Mondiaux - Ado, Florès et Duru au 2e tour

FRA ath Joan Duru ath ph Pablo Franco 0081Joan Duru (Photo ISA)


Les trois Français se sont qualifiés pour le deuxième tour des championnats du monde ISA, hier à La Libertad, Salvador. Lequel aura lieu la nuit prochaine après la fin du premier tour qui concerne encore Michel Bourez.
Vahiné Fierro et Cannelle Bulard, forfaits hier pour leur série du Rd1, sont toujours dans l'attente des résultats des derniers tests PCR qu'elles ont effectuées dimanche (la nuit dernière). En cas de bonne nouvelle, elles pourraient intégrer les repêchages à partir de mardi.


Drôle de journée, drôles de championnats, drôle d'atmosphère au Salvador. Privée de deux de ses athlètes, toujours en quarantaine, l'équipe de France est entrée dans les ISA World Surfing Games en qualifiant les trois surfeurs du jour pour le deuxième tour.
Premier à l'eau, Jérémy Florès a placé un énorme carve sur une belle droite (5.83) pourtant noté à peine mieux que son back up de la dernière minute sur une petite gauche (4.13). Florès prend donc la deuxième place de sa série 7, remportée par l'israélien Ethan Osborne (10.37 à 9.96). Au tour suivant, dès ce lundi après-midi, le capitaine de l'équipe de France sera notamment opposé à l'espagnol Jonathan Gonzalez et au Colombien Giorgio Gomez.
Ado avec deux surfeuses du CT
IMG 5915Deux heures après Florès, et plus à l'ouest sur le spot de Sunzal, Pauline Ado est passée tout près de la victoire dans sa série, qui est finalement revenue pour 0,23 pt à l'Allemande Noah Klapp (11.47 à 11.24). Malgré la meilleure vague de la série (6.07), la championne du monde 2017 a convenu de pas avoir fait un bon choix de vague. Cette deuxième place la qualifie pour le deuxième tour mais dans une série très relevée avec deux pensionnaires du CT et déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques : Brisa Hennessy (Costa Rica) et Tatiana Weston-Webb (Brésil), vainqueur de l'étape de Margaret River au début du mois en Australie.
Duru en feu
Joan Duru est venu clore la journée avec la seule victoire tricolore en série. Le Landais a martyrisé la gauche de Tunco assez fun à marée haute. Dans le rythme, Duru a sauté sur sa meilleure vague dès le début de la série (6.67) pour placer deux gros turns et un reentry en maîtrise. Nul doute que sa série du deuxième tour sera davantage suivie puisqu'il y croisera un certain Gabriel Medina. Le double champion du monde brésilien est l'attraction de ces Mondiaux, lui qui vient de se hisser quatre fois en finale des 5 manches de la saison CT en cours, pour deux victoires, et qui s'est envolé au classement général. Hier, c'est son compatriote Italo Ferreira, champion ISA en titre, qui a fait le show avec le meilleur score du jour (8.43).
Les repêchages mardi
Spectateur et supporteur des coéquipiers dimanche, Michel Bourez entre en jeu ce lundi avec, un client dans sa série, en la personne de l'Argentin Santiago Muñiz, champion du monde ISA en 2018.
Après les deux premières journées de tour principal, la direction de compétition a prévu le début du tableau de repêchages mardi. Pour rappel, un surfeur versé en repêchage peut en sortir et aller jusqu'à remporter le titre mondial. Un certain Jérémy Florès l'a fait il y a 12 ans au Costa Rica.


Pauline Ado, qualifiée au 2e tour : « On a eu des évènements ces derniers jours qui ont été assez compliqués à gérer. Je finis deuxième de ma série, je passe au prochain tour. J'avais hâte de commencer. Je me sentais bien mais je n'ai pas été assez bonne sur le choix de vagues. Mon adversaire a eu des vagues avec plus de potentiel. L'essentiel est de passer et de monter en puissance sur les prochains tours. »

Jérémy Florès, qualifié au 2e tour : « Je fais deuxième, c'est l'essentiel. Ce que je peux retenir c'est que c'est cool d'être ici avec les copains de l'équipe de France et le staff de la fédération. Malgré les circonstances, on passe de bons moments. J'ai une pensée pour Cannelle (Bulard) et Vahiné (Fierro) qui n'ont pas pu faire la compétition aujourd'hui. Ce sont surtout les filles la priorité sur ces championnats. »

Joan Duru, qualifié au 2e tour : « J'avais bien regardé le plan d'eau, avec la marée haute, je savais qu'il n'y avait plus trop de vagues. Heureusement, j'ai bien commencé ma série. J'avais pris une bonne option avec la gauche à marée haute. Ça pousse pas mal. Je me sens bien. J'ai une bonne planche. Les vagues sont bien. C'est dur de reprendre la compétition après ce long break. J'espère que je vais aller de mieux en mieux pour finir en beauté. »


LES SÉRIES DES FRANÇAIS - 31 MAI
Horaire de passage ce dimanche (heures françaises)
1er tour
18h00 : Michel Bourez, série 31
2e tour
19h40 : Jérémy Florès, série 4
22h00 : Joan Duru, série 11
22h20 : Pauline Ado, série 8
23h20 : Michel Bourez, série 15


LIVE
La compétition est à suivre en live vidéo sur https://isasurf.org


LE FORMAT
Chaque sélection nationale compte 6 athlètes : 3 messieurs et 3 dames. Le format est de 4 surfeurs par série. Le système de double élimination est appliqué sur tous les tours jusqu’à la finale. Il faut donc « perdre » deux fois pour être définitivement éliminé.
Le classement final des nations sera établi grâce aux points que les surfeurs gagneront selon leur classement individuel (ex : 1000 pts pour la première place, 860 pour la deuxième place, etc…). La compétition du relais (Aloha Cup) se disputera par équipe de 4 (2 messieurs et 2 dames).


L'EQUIPE DE FRANCE
Messieurs : Jérémy Florès, Michel Bourez, Joan Duru
Dames : Vahiné Fierro, Pauline Ado, Cannelle Bulard
Staff : Stéphane Corbinien, Patrick Florès, Frédéric Robin, Hira Teriinatoofa, Thierry Durantel (médecin), Thibaut Paraillous (kiné)

 

 

Dernière modification le : 31 mai 2021
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia