Leroy/Burel champions de France de surf tandem pour la 13e fois

LEROY BUREL CDF21 FFS we creative JUSTES 3853(Photos FFSurf / We  Creative)

 

* Rico Leroy et Sarah remportent un 13e titre de champions de France de surf tandem
* Allan Manzano et Pierre Milhau champions de France en para surf adapté
* La 4e journée de compétition s'est disputée de nouveau dans de bonnes  conditions
(1m off shore) sur le spot de Tanchet aux Sables d'Olonne
* Les finales surf minimes g/f et surf cadettes qui devaient se tenir en fin de journée sont finalement reportées à jeudi


Rico Leroy et Sarah Burel ont remporté un 13e titre de champions de France de surf tandem ce mercredi aux Sables d'Olonne quatre ans après leur dernier succès, à Hossegor en 2017. Sur les petites mais très belles vagues de Tanchet, le duo s'est rapidement mis en évidence avec des portés maîtrisés et de la longueur de vague. A bout d'un seul bras de Rico Leroy, Sarah Burel a multiplié les positions toutes aussi gracieuses. Le couple a ainsi obtenu la meilleure vague de la finale pour cette droite interminable conclu par une "statue" de plusieurs secondes (9,30 pts).
A la bagarre pour la deuxième place, Nicolas Padois et Mathilde Arassus, champions de France en titre, doivent finalement laisser la médaille d'argent à Mickaël et Carole Kaminiski, déjà vice-champions de France lors de la dernière édition en 2019.

MILHAU CDF21 FFS we creative JUSTES 3682
Peyo passe la quatrième !
Un peu plus tôt dans la journée, les jeunes enfants en situation d'autisme avaient eu l'honneur de disputer devant un large public les tours éliminatoires et les finales de la catégorie para surf adapté. Grand favori à sa propre succession, le Guadeloupéen Pierre Milhau remporte un quatrième national consécutif en -18 ans. Hier, il avait porté sur ses épaules sa jeune soeur Nahia, championne de France junior. Sur le spot de Tanchet, il s'est fait plaisir en prenant les plus belles vagues de la finale, et même en switch ! Allan Manzano s'est lui adjugé le titre en para surf adapté +18 ans en dominant sa finale à 5. Bravo à tous les participants, ainsi qu'aux moniteurs et accompagnateurs.

MANZANO CDF21 FFS we creative JUSTES 3611
La vague du jour pour Tya Zebrowski
La journée aura aussi permis d'avancer dans les catégories surf minimes et cadets. Après échanges entre les concurrents, leurs référents de ligues et la direction de compétition, il a été décidé que les finales seront finalement disputées demain. Plus tôt, certains jeunes surfeurs se sont particulièrement mis en évidence, à commencer par Tya Zebrowski (surf minimes) auteure de la note du jour (16,34 pts) et de la vague du jour (9,17 pts). Mais aussi Sarah Leiceaga, Lylia Ambert, Zoe Jaeckin en cadettes, Hugo Flori, Xan Atchoarena et Aaron Bacon en minimes. Che les cadets, dont les demi-finales et la finale se tiendront également demain, Pierre Lamothe a été le plus inspiré (15,17 pts) de total.




RÉSULTATS

FINALES DU JOUR

Surf tandem
1. Rico Leroy et Sarah Burel (Nouvelle-Aquitaine)
2. Mickaël et Carole Kaminiski (Nouvelle-Aquitaine)
3. Nicolas Padois et Mathilde Arassus (Nouvelle-Aquitaine)

Para Surf adapté +18 ans
1. Allan Manzano (Nouvelle-Aquitaine) 10,43 pts
2. Christopher Morier (Nouvelle-Aquitaine) 8,60 pts
3. Delphine Hoyet (Nouvelle-Aquitaine) 5,67 pts
4. Antonin Valluis (Nouvelle-Aquitaine) 4,67 pts

Para surf adapté -18 ans
1. Pierre Milhau (Guadeloupe) 15,50 pts
2. Matthias Herbert (Nouvelle-Aquitaine) 10,14 pts
3. Emmanuel Dumas-Grosjean (Nouvelle-Aquitaine) 7,90 pts
4. Eliot Fournier (Nouvelle-Aquitaine) 6,90 pts
5. Etahn Vigreux (Nouvelle-Aquitaine) 6,50 pts



RÉACTION

Rico Leroy et Sarah Burel, champions de France de surf tandem
« On a été surpris par la qualité des vagues ! Quand on s’est mis à l’eau, il y a cette petite droite qui s'est mise en place. Du coup, on fait du mieux qu’on pouvait. On est content que le Tandem soit aux championnats de France, c’est une reconnaissance pour notre "petit" sport. On a fait ce qu’on a pu et ça a bien fini. Il n’y avait pas une aussi grande différence avec les autres car les vagues n'étaient pas très grosses. C’était génial qu’il y ait du public. Les gens arrivent à comprendre assez vite notre discipline et voient si on effectue un porté difficile ou pas. Certains sont venus nous voir après la finale en nous disant « vous étiez au-dessus des autres ». Le tandem, ça parle à tout le monde. On a eu deux ans de pause avec le Covid. Sarah a eu un bébé pendant cette période, c’est bien tombé. Le fait de remettre un lycra, d’avoir les notes, ça fait du bien ! On essaye de retourner à Hawaii cet hiver pour relancer la machine et peut être organiser les championnats du monde à Lacanau l’année prochaine. »

 

JEUDI 28

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 27 octobre 2021
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia