Les championnats de France de surf by Banque Populaire 2022 sont lancés !

Guillaume Balland (Banque Populaire), Jacques Lajuncomme (président de la Fédération), Maider Arosteguy (maire de Biarritz) et Géraldine Verget (conseillère municipale) ont présenté les championnats de France de surf by Banque Populaire ce vendredi matin à Biarritz.   Guillaume Balland (Banque Populaire), Jacques Lajuncomme (président de la Fédération), Maider Arosteguy (maire de Biarritz) et Géraldine Verget (conseillère municipale) ont présenté les championnats de France de surf by Banque Populaire ce vendredi matin à Biarritz.    © FFSurf et We Creative

Maider Arostéguy, maire de Biarritz, Jacques Lajuncomme, président de la Fédération Française de Surf, et Guillaume Balland, responsable Sponsoring et Mécénat du groupe BPCE, ont présenté ce vendredi en conférence de presse à l'Hôtel de Ville de Biarritz, les championnats de France de surf by Banque Populaire, qui auront lieu du 22 au 30 octobre sur les spots de la cité impériale.


En préambule à la conférence de presse, le président de la Fédération a remis à Madame le Maire le label « Ville de Surf » qui signifie l'engagement municipal pour l'accompagnement et le développement du surf à Biarritz.
La 58e édition des « France » se tiendra donc à Biarritz, qui les accueillera pour la 10e fois de leur histoire (1967, 1971, 1974, 1984, 2007, 2010, 2011, 2015 et 2016). Six ans après la dernière édition sur les vagues basques, les championnats de France de surf by Banque Populaire sont de retour à la Grande Plage, site principal où se déroulera la majorité des épreuves de la quarantaine des neuf disciplines au programme.
Quelque 500 compétiteurs sont ainsi attendus à Biarritz durant 8 jours pour la compétition emblématique de la saison fédérale. Qualifiés au regard du classement national et des quotas délivrés pour les ligues et comités, les participants voudront défendre leurs couleurs, celles de leurs clubs et de leurs ligues régionales.
Ces compétiteurs sont issus de l’Aquitaine, la Charente, les Pays de Loire, la Bretagne, la Normandie, le Languedoc, la région Paca, la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie.
Inclusifs depuis 2015, les championnats de France de surf by Banque Populaire mettront en avant le para surf et le para surf adapté où une dizaine de titres nationaux seront mis en jeu.
Si on ne connait pas encore la liste des participants ni les têtes d'affiche de cette 58e édition, on peut légitimement avancer que plusieurs surfeurs biarrots vont s'illustrer sur leurs vagues. Champion de France de longboard en titre, Edouard Delpero apparaît comme le chef de file naturel de cette vague basque. Il faudra aussi compter sur les surfeurs du Pôle France qui sont basés à l'année à Biarritz.

Antoine Delpero (FRA) - ISA World Longboard Surfing Championship - © FFS/WeCreative/ARRIETA


Biarritz, berceau du surf français
C’est à Biarritz que l’on a assisté à l’apparition du surf en 1957, à la création des premiers clubs français, à la fondation de la Fédération Française en 1964, à plusieurs championnats de France, d’Europe et du monde. On se souvient notamment des ISA World Surfing Games 2017 remportés par l'équipe de France qui ont accueillis 55 nations à la Grande Plage ; et des ISA World Longboard Championships 2019 sur le site iconique de la Côte des Basques eux aussi remportés par le Team France.
La ville de Biarritz dispose ainsi de toutes les compétences et infrastructures pour accueillir un grand nombre de compétiteurs, partenaires et spectateurs, pour ces « France » 2022. Le spot principal et le village des championnats de France by Banque Populaire se situeront sur la Grande Plage de Biarritz. Encadré par le Casino et le Palais de la Reine, le site apparait comme un véritable amphithéâtre, une enceinte dédiée aux compétitions de surf. D’autres spots alentours de la commune de Biarritz, comme la célèbre Côte des Basques mais aussi le Miramar et la Milady, pourront être utilisés.
Si le programme complet n'est pas encore connu, plusieurs animations seront dédiées à l’inclusion sociale, l’écocitoyenneté, l'insertion et les enjeux environnementaux. Des thématiques fortes et chères à la Fédération Française de Surf, la Ville de Biarritz et les partenaires de cet évènement.


Ambiance - ISA World Surfing Games 2017 - La Grande Plage, Biarritz, France - 20/05/2017


VERBATIM


Jacques Lajuncomme, président de la Fédération Française de Surf

LAJUNCOMME J removebg preview« C'est avec une grande joie que la Fédération retrouve Biarritz, berceau du surf français, qui s'apprête à accueillir les championnats de France pour la 10e fois en 58 éditions.
La qualité des vagues de l'automne, le stade de surf naturel de la Grande Plage, le patrimoine historique de la Côte des Basques, l'hospitalité de la Cité impériale et le dynamisme des clubs Biarrots nous font envisager de beaux championnats en octobre prochain.
La Fédération affiche de nouveau sa volonté de mettre en avant toutes les disciplines et pas seulement le shortboard, unique sport olympique… pour le moment. Avec le longboard, le bodyboard, le bodysurf, le Stand Up Paddle, le skimboard, le kneeboard, le tandem, le Para Surf et le Para Surf adapté, la Fédération démontre la richesse de son activité, la diversification, le talent de ses pratiquants et de ses pratiquantes.
Je tiens à rappeler que la féminisation du surf français est une des priorités de la mandature 2020-2024 ; ces championnats traduisent la volonté fédérale d'aller vers une équité sportive, avec 16 catégories féminines.
Comme nous tous, je suis impatient de voir Biarritz, où j'ai moi-même pris mes premières vagues dans mon enfance, accueillir la grande famille du surf français, riche de nos quelque 500 compétiteurs, encadrants, moniteurs et dirigeants, issus de nos clubs de métropole et de l'outremer. »

Maider Arostéguy, maire de Biarritz
BZ7I2804Copyright DelphinePhotographieBiarritz« Je suis particulièrement heureuse d’accueillir ces 58e championnats de France de Surf à Biarritz. Un rendez-vous qu’on peut aujourd’hui qualifier de tradition puisque c’est la 10e fois que l’élite du surf national se retrouve dans notre ville !
Cette tradition n’est pas due au hasard, le surf étant étroitement lié à l’histoire de notre ville. Est-il encore besoin de rappeler que le surf est apparu en Europe à la Côte des Basques en 1957, faisant de Biarritz le berceau du surf ? Aujourd’hui le surf à Biarritz ce sont 5 clubs de surf affiliés à la Fédération Française de Surf, 20 écoles privées d’enseignement mais surtout des pratiquants tout au long de l’année sur les différents spots de la ville et définitivement un art de vivre sur notre côte basque.
Ces championnats de France s’intègrent dans une saison surf déjà bien remplie à Biarritz qui a démarré avec la Quiksilver Maider Arosteguy en avril et se poursuivra avec le Championnat Open de Nouvelle Aquitaine, la Belza Classic, les Têtards et encore d’autres rendez-vous autour de cette discipline si chère à notre ville.
Cette compétition est une opportunité formidable pour faire découvrir notre ville et la côte basque aux surfeurs venus de toute la métropole et de l’outre-mer.
Enfin je soutiens tout particulièrement le caractère inclusif de cette manifestation qui intègre le para surf et le para surf adapté aux autres disciplines.
Je remercie la Fédération Française de Surf d’avoir choisi une nouvelle fois Biarritz et souhaite bonne chance à l’ensemble des participants ! »

Laurent Buffard, Directeur de la Communication Banque Populaire
BUFFARD Laurent Kasia Kozinski« C’est une vraie fierté pour Banque Populaire d’être, aujourd’hui, associé à cet événement majeur du surf français que sont les championnats de France. Tout d’abord, parce que ce sport porte des valeurs fortes de courage, d’audace, de liberté qui nous sont chères et qu’en tant que partenaire premium des Jeux de Paris 2024, nous souhaitons accompagner le développement du surf et de sa filière de champions dans la perspective de ce grand événement. Ensuite parce que la Fédération Française de Surf - dont nous sommes partenaire depuis 2019 – est très sensible aux enjeux sociétaux et fera de ces championnats un événement éco-responsable, inclusif et équitable. Enfin, parce que quasiment tous les meilleurs Français des 9 disciplines au programme, dont certains comptent parmi les meilleurs au monde, seront présent à Biarritz, l’un des lieux mythiques du surf en France. »

 

 

DOSSIER 2 17Géraldine Verget, conseillère municipale déléguée au Surf
« Je suis très fière de voir les championnats de France de surf de retour à Biarritz. Nous avons œuvré conjointement avec la Fédération Française de Surf pour pouvoir organiser une nouvelle fois - la 10e ! - cette épreuve mythique sur nos merveilleux spots. Un beau spectacle assuré pour le public par l’ensemble des 500 participants ! »




LES CHAMPIONS DE FRANCE EN TITRE
(octobre 2021 aux Sables d’Olonne)
Surf seniors : Jorgann Couzinet (La Réunion)
Surf seniors dames : Juliette Brice (Nouvelle-Aquitaine)
Surf juniors : Luan Nogues (Nouvelle-Aquitaine)
Surf juniors filles : Nahia Milhau (Guadeloupe)
Surf cadets : Pierre Lamothe (Nouvelle-Aquitaine)
Surf cadettes : Zoe Jaeckin (Nouvelle-Aquitaine)
Surf minimes : Hugo Flori (Nouvelle-Aquitaine)
Surf minimes filles : Clémence Schorsch (Nouvelle-Aquitaine)
Longboard : Edouard Delpero (Nouvelle-Aquitaine)
Longboard dames : Alice Lemoigne (La Réunion)
Longboard espoirs : Louis Marchiset (Nouvelle-Aquitaine)
Longboard espoirs filles : Macy Machado (La Réunion)
Stand Up Paddle surfing messieurs : Benoit Carpentier (Bretagne)
Stand Up Paddle surfing dames : Marine Kerdreux (Bretagne)
Surf tandem : Rico Leroy et Sarah Burel (Nouvelle-Aquitaine)
Parasurf Stand 2 Open : Philippe Naud (Pays de la Loire)
Parasurf Stand 3 Open : Geoffrey Moucheboeuf (Nouvelle-Aquitaine)
Para Surf knee Open : Maxime Cabanne (Nouvelle-Aquitaine)
Para Surf prone 1 Open : Laurent Bellia-Sauvage (Pays de la Loire)
Para Surf Visuel 1 : Thomas Dasilva (Nouvelle-Aquitaine)
Para Surf Visuel 2 : Pierrot Gagliano (Nouvelle-Aquitaine)
Para Surf adapté +18 ans : Allan Manzano (Nouvelle-Aquitaine)
Para surf adapté -18 ans : Pierre Milhau (Guadeloupe)
Kneeboard : Jérôme Blanco (Nouvelle-Aquitaine)
Skimboard : Beryl Besseau (Pays de la Loire)
Bodyboard seniors : Ethan Capdeville (Nouvelle-Aquitaine)
Bodyboard seniors dames : Lisa Labadie (Nouvelle-Aquitaine)
Bodyboard drop knee : Martin Mouradian (Nouvelle-Aquitaine)
Bodyboard juniors : Tugdual Siret (Pays de la Loire)
Bodyboard espoirs filles : Mathilde Coudeyrat (Nouvelle-Aquitaine)
Bodyboard cadets : Timeo Zaninotto (Nouvelle-Aquitaine)
Bodyboard minimes : Mael Martinez Danjou (Nouvelle-Aquitaine)
Bodysurf seniors : Nathan Lehoux (Nouvelle-Aquitaine)
Bodysurf seniors dames : Christelle Giust (La Réunion)
Bodysurf espoirs : Noah Benigen (Nouvelle-Aquitaine)

CDF2016 BIARRITZ JUSTES JUS0189

Vidéo associée

Dernière modification le : 20 mai 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP