Pauline Ado championne d'Europe ASP !

Pauline Ado est championne d'Europe ASP pour la 3e fois de sa carrière mais elle n'est toujours pas assuré de conserver sa place dans le World Tour. Pauline Ado est championne d'Europe ASP pour la 3e fois de sa carrière mais elle n'est toujours pas assuré de conserver sa place dans le World Tour.  © Photo ASP

Coup double pour la Française qui, ce samedi en Galice, a reçu le trophée de championne d'Europe ASP et est montée sur le podium du Pantin Classic Pro, dernier 6-star de la saison. Cela ne risque toutefois pas d'être suffisant pour le maintien en WCT.

 

Dos au mur après une moitié de saison mitigée en WCT et en WQS, la N.1 Française devait réussir une perf en Espagne, sur le dernier 6-star de la saison. Une victoire ou une finale aurait été bienvenue. Pauline Ado se contentera de sa demi-finale, perdue contre l'Australienne Bronte Macaulay (14.10 - 7.84) et des 2080 pts qui vont avec. 
« C'est un peu frustrant car j'ai l'impression d'avoir complètement raté ma demi-finale, admet la Française. Il y avait de bonnes vagues mais je ne les ai pas trouvées au line up. Je suis aussi tombée sur certaines vagues et je m'en veux. »

« Je suis confiante pour la re-qualification »

Avant la publication officielle du classement général ASP, on a sorti la calculette et on estime voir Ado à la 9e place ce soir. Ce qui risque de ne pas être suffisant pour la qualification via le QS car seules les 6 premières (hors Top 10 world tour) seront retenues pour la saison prochaine. Mais il reste encore trois compétitions WQS à disputer  : le Santa Catarina Pro (5-star, Brésil, 18-23 octobre), le Mahalo Surf Eco Festival (4-star, Brésil, 27 octobre-2 novembre) et le Maui Woman Pro Punta de Lobos (3-Star, Chili, 13-16 novembre). Une grosse perf sur les deux compétitions brésiliennes pourraient alors suffire. Comme un retour en force sur les quatre compétitions du WT encore à venir (Swatch Pro Trestle du 9-20 septembre ; Roxy Pro France du 23-29 septembre ; Cascais Pro du 1-7 octobre ; Maui Pro du 22 nov. - 6 déc.)
« La qualification va être très disputée. Mais je suis confiante, assure Pauline Ado. Je vais donner mon meilleur. J'espère sincèrement que l'on aura de bonnes vagues en France. Trestles et Hawaii sont des endroits que je n'ai que peu surfé dans ma vie. »

Définitivement terminé pour Arnaud et Le Car

C'est par contre définitivement terminé pour Alizé Arnaud qui termine 9e à Pantin et ne verra pas le CT l'an prochain. Tout comme Maud Le Car, laquelle n'a pas confirmé son début de saison canon et a plongé au classement.
C'est la Brésilienne Silvana Lima qui reimport le Pantin Classic Galicia Pro, en dominant Bronte Macaulay en finale dans des vagues de 4-5 pieds. Lima est plus que jamais en tête du classement général qu'elle dominait déjà avant Pantin.

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP