Le Top 50 du surf français (4/5)

Ils ont marqué le surf français en 2014 par leurs résultats ou leurs exploits. Cela n’a pas été évident d’établir un classement tant la valeur, la persévérance et le courage de chacun sont reconnus. C’est pourtant ce que nous avons tenté de réaliser afin de vous proposer le « tableau d’honneur » du surf français en 2014. 

 

Aujourd’hui : 2e et 3e

Demain : 1er

 

 

3. LEO-PAUL ETIENNE (surf, champion du monde U16 ISA et champion d’Europe U16)

Champion du monde cadets et champion d’Europe cadets ! Qui l’eut-crû en début d’année ? Le phénomène guadeloupéen est sorti de nulle part (ou presque) pour aller rafler la mise aux ISA en Equateur et à l’Eurosurf aux Açores. 

 

 

 

2. JOHANNE DEFAY (surf, 8e mondiale ASP et rookie of the year) - Photo

Pour sa première saison dans l’élite du surf mondial, la Réunionnaise est parvenue à se maintenir en terminant au 8e rang mondial avec le titre honorifique de « rookie of the year » (espoir de l’année). Ses deux demi-finales (Trestles et Hossegor) et ses quatre quarts de finale (Fidji, US Open, Portugal et Maui) parlent pour elle.

 

 

Hier : 4e au 10e

Dimanche 28 : 11e au 20e 

Samedi 27 : 21e au 50e

* Attention ! Ce classement est purement éditorial et provient de la rédaction de SurfingFrance. Il n'est pas à considérer comme un outil d'évaluation de la DTN de la Fédération Française de Surf.

Dernière modification le : 30 décembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia