Para Surf - La France 5e nation mondiale

Eric Dargent est vice-champion du monde 2020 dans la catégorie Stand 3. Le capitaine de l'équipe de France remporte une 3e médaille d'argent en 5 participations. Eric Dargent est vice-champion du monde 2020 dans la catégorie Stand 3. Le capitaine de l'équipe de France remporte une 3e médaille d'argent en 5 participations.  © ISA/Sean Evans & ISA/Pablo Jimenez et FFSurf/Avalon Creative

Avec quatre finalistes et les titres de vice-champions du monde d'Eric Dargent et de Philippe Naud, les Bleus terminent à la 5e place des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships, qui se sont achevés samedi à San Diego (Etats-Unis). Un classement identique à celui de l'an dernier.


Eric Dargent vice-champion du monde Stand 3*
Dargent ISA Sean Evans 5Le capitaine de l'équipe prend la deuxième place de la finale Stand 3 des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships. Il s'agit de la troisième médaille d'argent mondiale pour Eric Dargent après celles de 2016 et 2017. Le Martégual est passé tout près du titre cette fois-ci en se classant à 0,24 point de Colin Cook (Hawaii) : 14,90 à 14,66 pts. Rageant d'autant que sur sa meilleure note (7,83 pts), il a chuté en fin de vague et aurait pu récolter quelques dixièmes de points en plus. Il n'empêche que sa performance est une fois encore exceptionnelle et mérite tout le respect.
Finale Stand 3
1. Colin Cook (Hawaii) 14,90 pts
2. Eric Dargent (France) 14,66 pts
3. Naomichi Katukura (Japon) 10,23 pts

Philippe Naud vice-champion du monde Stand 2*
NAUD PHILIPPEFFS AVALONCREATIVEIl prend la deuxième place de la finale Stand 2 des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships à l'issue d'une compétition incroyable. Troisième de la demi-finale et éliminé, il se qualifie en prenant une dernière vague à 30 secondes de la fin qui lui permet de doubler le Japonais Kenjiro Ito, un des grands favoris au titre. Encore quatrième de la finale à deux minutes du buzzer, Naud a retourné la situation pour doubler in extremis JP Veaudry (AfSud) et Ado Klang (Israël). Un véritable exploit et une médaille d'argent que le Vendéen arrache pour 0,07 point Le titre mondial revient sans surprise au grand favori, le Brésilien Roberto Pino.
Finale Stand 2
1. Roberto Pino (Brésil) 16,44 pts
2. Philippe Naud (France) 10,34 pts
3. JP Veaudry (AfSud) 10,27 pts
4. Ado Klang (Israël) 8,83 pts

Lou Méchiche 4e de la finale VI 2 dames*
MECHICHE LOUISA JIMENEZLa jeune française (13 ans) prend la quatrième place de la finale VI 2 (déficience visuelle) des 2020 AmpSurf ISA World Para Surfing Championships. Pour sa première compétition internationale, la Canaulaise et benjamine de l'équipe de France a fait une très belle impression. La médaille n'était pas loin car elle termine à 0,7 point de l'Espagnole Celia Gramse. Le titre mondial revient à l'Anglaise Melissa Reid qui s'impose avec 17 points de total.
Finale VI2 dames
1. Melissa Reid (Angleterre) 17,17 pts
2. Ling Pai (Canada) 12,67 pts
3. Celia Gramse (Espagne) 5,26 pts
4. Lou Mechiche (France) 4,53 pts

Katell Ropert 4e de la finale Prone 2 dames*
ROPERT PODIUM PRONE 2a droiteISA JIMENEZLa Bretonne prend la quatrième place de la finale Prone 2 dames. Vice championne du monde en titre, Ropert avait les armes pour maintenir son rang mais n'a pas su trouver les bonnes vagues au contraire de ses adversaires. Alors qu'elle pouvait encore espérer la médaille de bronze, il lui a manqué 0,5 point sur sa dernière tentative. Bravo à Katell pour ce très beau parcours et cette seconde finale mondiale en deux participations. Le titre mondial revient sans surprise à l'Australienne Sam Bloom qui a survolé la finale comme toute la compétition dans la catégorie.
Finale Prone 2 dames
1. Sam Bloom (Australie) 16,26 pts
2. N. Makalima (AfSud) 11,13 pts
3. Georgina Melatini (Argentine) 9,64 pts
4. Katell Ropert (France) 9,13 pts

Le parcours des autres Français
Vice-champion du monde l'an passé, Gwendal Halna du Fretay (VI 2) n'a pu rééditer sa performance de 2019. Il s'arrête en demis pour 0,14 point. Un score infime qui le sépare de Sabelo Ngema (AfSud) et d'une finale qui sera très ouverte. Pourtant bien partie Virginie Louppe (Stand 3) s'arrête elle aussi aux portes de la finale. Pour leurs premiers mondiaux, Laura Domingues (Stand 3) et Thomas Da Silva (VI 1) prennent une encourageante 6e place mondiale. Vétéran des Mondiaux de La Jolla, Maxime Cabanne se classe 7e de sa catégorie (Kneel) alors que Pierre Pochat (Prone 1), irrésistible lors de la première journée, manque de très peu (0,47 point) les demi-finales. Tout comme Cédric Montagney (Prone 2) qui n'en était vraiment pas loin lui non plus. Nul doute que ces athlètes sauront tirer des enseignements de cette campagne 2020 pour revenir encore plus forts.

L'Espagne titrée pour la première fois
ESP Team Closing Ceremony Sean Evans 35Aitor Francesena et Carmen Lopez remportent la catégories des malvoyants pour mener l'Espagne au sommet de ces championnats du monde 2020 et offrir le premier titre au pays qui succèdent aux Etats-Unis et au Brésil.
Les États-Unis remportent l'argent et le Brésil le bronze.
Le Danois Bruno Hansen poursuit sa série sans précédent de cinq médailles d'or consécutives en au tant d'éditions (2015, 2016, 2017, 2018 et 2020).
Neuf anciens champions du monde remportent une nouvelle médaille d'or individuelle : Bruno Hansen (Danemark), Victoria Feige (Canada), Alcino "Pirata" Neto (Brésil), Jeff Munson (USA), Melissa Reid (Angleterre), Matthew Formston (Australie), Aitor Francesena (Espagne), Sam Bloom (Australie) et Jesse Billauer (USA).
Sept athlètes remportent leur première médaille d'or individuelle : Carmen Lopez (Espagne), Colin Cook (Hawaii), Roberto Pino (Brésil), Malu Mendes (Brésil), Sarah Bettencourt (USA), Liv Stone (USA), Mike Vaz (Brésil)


RÉACTION
Jean-Marc St Geours, chef de délégation et fondateur de l'association nationale Handi Surf :
« C’est avec un pincement au cœur que nous rentrons à la maison. Nous finissons 5e équipe nationale de ces Mondiaux, derrière Hawaï, qui n’est pas une nation, mais un état. L’équipe a fait le job tout au long de ces mondiaux, qui sont certainement les derniers pour ma part.
Elle était composée de 11 compétiteurs et 6 encadrants technique, 1 kiné et 2 personnes à la communication. Soit la plus importante jamais envoyée sur une compétition internationale.
Il nous reste du travail à faire tant dans la détection que dans la préparation. Les moyens mis à disposition ne sont malheureusement pas suffisants. Je souhaite vraiment que cette discipline devienne Paralympique. Nous ne pourrons prétendre à cela sans l’aide du Ministère et des partenaires. Je tiens à remercier l’encadrement fédéral, la DTN et les nombreux éducateurs formés par l’Association Nationale Handi Surf, qui nous ont permis d’en arriver là.
Les autres nations se préparent pour les Jeux Olympiques 2O28, qui verront certainement accueillir cette discipline. Je demande à tous d'en prendre conscience.
Bravo à l’équipe d’Espagne qui a su mettre les moyens pour devenir championne du Monde. »

FRANCE TEAMISA JIMENEZ 2

RÉSULTATS DES FRANÇAIS
Eric Dargent (Stand 3) : vice-champion du monde
Philippe Naud (Stand 2) : vice-champion du monde
Lou Méchiche (VI ) : 4e
Katell Ropert (Prone 2) : 4e
Gwendal Halna du Fretay (VI 2) : 5e
Virginie Louppe (Stand 3) : 5e
Thomas Da Silva (VI 1) : 6e
Laura Domingues (Stand 1) : 6e
Maxime Cabanne (Kneel) : 7e
Pierre Pochat (Prone 1) : 10e
Cédric Montagney (Prone 2) : 12e
Les résultats complets ici : http://bit.ly/33kpU7T

CLASSEMENT GÉNÉRAL
1. Espagne 9528 pts
2. Etats-Unis 9134 pts
3. Brésil 9090 pts
4. Hawaii 7502 pts
5. France 6951 pts
6. Afrique du Sud 4818 pts
7. Australie 4140 pts
8. Japon 4125 pts
9. Costa Rica 3892 pts
10. Argentine 3562 pts
11. Angleterre 3448 pts
12. Chili 3225 pts
13. Canada 2760 pts
14. Mexique 1950 pts
15. Allemagne 1551 pts
16. Uruguay 1198 pts
17. Pays de Galles 1095 pts
18. Danemark 1000 pts
19. Israël 670 pts
20. Colombie 475 pts

 

FRANCE TEAMISA JIMENEZ3


****LES CLASSIFICATIONS
(L'ISA Para Surf a 6 classes de Para Surf physique et 2 classes de sport visuel)
STAND 1 (Debout) : Tout surfeur qui surfe sur une vague en position debout avec une amputation d'un membre supérieur ou une déficience congénitale ou équivalente.
STAND 2 (Debout) : Tout surfeur qui surfe sur une vague en position debout avec une amputation sous le genou ou une déficience congénitale ou équivalente, une petite taille ou une différence de longueur de jambe.
STAND 3 (Debout) : Tout surfeur qui surfe sur une vague en position debout avec une amputation au-dessus du genou ou des deux membres inférieurs ou une amputation congénitale ou une déficience équivalente.
KNEEL (A genoux) : Tout surfeur qui surfe sur une vague en position agenouillée avec une amputation au-dessus du genou ou des deux membres inférieurs ou un équivalent congénital ou handicapé.
PRONE 1 (Allongé) : Tout surfeur qui surfe sur la vague dans une position couchée qui ne nécessite pas d'assistance pour pagayer dans une vague et remonter sur la planche en toute sécurité.
PRONE 2 (Allongé) : Tout surfeur qui surfe sur la vague en position couchée et qui a besoin d'aide dans l'eau, de pagayer dans une vague et de remonter sur la planche en toute sécurité.
VI 1 (Déficience visuelle) : Tout surfeur qui surfe une vague en position debout avec une classification IBSA de niveau B1.
VI 2 (Déficience visuelle) : Tout surfeur qui surfe une vague en position debout avec une classification IBSA de niveau B2 et de niveau B3.

==Le processus de classification
La classification est un processus par lequel des classificateurs certifiés de Para surf évaluent la force, la flexibilité, l'équilibre et la coordination des Para surfeurs de compétition afin de regrouper les athlètes présentant des déficiences similaires dans l'une des huit classes de sport de Para surf.
L'objectif de la classification est de répartir avec précision l'athlète dans une classe de surf appropriée afin de garantir une compétition de haut niveau et un terrain de jeu égal dans chaque classe de surf.
Les classificateurs de l'ISA pour le Para surf commencent par établir si un athlète souffre d'un problème de santé sous-jacent qui peut conduire à un handicap "approuvé par le CIP" ou admissible.
Ensuite, le groupe de classificateurs évalue si la ou les déficiences répondent aux critères minimums de déficiences.


L'ÉQUIPE DE FRANCE
Eric Dargent, capitaine (Stand 3)
Philippe Naud (Stand 2)
Gwendal Halna du Fretay (VI 2)
Thomas Da Silva (VI 1)
Cédric Montagney (Prone 2)
Lou Méchiche (VI )
Laura Domingues (Stand 1)
Katell Ropert (Prone 2)
Virginie Louppe (Stand 3)
Maxime Cabanne (Kneel)
Pierre Pochat (prone 1)
Staff
Jean-Marc Saint-Geours, chef de délégation
Aurélie Kieffer, élue FFS
Serge Lougarot, Team Manager
Régis Blanchard, coach
Julien Caste, coach spécialiste Handi Surf
Edouard Manson, médical
Antoine Bouchart

 

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 15 mars 2020
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia