Les Mondiaux 2020 reportés jusqu'à nouvel ordre

Initialement prévus du 9 au 17 mai, puis repoussés à juin, les Mondiaux de surf n'auront finalement pas lieu avant, au mieux, le second semestre 2020. Initialement prévus du 9 au 17 mai, puis repoussés à juin, les Mondiaux de surf n'auront finalement pas lieu avant, au mieux, le second semestre 2020.  © ISA/Ben Reed
L'International Surfing Association a décidé, en accord avec le gouvernement du Salvador, de reporter les World Surfing Games (Mondiaux) au Salvador jusqu'à nouvel ordre. Dans un communiqué, l'ISA annonce que ces Mondiaux pourraient se tenir « peut-être au cours du second semestre 2020. » L'ISA fera un prochain point le 1er mai 2020. 


Cette décision fait suite au report des Jeux olympiques à l'été 2021, compte tenu de la pandémie mondiale croissante de Covid-19 et « dans l'intérêt permanent de la sécurité des athlètes, des supporters, du personnel, des officiels et de la communauté locale » explique l'ISA.
La Fédération internationale ajoute qu'elle « continuera à travailler avec ses partenaires au Salvador et d'autres parties prenantes, notamment la World Surf League (WSL), pour déterminer de nouvelles dates et fournir des mises à jour en temps voulu. »
En outre, l'ISA « soutient pleinement la décision prise par le CIO » d'organiser les Jeux olympiques de Tokyo du 23 juillet au 8 août 2021.
L'importance des Mondiaux ISA 
Par ailleurs, l'ISA va « coordonner étroitement avec le CIO dans les semaines à venir » concernant le processus de qualification en cours et le rôle des Mondiaux dans la qualification olympique. Suite à la décision du CIO de confirmer toutes les places de qualification obtenues précédemment, le statut de qualification des Mondiaux 2020 (12 places à délivrer sur les 40 au total au JO) et les conditions d'éligibilité applicables restent en place jusqu'à nouvel ordre.
Du côté tricolore : Jérémy Florès, Michel Bourez et Johanne Defay sont déjà qualifiés via la saison WSL 2019. Ils auront obligation d'aller aux World Surfing Games pour valider leur place aux Jeux Olympiques. Les Mondiaux de l'ISA est par ailleurs la dernière opportunité pour le clan français d'obtenir une quatrième place qui ne peut revenir qu'à une féminine, le quota par nation pour les JO étant de deux hommes et deux femmes au maximum.
Dernière modification le : 31 mars 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia