surfingfrance.com

Mondiaux : une première journée sans encombre

La Tahitienne Vahine Fierro est très bien entrée dans sa compétition en remportant sa série ce samedi à Miyazaki. La Tahitienne Vahine Fierro est très bien entrée dans sa compétition en remportant sa série ce samedi à Miyazaki.  © ISA/Jimenez

Les trois filles de l'équipe de France se sont qualifiées pour le deuxième tour des ISA World Surfing Games, ce samedi à Miyazaki (Japon). Johanne Defay, Cannelle Bulard et Vahiné Fierro, qui connait sa première sélection, ont toutes les trois gagné leur série du 1er tour lancé en milieu d'après-midi. 
La suite ce dimanche avec des vagues qui vont grossir à près de deux mètres sur le spot de Kisakihama Surf Point. En matinée, la cérémonie d'ouverture des Mondiaux a réuni les 240 athlètes des 55 nations engagées (un record).


FRA Cannelle Bulard Sean EvansPremière à l'eau en fin de journée, Cannelle Bulard (photo) s'est parfaitement mise en route en sautant sur plusieurs vagues sur le pic gauche-droite, obtenant assez rapidement deux gros scores (6,50 et 7,67) pour surclasser ses deux adversaires, Emily Gussoni (Italie) et Chung Yun-Jung (Taïwan). Une situation qui lui a, évidemment, donné le sourire au sortir de l'eau : « J'ai eu des gros scores, ça fait du bien. Nous sommes arrivés hier (vendredi soir, ndlr), on n'a pas eu le temps de nous poser. Mais il y a des bonnes vagues. Je suis super contente d'être de nouveau avec l'équipe de France. »
La première de Fierro
Une vingtaine de minutes plus tard, Johanne Defay et Vahine Fierro, les deux autres Tricolores de l'équipe de France, entraient en même temps sur les podiums nord et sud. Avant le crépuscule, dans des vagues grossissant peu à peu (1m20), Fierro claquait une gauche et une droite de haut vol (6,50 et 6,03) pour se hisser facilement à la première place de sa série devant Giada Legati (Italie) et Kayla Wakeham (Fidji). « Les vagues étaient un peu lentes, mais je suis partie sur les bonnes et j'ai fait de bonnes manoeuvres. J'ai gagné ma série, je suis contente. Je suis très heureuse de cette première sélection en équipe de France. J'attends avec impatience les grands frères Michel (Bourez), Hira (Terrinatoofa) et Jérémy (Florès) qui arrivent ce soir. »
Defay fatiguée mais qualifiée
FRA JOHANNE DEFAY WSG JIMENEZ 2De son côté, Johanne Defay (photo), seule pensionnaire française du CT, n'a connu aucune inquiétude face à Shelby Detmers (Mexique) et Kim Bennett (Fidji) même si la N.5 mondiale n'a pas eu de bonnes vagues à se mettre sous la planche (10,80 de total) avant, aussi, de reconnaître une certaine lassitude physique. « Je n'ai pas eu de bonnes sensations, notamment parce j'ai mal un peu partout. Je n'ai pas trop où était le pic, ça casse partout, c'est compliqué d'avoir une stratégie. Mais je passe tranquille. Le niveau des premiers tours aux ISA ne sont pas très élevés. » Nos trois Bleues seront en lice dimanche matin pour le deuxième tour qu'elles devraient disputer dans des vagues de plus de deux mètres.
Arrivés samedi en soirée, Jérémy Florès et Michel Bourez pourront de leur côté prendre leur marque sur le spot de Kisakihama. Les messieurs n'entreront en lice que mardi.



Joan Duru forfait !
C'est la mauvaise nouvelle du jour : Joan Duru, n.21 mondial, est forfait pour les Mondiaux du Japon. Le Landais qui devait prendre l'avion ce samedi de Paris après avoir participé au QS 10.000 de Pantin (Galice), a dû renoncer. Sur son compte Instagram, Duru, vice-champion du monde ISA en 2017, explique que « c’est avec grand regret que je me désinscris des championnats du monde ISA. J’aurais vraiment aimé représenter les couleurs de mon pays mais des ennuis de santé m’obligent à annuler mon inscription ( blessure au dos qui m’handicape et infection au pied à cause du corail à Tahiti). Je vais me concentrer sur ma préparation physique et j’espère me rétablir et retrouver ma forme avant les prochaines compétitions du WCT qui seront cruciales pour ma re qualification. Je vous remercie de votre compréhension. »
La Fédération Française de Surf lui souhaite un prompt rétablissement et le meilleur à venir sur le circuit professionnel. 
Samedi soir au Japon, l'équipe de France étudiait en urgence comment le remplacer numériquement. La compétition messieurs débute mardi à Miyazaki.




LE PROGRAMME
Dimanche 8 septembre
Compétition dames
11h20 (4h20 France) : Cannelle Bulard
11h40 (4h40 France) : Vahine Fierro et Johanne Defay

Lundi 9 septembre
Compétition dames
Mardi 10 septembre
Compétition dames et 1er tour messieurs + relais
Mercredi 11 septembre
Compétition dames (finale) et messieurs
Jeudi 12 septembre
Compétition messieurs
Vendredi 13 septembre
Compétition messieurs
Samedi 14 septembre
Compétition messieurs
Dimanche 15 septembre
Compétition messieurs (finale)


L'EQUIPE DE FRANCE
Johanne Defay, Vahine Fierro, Cannelle Bulard, Jérémy Florès, Michel Bourez  
Staff : Stéphane Corbinien, Patrick Florès, Frédéric Robin, Hira Terinatoofa, Aymeric De Bouyn, Thierry Durantel, Stéphane Sisco

LES MONDIAUX EN DIRECT
Live : https://isasurf.org/wsg/2019/en/live/
NB : il y a 7 heures de plus sur la France. Quand il est 8h00 à Miyazaki, il est 1h00 le même jour à Paris.

L'ENJEU DES MONDIAUX 2019
Ils sont qualificatifs pour les Jeux Olympiques à raison de deux athlètes par continent. Les meilleurs surfeurs homme et femme de chaque continent (hors Amérique) auront un ticket pour la première compétition de surf olympique… Même s'ils devront attendre les résultats des Mondiaux 2020 pour la valider.

Pour en savoir plus sur le processus de qualification olympique, cliquez ici : http://bit.ly/2MPm94R

Flags Opening Ceremony Sean Evans 4

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 07 septembre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz