Regroupement et détection en région

Les jeunes stagiaires à l'écoute de Stéphane Corbinien, CTN de la Fédération Française de Surf. Les jeunes stagiaires à l'écoute de Stéphane Corbinien, CTN de la Fédération Française de Surf.
La Fédération française de Surf, à l'initiative de la Direction Technique Nationale et en co-construction avec les ligues, organise en cet été 2020 des stages de détection et des regroupements des catégories espoirs sur tout le territoire. Le second regroupement s'est tenu à la Torche le week-end dernier.


La première des trois journées était consacrée à la détection des jeunes surfeurs des régions Bretagne, Normandie et Pays de la Loire. Dix-neuf des meilleurs poussins et benjamins des clubs de l'ouest étaient conviés, vendredi dernier, à une journée de détection des espoirs du "Grand Ouest" (Normandie, Bretagne, Pays de la Loire). Quatorze Bretons (2 filles), quatre Ligériens et un Normand. 4 jeunes étaient dans la catégorie poussin et 15 benjamins. Chaque jeune avait été proposé à son équipe technique régionale par un entraîneur de club.
Sous l'oeil de Stéphane Corbinien, de Régis Blanchard (tous deux Cadres techniques Nationaux) et de Mathieu Carpentier (CTF Bretagne), les jeunes ont pu surfer deux fois dans des conditions variées, montrer leurs qualités techniques et obtenir des conseils afin de mettre à profit l'été pour progresser.
En plus des deux sessions, les techniciens ont fait une présentation de la filière de haut niveau, des routines d'échauffement, des séquences d'entraînement sur les fondamentaux.

Stage d'entraînement national

Du vendredi soir au dimanche, les 13 meilleurs benjamins et minimes du grand ouest, issus de la filière (Clubs formateurs, section sportive et pôle espoir), étaient conviés à ce stage national U15. Six Bretons, cinq Ligériens (1 fille) et deux Normands (1 fille) composaient l'effectif identifié par les techniciens régionaux.
L'objectif était de réaliser un bilan individuel pour chaque athlète et lui donner des "axes de travail" pour la période estivale. Au programme : réveil musculaire, stretching ; séances d'entraînement et thèmes individualisés ; séquence de cohésion de groupe ; séance technico-tactique ; débriefing vidéo individualisé.
Encadrés par Stéphane Corbinien, Régis Blanchard, Mathieu Carpentier, Aurélien Pachoud (CTF Pays de la Loire), David Noirit (ETR Bretagne, chef-juge international) et Florian Talouarn (ETR Bretagne, entraîneur Pôle Espoir Bretagne), les jeunes ont pu vivre un mini-stage de 48 heures, sur le modèle des regroupements des équipes et collectifs France.
Les stagiaires auront cumulé quatre sessions dans des conditions très diverses, deux réveils musculaires et un temps de stretching durant les deux journées pleines.
Stagiaires et encadrants étaient hébergés au Surf Camp Twenty Nine située à proximité de La Torche (lieu-dit Tronoën).
La Ligue de Bretagne de Surf remercie la Fédération, tous les participants et acteurs de ce stage appelé à être reconduit dans les mois et années à venir.
Dernière modification le : 15 juillet 2020
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia