Money time à Hawaii

Finaliste l'an dernier à Haleïwa, Jérémy Florès serait bien inspiré d'aller aussi loin cette fois encore s'il veut conserver sa place dans le world tour pour la saison 2015. Finaliste l'an dernier à Haleïwa, Jérémy Florès serait bien inspiré d'aller aussi loin cette fois encore s'il veut conserver sa place dans le world tour pour la saison 2015.  © Photo ASP

L’avant-dernière compétition WQS Prime de la saison débute mercredi à Hawaii (-11 heures avec la France). Au Reef Hawaiaan Pro de Haleïwa (Hawaii), Joan Duru et Charly Martin vont tenter de s’accrocher à leur place de qualifiables pour le WCT 2015. Jérémy Florès doit performer pour conserver la sienne dans l’élite. Explications.

 

A deux manches de la fin de la saison WQS, les places sont très chères pour l’accession et le maintien dans l’élite du surf mondial. Avec de (très) grosses vagues annoncées pour mercredi et les trois jours suivants (15 à 20 pieds), le Reef Pro devrait s’achever d’ici samedi.

Pour rappel, les Prime de Hawaii ne concernent pas 96 mais 128 surfeurs, dont un large contingent de locaux, spécificité de l’ASP. Pas de man on man non plus mais un format à quatre du 1er tour à la finale. Enfin, les 28 surfeurs du WCT engagés sont tous au round 3.

Le cut estimé à 10,200 points

Le cut pour se hisser dans le world tour la saison prochaine est actuellement à 9,575 points. Il avait été estimé à 11,000 pts par l’ASP mais celle-ci assure qu’il pourrait plutôt tourner autour des 10,200 pts. 

A ce jour, Joan Duru (13e) et Charly Martin (14e) sont dans le bon wagon et n’en sont pas loin. Mais leur parcours n’en finit plus de se croiser. Duru sort d’une finale aux Açores et d’un 8es de finale au Brésil. Charly Martin a perdu 10 places en cinq mois et chute régulièrement dès le 1er ou le 2e tours. Leur position de qualifiables est conditionnée au fait que Filipe Toledo (Bré), Jadson Andre (Bré), Adriano De Souza (Bré) et Julian Wilson (Aus), tous dans le Top 10 WQS, libèrent quatre places car ils sont par ailleurs dans le Top 22 du WCT actuel, et donc maintenus pour 2015.

Duru et Martin dans le bon wagon

Pour ne pas avoir à regarder derrière eux, Duru et Martin doivent absolument performer à Haleïwa. Ils ont chacun une 37e place (650 pts) à effacer pour augmenter leur capital. Soit au minimum une 33e place (3e du round 3). Un quart de finale (13e place) leur assurerait quasi mathématiquement l’accession dans le world tour.

Jérémy Florès (19e) et Maxime Huscenot (27e), eux, se sont éloignés du cut. Eliminés prématurément à Mareisias, les deux Réunionnais vont devoir performer à Hawaii.

Objectif quarts pour Florès

Florès ne peut se maintenir pour une 9e saison dans l’élite que par le WQS, car même une victoire sur le Billabong Pipe Masters (8-20 décembre) ne peut le lui permettre en raison de sa 33e place. Avec 10,000 pts de plus, il échouerait alors à environ 300 pts de la 22e et dernière place qualificative. Seule alternative, donc, les Prime de Hawaii. A Haleïwa, Florès a atteint la finale l’an dernier (3e place). Pour atteindre le cut estimé à 10,200 pts, il doit passer deux tours à Haleïwa et atteindre les quarts pour effacer ses 650 pts et en récolter 2,200. Dans ses cordes. Et s’il disparait tôt à Haleïwa, il lui restera ensuite Sunset beach comme dernière chance.

Huscenot, lui, doit également effacer 650 pts pour grimper au ranking. A 1,500 pts du cut actuel, il lui faut au minimum passer trois tours à Haleïwa. Après un été qui l’a vu particulièrement brillé, Max est rentré dans le rang et doit donner un dernier coup de collier pour atteindre son objectif.

Lacomare et Duvignac doivent faire un gros coup

Derrière, Marc Lacomare (51e) et Vincent Duvignac (52e) doivent impérativement réussir le gros coup à Haleïwa pour revenir dans la course et le « Top 14 » aujourd’hui qualificatif.  

Les Français ne sont (malheureusement) pas seuls à courir derrière les places et les points. Ricardo Christie (NZL), Tim Reyes (USA), Willian Cardoso (Bré) et Brett Simpson (USA) sont également bien placés. Simpson, qui entre directement au round 3, peut même progresser au classement en faisant 3e de son heat. En fait, ils sont une grosse dizaine à pouvoir prétendre bousculer la hiérarchie d’ici la conclusion à Sunset beach. Chacun ayant entre 400 et 700 points à effacer.  

 

Les séries des Français au Reef Hawaiaan Pro

Round 1

Série 1 : Tom Whitaker (Aus), Vincent Duvignac (Fra), Joel Centeio (Haw), Ian Walsh (Haw)

Série 15 : Marc Lacomare (Fra), Evan Geiselman (USA), Jose Ferreira (Por), Isaiah Moniz (Haw)

Round 2

Série 2 : Joan Duru (Fra), Michael Dunphy (USA) + 2 qualifiés du Round 1

Série 8 : Charly Martin (Glp), Billy Stairmand (NZL) + 2 qualifiés du Round 1

Série 16 : Maxime Huscenot (Fra), Garrett Parkes (Aus) + 2 qualifiés du Round 1

Round 3

Série 13 : Josh Kerr (Aus), Jérémy Florès (Fra) + 2 qualifiés du Round 2

Série 16 : Michel Bourez (PYF), Wiggolly Dantas (Bré) + 2 qualifiés du Round 2

 

Compétition à suivre en Live : http://vanstriplecrownofsurfing.com

 

51. Marc Lacomare (Fra) 5075 pts

52. Vincent Duvignac (Fra) 4944 pts

92. Steven Pierson (PYF) 2743 pts

95. Medi Veminardi (Reu) 2698 pts

124. Paul-César Distinguin (Fra) 1711 pts

142. Adrien Toyon (Reu) 1438 pts

 

Les 10 qualifiés actuels pour le World Tour 2015 

Matt Banting (Aus)

Wiggolly Dantas (Bré)

Italo Ferreira (Bré)

Adam Melling (Aus)

Tomas Hermes (Bré)

Keanu Asing (Haw)

Jack Freestone (Aus)

Jesse Mendes (Bré)

Joan Duru (Fra)

Charly Martin (Gpl)

 

Le calendrier QS

12 au 23 novembre : Reef Hawaiian Pro, Haleiwa, Hawaii

24 novembre au 6 décembre : Vans World Cup, Sunset Beach, Hawaii

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 11 novembre 2014
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia