Le surf proposé pour les JO de Los Angeles 2028

Johanne Defay lors des Jeux de Tokyo 2020. Johanne Defay lors des Jeux de Tokyo 2020.  © ISA/Sean Evans

Forte du succès des Jeux de Tokyo 2020, et avec l'aval du COJO de LA28, la commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a décidé d'inclure le skateboard, l'escalade et le surf dans la liste des 28 sports à soumettre à l'approbation de la prochaine Session. Sport additionnel aux JO de Tokyo-2020 et de Paris-2024, le surf serait alors inscrit au programme officiel de LA2028.

La commission exécutive du CIO a examiné ce jeudi la liste des sports à inclure dans le programme initial des Jeux Olympiques de Los Angeles 2028, ainsi que le processus qui sera adopté pour la révision et la finalisation du choix des disciplines olympiques.
Vingt-huit (28) sports, dont le skateboard, l'escalade et le surf, seront proposés pour être inclus dans le programme initial des sports de LA28 lors de la Session du CIO en février 2022. En 2028, le surf ne devrait donc plus être un sport additionnel mais bel et bien inscrit au programme définitif des Jeux Olympiques.
Le surf sport officiel en Californie depuis 2018
La proposition d'ajout de ces sports axés sur la jeunesse – qui ont fait leurs débuts olympiques aux Jeux de Tokyo 2020 – repose sur leur contribution importante au succès global de ces Jeux, ainsi que sur leur engagement en faveur de l'innovation et sur la volonté affichée de partenariat du COJO de LA28, insistant sur les racines profondes de chacun de ces sports en Californie. Le surf étant reconnu comme sport officiel de l'Etat de Californie depuis 2018.
Elle s'appuie également sur l'attrait que ces sports exercent sur les jeunes générations et sur la continuité offerte aux athlètes, aux CNO et aux FI après l'admission de ces sports dans les programmes sportifs des éditions de Tokyo 2020 et de Paris 2024.

fra ath Michel Bourez ath ph Pablo Jimenez phxxx

Trois entrants = trois sortants
Une procédure pour la finalisation du choix des disciplines dans chaque sport sera définie afin de permettre aux athlètes, aux Comités Nationaux Olympiques (CNO), aux FI et au COJO de s'organiser avec certitude et suffisamment tôt.
La boxe, l'haltérophilie et le pentathlon moderne sortent, eux, de la liste des sports des Jeux de LA-2028 mais pourraient être inclus dans le programme initial des sports de LA28 lors de la Session du CIO en 2023 si, d'ici là, les Fédérations Internationales concernées
répondent avec succès à certaines préoccupations qu'elles suscitent.
La FFSurf reconnaissante
Par la voix de son président Jacques Lajuncomme, « la Fédération Française de Surf tient à exprimer sa reconnaissance à la commission exécutive du CIO et aux organisateurs des Jeux olympiques de Los Angeles 2028. Le surf est porteur de valeurs qui pourraient lui permettre dans un futur proche d'être inclus définitivement au programme olympique. Au-delà de la prochaine échéance de Paris-2024, qui se tiendra sur la vague de Teahupo'o en Polynésie française, le surf français peut désormais travailler sur le long terme. Avec Los Angeles dans six ans et, si notre sport est bien confirmé au programme définitif en californie, Brisbane 2032 en Australie. »

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP