« Notre organisation spécifique est en péril » - Lou Bisca (Landes)

Nous publions depuis plus d'un mois les témoignages de dirigeants de clubs afin de savoir comment leur association s'organise, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire. 

Aujourd'hui : le Lou Bisca Surf Club (Landes)


« Nous sommes solidaires à 100% du confinement généralisé mis en place pour nous préserver de la pandémie du coronavirus. Depuis le début du confinement, le Lou Bisca est donc fermé et interdit d’accès. Toutes nos activités sont donc en stand-by. Cela concerne : • Entrainement Compétition, 2 fois par semaine ; • Entrainement Loisirs, 2 fois par semaine ; • Perfectionnement Adulte 2 fois par semaine ; • Crevettes et Super Crevettes, 1 fois par semaine. Toutes ces activités sont mises en place par le club et encadrées par les BE de toutes les écoles de Biscarrosse. C’est donc l’association mais surtout les écoles de surf de Biscarrosse qui sont touchées par cet arrêt d’activités.
Nous avons relayé les messages sanitaires et l’interdiction du surf par mail et sur notre page Facebook. Nous avons diffusé les informations provenant du site et du Facebook de la fédération pour les consignes et les entrainements physiques. Les événements suivants ont été annulés ou reportés : Déplacements compétitions ; Stage des vacances de printemps ; Organisation du Crevettes Tour.
Nous n’avons pas d’inquiétude pour l’avenir du club en dehors du nombre de licences en 2020. Le grand problème provoqué par le confinement est pour nous la perte du lien social. Notre organisation avec les écoles de Biscarrosse, qui sont toutes nos partenaires, fait que nous n’avons pas d’activités commerciales donc pas d’employé.
Plus le confinement dure, plus nos partenaires sont en difficulté et c’est cela qui nous inquiète le plus car rien ne disparaitra : le club, les plages, les vagues et le vent offshore seront toujours là.
Par contre, notre organisation spécifique est en péril du fait de l’arrêt de l’activité économique et de la fermeture des plages. »

 

Déjà parus
Belharra Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Glisse Sensations Mers (Somme)
Hendaye Bidassoa Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Breteam (Pays de la Loire)
Le Grand Huit (Nord)
Bidarteko Surf Club (Pyrénées atlantiques)
29 Hood Surf Club (Bretagne)
Carcans Océan Surf Club (Gironde)
Surfing Saint Gilles (Pays de la Loire)
Lacanau Surf Club (Gironde)
Cotentin Surf Club (Normandie)
Anglet Surf Club (Pyrénées atlantiques)
Comité Guadeloupe
Ocean Surf Club (St Jean de Monts, Vendée)
Hossegor Surf Club (Landes)
Ligue de Bretagne
Annecy Stand Up Paddle Club (Haute Savoie)
WSA (Guidel, Morbihan)
Ligue Nouvelle-Aquitaine
Cigale Surf Club (Ste Maxime, Var)
le Bascs ( Biarritz, Pyrénées atlantiques)
Surf Club Royan Atlantique (Royan Charente Maritime)
Ocean Roots (Arcachon, Gironde)

 

 

 

Dernière modification le : 27 avril 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia