surfingfrance.com

Le melty Eurosurf junior est lancé.

(de gauche à droite) : Patrick Florès, Xavier Delanne, Jean-Luc Arassus, Romain Marcet et Laurent Rondi. (de gauche à droite) : Patrick Florès, Xavier Delanne, Jean-Luc Arassus, Romain Marcet et Laurent Rondi.

L'ensemble de l'équipe de France espoirs est arrivé ce mercredi midi à Lacanau, site du melty Eurosurf junior 2012 (8 au 16 septembre).
Officiels et dirigeants ont présenté la compétition lors de la conférence de presse cet après-midi.


Le président de la Fédération française de surf Jean-Luc Arassus, le président de la Fédération européenne Xavier Delanne et le président du Lacanau Surf Club Laurent Rondi ont animé la conférence de presse de présentation de l'événement.
Egalement présents : le 1er adjoint au maire de Lacanau Romain Marcet, le capitaine de l'équipe de France Tom Cloarec, le DTN Michel Plateau et le coach principal Patrick Florès.

Tour à tour, Jean-Luc Arassus et Patrick Florès ont insisté sur la place prépondérante que prenait le surf européen sur la scène mondiale.
Face à l'océan où de toutes petites vagues sont prévues pour la semaine à venir (0,5 m), l'équipe de France est ensuite allée s'entraîner sous la direction des entraîneurs.
Les délégations étrangères doivent arriver à Lacanau à partir de jeudi. Le prochain rendez-vous est désormais fixé à samedi 18 heures pour le défilé des équipes dans les rues de Lacanau.

Jean-Luc Arassus (président de la Fédération française de surf) : « Ce melty Eurosurf junior est la conclusion du travail de tous les clubs, de toutes les structures d'entraînements. C'est un moment clef dans la rencontre entre sportifs, entre partenaires du surf européen. Avec l'organisation de ce championnat et l'accession à la présidence de l'ESF d'un Français, Xavier Delanne, on a démontré à nos collègues que la France était un pays incontournable pour le développement du surf. La Fédération française est convaincue de l'importance de ce bloc européen. C'est un combat permanent. A l'image du combat que livrent d'autres sports comme le rugby par exemple. Merci à l'ESF pour nous avoir fait confiance pour cette organisation. Lacanau est un des clubs majeurs du surf français, un pilier. Sans le Lacanau Surf Club, il serait difficile d'avoir une aussi belle vitrine. »


Xavier Delanne (président de la Fédération européenne de surf) : « Merci à Jean-Luc Arassus et Michel Plateau qui ont accédé à notre demande il y a dix huit mois pour l'organisation de cet Eurosurf juniors 2012. Je suis ému de me retrouver à Lacanau, merci à Laurent Rondi et Romain Marcet.
Lors d'une de nos réunions de travail au printemps, j'ai vu trois bus arrivés de Bordeaux avec des enfants de Bordeaux. Dans mon histoire personnelle, j'étais licencié ici dans les années 72, 73. J'avais la mauvaise habitude de prendre le bus pour ne pas aller à l'école mais au surf. Le progrès c'est le Lacanau surf club qui permet à des citadins de venir pratiquer le surf ici. Bonne chance à tout le monde même si mon club est bleu-blanc-rouge. Mais je resterai d'une neutralité à toute épreuve. »

Patrick Florès (coach principal de l'équipe de France) : « C'est un vrai plaisir d'être à Lacanau avec l'équipe de France. Lacanau, c'est très proche du surf, de la compétition depuis les années 70. J'y ai de bons souvenirs, on a tous une histoire avec Lacanau.
J'espère que nos jeunes vont avoir ce feeling avec Lacanau, qu'ils vont bien comprendre qu'il va falloir se battre pour gagner ici. Johan Duru y a gagné un WQS 6 étoiles ici, il y a trois ans. Le surf européen est en train d'exploser dans le monde. On fait peur aux Australiens, aux Américains. Pas seulement le surf français. Les Espagnols et les Portugais aussi. A Lacanau, on a les surfeurs professionnels de demain.
Retenez bien les noms des surfeurs présents durant cet Eurosurf. Vous les retrouverez dans pas longtemps. Le surf européen n'est plus le parent pauvre du surf mondial. Même si certains pays ont encore du mal à le reconnaître. »

Le live de la compétition !


Romain Marcet (1er adjoint au maire de Lacanau) : « Lacanau est une étape incontournable du surf international depuis 1979 et on est très heureux d'organiser ce championnat d'Europe juniors. Cette compétition va permettre à Lacanau d'accueillir du monde hors saison, c'est un prolongement intéressant de la saison touristique et une bonne chose pour l'économie locale. »

Tom Cloarec (capitaine de l'équipe de France) : « Je suis ici pour gagner et aller faire gagner l'équipe. Je veux qu'on gagne un maximum de titres en individuel et par équipes. Toutes les compétitions sont difficiles à gagner. Tout dépendra de la forme du moment, des vagues. Je vais tout donner. Ça ne me dérange pas s'il y a de petites vagues pour les premiers tours. Encore une fois, la concurrence va venir du sud de l'Europe. Il y aura de bons surfeurs, de sérieux clients. Il faudra tout donner. Dans chaque série. »

Maxime Castillo (vice- capitaine de l'équipe de France) : « Je remets mon titre en jeu mais la grosse motivation c'est de gagner par équipe. C'est la motivation principale pour tous les compétiteurs. On annonce de petites vagues pour le début de la compétition. Ça sera pareil pour tout le monde. Avant, j'aimais bien les petites conditions. Maintenant, j'aime quand c'est gros. Mon petit gabarit peut toutefois m'avantager, me permettre d'avoir plus d'amplitudes sur les manœuvres. Mes adversaires ? En toute franchise, je ne sais pas trop. Mais par habitude, les Portugais et les Espagnols sont assez coriaces.

DANS LE TUBE
Cloarec capitaine, Castillo vice-capitaine. Pilier de l'équipe de France depuis six ans, Tom Cloarec en est officiellement le capitaine. C'est Patrick Florès qui le lui a appris lors de la conférence de presse ce mercredi. Le coach en a profité pour nommer Maxime Castillo vice-capitaine.

Yann Martin blessé.

Yann Martin, l'un des entraîneurs emblématiques de l'équipe de France, s'est gravement blessé lors d'une session de surf voici quinze jours. En chutant dans une vague, il s'est rompu le tendon rotulien et a dû subir une opération. C'est avec des béquilles et un genouillère qu'il s'est donc présenté hier à la conférence de presse. Car rien n'empêchera Martin de ne pas officier sur le melty Eurosurf junior de Lacanau.

 

Le live de la compétition !

Vidéo associée

Rapide aperçu de la conférence de presse du Melty Eurosurf Junior 2012 à Lacanau depu!s le Café Maritime. Arassus, Flores, Castillo et Cloarec à l'honneur
Dernière modification le : 11 septembre 2012
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz