surfingfrance.com

Les World Surfing Games au Salvador

La vague d'El Sunzal au Salvador est un des deux spots retenus pour les Mondiaux de mai 2020. La vague d'El Sunzal au Salvador est un des deux spots retenus pour les Mondiaux de mai 2020.  © ISA/Ben Reed

L'International Surfing Association (ISA) a annoncé ce lundi que le Salvador a été choisi comme pays hôte des World Surfing Games 2020, qui se dérouleront du 9 au 17 mai. Ces Mondiaux de surf qui devraient réunir plus de 50 équipes nationales, dont la France, délivreront les 12 dernières places (7 femmes et 5 hommes) pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020.

Les Français Jérémy Florès, Michel Bourez et Johanne Defay, qualifiés pour les JO, représenteront la France au Salvador, ainsi que trois autres compétiteurs qui restent à déterminer.



La compétition, qui utilise un format de double podium, se déroulera sur deux sites distincts : El Sunzal et La Bocana. Les deux spots de surf de classe mondiale ont récemment été utilisés pour accueillir avec succès des championnats internationaux. El Sunzal était le site des récents championnats du monde de Stand Up Paddle.
Obligation pour les surfeurs du CT
Les meilleures équipes nationales de surf au monde seront présentes au Salvador. Les trois meilleurs surfeurs de chaque nation au classement du WSL CT 2019 seront désignés pour représenter leur nation, une invitation qui doit être acceptée pour rester éligible pour Tokyo-2020 selon les critères d'éligibilité olympique de l'ISA. On y verra donc les Brésiliens Italo Ferreira, Gabriel Medina, Filipe Toledo, Tatiana Weston-Webb, les Américains Kolohe Andino, John John Florence, Kelly Slater, Carissa Moore, Caroline Marks, les Australiens Owen Wright, Julian Wilson, Stephanie Gilmore, le Japonais Kanoa Igarashi, etc…
A ce jour, 28 tickets ont été décernés pour Tokyo 2020 : 18 via le Championship Tour 2019 (10 hommes et 8 femmes) et 10 autres sur une base continentale (2 athlètes par continent et par genre) via les Panamerican Games 2019 et les World Surfing Games 2019.
La France joue gros
Les 12 dernières places seront donc attribuées lors de ces Mondiaux latinos. La France y jouera gros puisqu'elle fera en sorte de qualifier une seconde féminine (le quota maximum étant de deux athlètes par pays et par genre). Deux filles, en plus de Johanne Defay, seront sélectionnés par la Fédération d'ici là. Une seule pourra accompagner Defay aux JO à condition de terminer dans le Top 7 éligible (hors athlètes déjà qualifiées ou athlète d'un pays qui a déjà son quota de deux qualifiées).


* Les qualifiés pour les JO 2020
https://bit.ly/2tcOAl2

Dernière modification le : 13 janvier 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz