« Nous ne sommes pas inquiets pour l’avenir du club » Hossegor Surf Club (Landes)

Nous publions tous les jours les témoignages de dirigeants de clubs afin de savoir comment leur association s'organise, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire. 

Aujourd'hui : Hossegor Surf Club (Landes)


« Nous avions prévu de démarrer les entrainements la semaine du 16 mars… Ce qui ne fut malheureusement pas le cas. Dans un premier temps, nous voulions assurer le suivi à distance, en donnant à nos adhérents des feedbacks sur les vidéos de leurs sessions, mais sans réel succès car le confinement s’est rapidement durci. La partie entrainement est donc à l’arrêt. Néanmoins, nous allons prochainement mettre en place un accompagnement plus concret. Cela ne nous empêche pas de conseiller les plus motivés, en proposant des routines à l’aide de liens YouTube, des séances de yoga, ou encore de la préparation physique générale et spécifique. Nous préconisons, également, de regarder régulièrement des vidéos de surfeurs professionnels, dans le but travailler les fonctions cognitives, en continuant de modéliser la gestuelle liée à l’activité.
Concernant la partie administrative, nous répondons toujours quotidiennement aux mails de nos adhérents et clients, bien que les demandes soient quasi nulles en ce moment. Nous en profitons pour travailler sur notre communication en mettant au gout du jour notre site internet. Nous avons également lancé un jeu-concours sur notre Instagram, pour permettre à nos licenciés de partager leur quotidien. Le point positif est que nous avons du temps pour bien préparer et organiser la saison, malgré le peu de visibilité dont nous disposons pour envisager l’avenir.
Nous avons rapidement fait passer les messages de préventions à nos groupes de jeunes, ce qui a beaucoup plu aux parents qui avaient, pour la plupart, des difficultés à se faire entendre. Nous avons également pris les devants en annulant le dernier entrainement de la section sportive du Collège Jean Rostand avant même la suspension de la scolarité et le confinement. Le plus important a été fait par nos ambassadeurs sur les réseaux sociaux, ils ont naturellement relayé l’info et montré l’exemple afin que l'on soit rapidement entendu et suivi par le plus grand nombre.
Nous avons été contraints d’annuler la première étape du Crevette Tour, le week end du 21-22 mars, que nous étions censés organiser. Même problème pour la soirée du club qui était prévue le week end suivant, le 28 mars, dans le but d’entamer avec convivialité notre saison. Nous avions nouvellement décidé cette année, de mettre en place un encadrement pour suivre nos meilleurs jeunes sur le circuit Pro Junior, mais malheureusement ce projet est également compromis, car nous ne savons pas comment s’articulera le nouveau calendrier de la WSL avec nos impératifs saisonniers.
De nombreuses modifications sont à prévoir, et nous espérons avec nos moyens, être en mesure de nous y adapter le mieux possible. Notre bureau directeur a fait les démarches nécessaires pour mettre nos salariés au chômage partiel, donc même si le club est actuellement à l’arrêt, nous ne sommes pas inquiets pour l’avenir et attendons impatiemment de pouvoir retrouver tous les jeunes du HSC, petits et grands, communier dans l’océan tous ensemble.
Notre message ? Soyez prudents, respectez avec un maximum de précaution les mesures de confinements imposées par le Gouvernement pour préserver le plus grand nombre de vies et retrouver rapidement nos libertés. Il y a aussi du positif, notre planète peut respirer durant cette crise, et la nature reprend ses droits dans certains lieux. Les mentalités peuvent même être amenées à changer. Il faut profiter de cette période pour partager du temps auprès de votre famille et lui porter l’attention qu’elle mérite. Ce temps est propice à la réflexion, elle permet de relativiser, d’entrevoir différemment notre quotidien, souvent jugé contraignant. Et finalement, tout le monde sera bien content de pouvoir retourner au travail ! »

Déjà parus
Ligue de Bretagne
Annecy Stand Up Paddle Club (Haute Savoie)
WSA (Guidel, Morbihan)
Ligue Nouvelle-Aquitaine
Cigale Surf Club (Ste Maxime, Var)
le Bascs ( Biarritz, Pyrénées atlantiques)
Surf Club Royan Atlantique (Royan Charente Maritime)
Ocean Roots (Arcachon, Gironde)

 

 

Dernière modification le : 31 mars 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia