MONDIAUX JUNIORS - C'EST LE D-DAY POUR QUATRE FRANÇAIS

Inigo Madina s'envole vers la finale de tableau U16. Inigo Madina s'envole vers la finale de tableau U16.  © ISA / Sean Evans

Tya Zebrowski, Anaïs Blanchard, Hina Conradi et Inigo Madina sont les quatre derniers Français encore en lice pour le dernier jour des championnats du monde juniors, ce dimanche au Salvador. La nuit dernière, les repêchages ont été fatals à Aelan Vaast (7e au général), Nicolas Paulet (8e) et Noa Dupouy (13e). La France grimpe sur le podium du classement général des nations qui va forcément évoluer aujourd'hui avec les quatre finales à venir. 


Il ne reste donc plus que ces quatre-là. Tya Zebrowski, Anaïs Blanchard, Hina Conradi et Inigo Madina peuvent encore rêver au titre, à une médaille. Et avec les huit autres copains, qui vont donner de la voix pour les encourager tout à l'heure, et qui ont tous rapporté le maxime de points qu'ils le pouvaient, ils ont comme objectif de rester sur le podium du classement des nations que la France occupe ce matin. Championne du monde en 2016, l'équipe de France juniors est descendue au 5e rang lors des deux dernières éditions, en 2018 et 2019. Forcément, les juniors ont l'idée de faire comme leurs aînés Duru, Florès, Ado and co, champions du monde ici même au Salvador l'an dernier. On poussera même jusqu'à dire que la Surf City latino porte chance aux Français puisque l'équipe de France de Stand Up Paddle y a aussi été sacrée en 2019.

FRA ath Hina Maria Conradi ath ph Mike Rodriguez ph 2
Conradi fait le job
Mais revenons à la nuit dernière avant de parler d'aujourd'hui. Vainqueur de sa demi-finale de tableau, Hina Conradi s'est mise au chaud pour être à un tour de la grande finale. Aelan Vaast, troisième de la même série derrière la Japonaise Kana Nakashio, pour 0,5 point, a glissé en repêchages. Elle y a d'abord passé un tour avec un magistral 17 points de total, avant de laisser échapper la finale de repêchages en s'inclinant devant Lucia Machado (Esp) et Eweleiula Wong (Haw). Vaast prend la 7e place du classement général après un sacré combat et un très beau parcours.
En finale du tableau, Conradi sera opposée à Puamakamae Desoto (Hawaii), Kana Nakashio (Jap) et Zoe Benedetto (USA). Si elle fait un ou deux, c'est la grande finale. Sinon la finale de repêchages où elle devra encore batailler pour faire 1 ou 2 et "remonter" en grande finale.

FRA ath Nicolas Paulet ath ph Mike Rodriguez ph 2
Paulet au bout de lui même
Les repêchages, Nicolas Paulet et Noa Dupouy en ont "bouffé" depuis trois jours. Ce samedi, Paulet a effacé trois tours de rang. D'abord en se glissant entre le Brésilien Jacobo Trigo et… Noa Dupouy, puis en sortant deux pointures : Daniel Emslie (AfS) et Kai Martin (Haw). Avant de tomber avec les armes au 9e tour en inclinant devant Luke Thompson (AfS), Luke Swanson (Haw) et Uriel Uziel (ISr). Paulet prend la 8e place du général, et Dupouy, qui a lui aussi tout donné sur ces Mondiaux, prend la 13e place.
Inigo Madina, lui, trace son chemin sans faiblir. La nuit dernière, il a remporté sa demi-finale haut la main devant l'Espagnol Hans Odriozola, envoyant l'Hawaïen Luke Tema en repêchages. Il retrouvera ce matin Odriozola en finale de tableau, mais aussi Jak Ziets (USA) et Ikko Watanabe (Jap). Avec la même donnée que Conradi : passer en grande finale ou aller en repêchages pour espérer la rallier.

FRA ath Tya Zebrowski ath ph Sean Evans ph 2
Les deux cadettes ne se quittent plus
En U16 filles, la France fait encore mieux puisqu'elle aura deux représentantes en finale de tableau. Cette nuit, Tya Zebrowski et Anaïs Blanchard ont décroché leur ticket pour le jour J. Zebrowski en finissant deuxième derrière le phénomène Canadien Erin Brooks, Blanchard en s'imposant dans sa demi devant la Japonaise Mirai Ikeda. Ces quatre surfeuses vont s'offrir une "petite finale" ce matin avec le même scénario que pour les autres catégories; à savoir la grande finale directe ou celle des repêchages.
Voilà donc notre belle équipe de France à quelques vagues d'écrire une nouvelle page de cette magnifique aventure salvadorienne. Une de celles qui peut lui permettre de rejoindre ses devancières au palmarès glorieux. Sur le podium des Mondiaux juniors de 2013 à 2016, les Bleuets ont soif de remonter sur la boite. Et plus si affinités.


LE POINT

U18 : Nicolas Paulet 8e place ; Noa Dupouy 13e place ; Samuel Redon 57e place
U18 filles : Hina Conradi en finale du tableau principal ; Aelan Vaast 7e place ; Nahia Milhau 25e place
U16 : Inigo Madina en finale du tableau principal ; Xan Atchoarena 57e place ; Axel Dominguez 65e place
U16 filles : Tya Zebrowski et Anaïs Blanchard en finale du tableau principal ; Lylia Ambert 19e place

Nations : 1. Hawaii 7828 pts ; 2. Australie 7190 pts ; 3. France 6703 pts ; 4. USA 6633 pts ; 5. Japon 6108 pts
(les points sont notés sur le maximum possible avec les surfeurs encore en lice)

Comment ça fonctionne
Finale tour principal : 1e et 2e en grande finale ; 3e et 4e en finale repêchages
Finale repêchages : 1er et 2e en grande finale ; 3e prend la 5e place au général et 4e prend la 6e place au général
Grande finale : 1er est champion du monde ; 2e vice-champion du monde ; 3e est médaille de bronze ; 4e est médaille de cuivre


LE PROGRAMME DU JOUR - DIMANCHE 5 JUIN
(en heures françaises)

15h30 : Inigo Madina (U16, finale tour principal)
15h55 : Tya Zebrowski et Anaïs Blanchard (U16, finale tour principal)
16h45 : Hina Conradi (U18, finale tour principal)
17h10 : finale repêchages U16
17h35 : finale repêchages U16 filles
18h00 : finale repêchages U18
18h25 : finale repêchages U18 filles
18h50 : finale U16
19h15 : finale U16 filles
19h40 : finale U18
20h05 : finale U18 filles


LIVE sur www.isasurf.org

FRA ath Aelan Vaast ath ph Mike Rodriguez ph 3

Dernière modification le : 05 juin 2022
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP