« On fait 4h de trampoline par jour ! » Caroline Angibaud, vice-championne du monde de Sup surf

Depuis samedi dernier, nous publions les témoignages de nos surfeurs afin de savoir comment ils s'organisent, comment ils vivent le confinement, et quel message ils veulent envoyer durant cette crise sanitaire.
Aujourd'hui : Caroline Angibaud, vice-championne du monde de Sup surf


« Je suis a la maison aux Sables d'Olonne avec Mathieu, Malia, notre fille de 2 ans et demi, et Waimea notre chat ! On a la chance d'avoir un jardin et un trampoline. Pour l'instant, tout va bien, on profite du soleil dans le jardin on prend le temps de faire tout ce qui traîne depuis longtemps. Mon Papa va être content : j'ai rincé mes housses de voyage il y a quelques jours !
On en profite aussi pour travailler et préparer la reprise car pour l'instant notre école de surf est à l'arrêt. On espère que les gens pourront et auront envie de venir surfer cet été.
Pour essayer de garder la forme, Malia nous « impose » environ 4h de trampoline par jour. Vous allez rire, mais on s'entraîne à faire des take off sur le sol pour rester explosif, et du coup cela apprend a Malia comment faire. Elle va tout déchirer cet été (rires).
Le plus dur c'est bien entendu de ne pas pouvoir voir ses proches. Et d'avoir vu le vent off shore souffler ces derniers jours. C'est tellement rare en Vendée que cela tombe mal.
Encore une fois : restez chez vous ! Comme ça on pourra ressortir un jour. Et regardez des replays de surf, ça inspire, ça fait du bien au moral. »

 

Déjà parus
Vincent Duvignac, champion du monde par équipes de surf 2017
Amandine Chazot, championne du monde par équipes de Stand Up Paddle 2019
Eric Dargent, vice-champion du monde de Para Surf 2020
Jérémy Florès, n.10 mondial
Antoine Delpero, champion du monde de longboard
Michel Bourez, n.13 mondial
Justine Dupont, surfeuse de grosses vagues

 

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia