Mie Câline Day. Les plannings seront chamboulés mais nous ferons au mieux pour satisfaire l’ensemble de nos licenciés.
Les salariés et notre stagiaire en formation BP JEPS aux Sables d’Olonne sont en chômage partiel depuis le 15 mars. Ça serait mentir de dire que nous ne sommes pas inquiets. L’activité touristique est notre source de revenu principale pour payer nos salariés et faire fonctionner le club à l’année. Nous mettrons tout en œuvre pour maintenir le club avec le soutien de la municipalité et de nos partenaires. Mais il est évident que le bon déroulement de la saison d’été sera déterminant pour l’avenir du club.
Mais tout cela est secondaire. Des vagues, il y en aura toujours, alors patience ! Le plus important est que toute la population participe au respect des consignes de confinement. C’est forcément frustrant de rester cloitré chez soi et encore plus en période de vacances. Mais pensons à l’ensemble du personnel médical et à tous les travailleurs qui font preuve d’un engagement remarquable. Plus tôt les efforts seront faits, plus tôt nous pourrons retourner surfer ! En attendant prenez soin de vous et de vos proches. »

 

Déjà parus
Lacanau Surf Club (Gironde)
Cotentin Surf Club (Normandie)
Anglet Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Comité Guadeloupe
Ocean Surf Club (St Jean de Monts, Vendée)
Hossegor Surf Club (Landes)
Ligue de Bretagne
Annecy Stand Up Paddle Club (Haute Savoie)
WSA (Guidel, Morbihan)
Ligue Nouvelle-Aquitaine
Cigale Surf Club (Ste Maxime, Var)
le Bascs ( Biarritz, Pyrénées atlantiques)
Surf Club Royan Atlantique (Royan Charente Maritime)
Ocean Roots (Arcachon, Gironde)

 

 

Dernière modification le : 08 avril 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia