surfingfrance.com

Sept titres européens pour la France !

C'est notamment grâce à cet énorme air que Tom Cloarec remporte le titre européen en moins de 18 ans. (Photos Thierry Organoff) C'est notamment grâce à cet énorme air que Tom Cloarec remporte le titre européen en moins de 18 ans. (Photos Thierry Organoff)

L'équipe de France a remporté de façon éclatante les championnats d'Europe junior avec six titres individuels et le titre par équipes. Bonheur total avec la victoire en moins de 18 ans du capitaine tricolore Tom Cloarec qui domine le Portugais Vasco Ribeiro. La France arrache tous les titres en surf et laisse juste lui échapper la victoire en bodyboard U18 et filles.

Cloarec, roi des airs
La journée s'est achevée en apothéose à Lacanau où Tom Cloarec a sorti un surf impérial pour laminer le grand favori de la compétition en surf U18 Vasco Ribeiro. Dans des vagues de deux mètres bien puissantes, Cloarec a balancé deux airs reverse énorme sur deux gauches magnifiques. Un récital qui lui a permis de mettre combo ses adversaires. Dont son jeune frère, Nelson, qui avec un reverse air sur dernière vague extraordinaire de maîtrise a subtilisé la médaille d'argent à Ribeiro. Les Cloarec au sommet du surf européen espoir, c'est les Landes et la Bretagne (d'où ils sont originaires) qui chantent.
Mignot, le bien Nommé
En U16, on attendait Diego Mignot ou l'Italien Leo Fioravanti, on a eu Nommé Mignot. Le cadet des cousins a balancé des rollers backside énorme et pris tous les risques pour s'adjuger son premier titre européen. Forcément déçu, l'Italien Leo Fioravanti aura trop assuré dans ses maneouvres pour espérer déloger Nommé. Il prend la deuxième place juste devant Diego Mignot.
Boyer, le soleil des Antilles
Comme chez les cadets, ce n'est pas forcément celui des deux Français qu'on attendait en surf U14 qui remporte l'or européen. Le Basque Len's Arancibia n'a pas trouvé une deuxième vague pour revenir à la hauteur du Saint Martinois Titouan Boyer qui, lui aussi, s'est lâché comme jamais pour aller chercher le titre.
Larsonneur, roi de la longueur
Archi favori en longboard, Gaspard Larsonneur craignait une blessure ou de casser sa planche. Avec la marée basse, c'est le choix stratégique qui aurait pu lui enlever cette médaille d'or qui était déjà presqu'autour de son cou. Mais après dix minutes au large, Larsonneur est revenu à l'inside pour sauter sur deux droites où il a su placer un hang ten et deux rollers énormes. Rien à redire, le maître, c'est lui !
Coste plus fort que les Espagnoles
Duel Franco-Espagnol en finale surf féminin avec 25 minutes très serrées durant lesquelles Leticia Canales fit la course en tête avant le retour fracassant de Joséphine Coste. Là aussi, la prise de risque aura payé avec un engagement sans reproche de la Landaise. Marion Bouzigues monte, elle, sur le podium.
Lodého, la Réunion au plus haut
On parlait d'engagement, que dire de celui de Clément Lodého ? Le Réunionnais est allé chercher son succès en n'ayant pas froid aux yeux. De gros rollos dans des vagues bien creuses et un ARS de feu en fin de série lui permettent de soulever un premier trophée international. Une victoire inestimable quant on sait le malheur qui frappe actuellement les surfeurs réunionnais avec les nombreuses attaques de requins. Alexandre Castillo prend, lui, la 4e place alors qu'il était encore troisième à 30 secondes du final.
Etcheverria à sa place
La Basque Maika Etcheverria ne pouvait espérer mieux que la quatrième place tant le podium trusté par l'Allemande Alexandra Rinder (1ère), la Portugaise Madaleine Parreira (2e) et l'espagnole Olga Henriquez (3e) était trop loin. Dans un shore break terrifiant, elle a tout de fois confirmé qu'elle avait sa place en finale à coup de rollos osés.
Castillo sur le podium 
C'est la grosse déception de ses championnats d'Europe junior. Mais comment en vouloir à Maxime Castillo quand il a parfaitement tenu son rôle de vice-capitaine ? En finale, il a subit un marquage à la culotte du Portugais Neto Silva et n'a jamais trouvé la seconde bonne vague malgré un 9 pts sur sa première. Le titre revient à l'Espagnol Alex Odriozola. Castillo monte sur le podium. L'autre Français, Morgan Le Quellec prend la 5e place au général.
La passe de quatre
L'équipe de France junior remporte son quatrième titre consécutif après ses victoires en Espagne (2006), au Maroc (2008) et au Portugal (2010). Si elle ne fait pas aussi bien qu'au Maroc (7 titres individuels), elle dépasse ses quotas espagnols et portugais (4). Avec un titre (bodyboard U18) et de nombreux finalistes, l'Espagne subtilise la deuxième place au Portugal qui repart bredouille. « ALC !!! »

Photos : Thierry Organoff/FFS

Réactions
Len's Arancibia (Fra, 2e place surf U14) : « Je suis très content pour Titouan (Boyer) et pour l'équipe. J'aurais aimé être premier mais je suis heureux pour Titouan. Il m'a manqué une seconde bonne vague. Je n'en avais qu'une. Je garderai un super souvenir de cet Eurosurf. J'espère rester en équipe de France et revivre ces moments magiques ! »
Titouan Boyer (Fra, 1ère place surf U14) : « Je suis super heureux. J'y croyais jusqu'à la fin. J'ai aidé Len's pour qu'il assure la deuxième place. Mission remplie. Je dédie ce titre à mes parents et aux coaches et à l'équipe. Les championnats de France arrivent, je vais essayer de les gagner. J'ai envie de revenir en équipe de France très vite ! »
Nommé Mignot (Fra, 1ère place surf U16) : « C'est trop bon ! Je suis rentré en finale, je me suis dit : il faut faire de gros scores, si je n'ai pas un total de 16 pts, ce sera impossible de gagner. Le gros floater, il fallait le tenir, avoir les jambes. Merci à Pitou qui m'a bien échauffé avant la finale. Je dédie ce titre à ma famille, à mon petit frère, ma maman, mon père qui sont là ! Vive les Mignot ! »
Diego Mignot (Fra, 3e place surf U16) : « Au moins un de nous deux à gagné, je suis content pour Nommé. Troisième, ce n'est ni un bon, ni un mauvais résultat. Je n'ai jamais pu bien surfé durant ce championnat, je ne sais pas pourquoi... La prochaine fois, ce sera mieux pour moi. »
Nelson Cloarec (Fra, 2e place surf U18) : « Heureux d'être deuxième pour la logique, Tom est le plus grand, il le méritait pus que moi. Il a fracassé en finale, j'ai vu des airs énormes de derrière la vague ! On s'est juste dit avant d'y aller : il faut sortir le meilleur de notre surf. On a bien assuré, surtout Tom ! C'est lui le boss ! »
Tom Cloarec (Fra, 1ère place surf U18) : « Enormément de joie. On fait un et deux avec Nelson et avec de gros scores. On s'est lâché, on a bien géré la finale. Vasco Ribeiro était le favori, du coup on est très heureux. J'étais très motivé, il fallait que je lâche tout. J'ai trouvé quelques gauches, je me suis fait plaisir. La boucle est bouclée chez les juniors puisque c'était ma dernière année, c'était un objectif. Je bats Vasco en U14 il y a quatre ans, et je le rebats aujourd'hui en U18, c'est incroyable ! J'ai trouvé le bon moment pour retrouver mon meilleur surf. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant lâché. La suite ? Les France dans un mois et les WQS en 2013. »
Marion Bouzigues (Fra, 3e place surf filles) : « J'ai bien ramassé en finale, je me suis pris une grosse série sur la tête. Je suis très contente pour Joséphine (Coste). On a ramené les points pour l'équipe, c'est le principal ! »
Joésphine Coste (Fra, 1ère place surf filles) : « Je suis super contente. Je n'y croyais pas. Je n'ai jamais autant couru de ma vie quand il a fallu que je remonte au large en passant par la plage à cause du courant. Bravo à Marion (Bouzigues). C'est grâce à elle que j'ai gagné, la prochaine fois ce sera son tour. Ce n'était pas évident, il fallait choisir la bonne vague. J'étais stressée au début car c'était la finale. Je dédie ce titre à toute l'équipe, à mon frère qui a dû me regarder aussi. J'ai gagné mon pari avec quelqu'un qui se reconnaîtra ! »
Gaspard Larsonneur (Fra, 1ère place longboard) : « C'était dur au début. J'avais opté pour prendre les vagues au bord, et j'ai vu les autres partir au large. Je les ais suivis mais je n'ai pas eu de score donc je suis revenu au bord. J'ai pu y choisir mes vagues. Je suis très content. J'ai eu peur car avec la marée, ce n'était pas évident de bien gérer. Ce titre : est pour l'équipe, pour moi aussi. Je veux aussi le dédier à Gautier Hamon qui nous a quittés il y a quelques années. Ce titre est pour lui. Il doit nous voir de là-haut. C'était ma dernière année en junior. Si on me sélectionne en Open, j'irais volontiers car c'est génial de goûter à cette équipe de France ! »
Clément Lodého (Fra, 1ère place bodyboard U16) : « C'est dur à réaliser. Je n'y pensais pas. Merci à l'équipe de France, c'était très motivant ! J'étais devant d'entrée, j'ai bien enchaîné deux bonnes vagues rapidement. J'ai fais mon job. Ça a payé. Que va m'apporter ce titre ? D'être un jour champion du monde, je l'espère ! Je rentre lundi à la Réunion mais je reviendrai pour les championnats de France en octobre, avec l'ambition de les gagner. J'espère faire un jour le tour mondial IBA. Merci à la Réunion, merci pour le soutien sur Facebook, je vous aime ! »
Alexandre Castillo (Fra, 4e place bodyboard U16) : « Je suis carrément déçu de faire quatrième. C'est humiliant de ne pas être sur le podium. Clément (Lodého) a gagné, c'est le plus important. J'ai rempli mon contrat en allant en finale. Que l'Espagnol me double, ce n'est pas trop grave. Heureusement qu'il n'a pas doublé Clément ! »
Morgan Le Quellec (Fra, 6e place en bodyboard U18) : « Je suis déçu, j'ai réussi à avoir une vague au début de ma finale de repêchages mais pas de seconde, l'Espagnol et le Portugais m'ont bloqué tout le long. Je fais 5e, ce n'est pas trop mal pour une première fois. J'avais plus d'ambition, j'espérais la finale. »
Maika Etcheverria (Fra, 4e place bodyboard filles) : « C'était difficile. La prochaine fois, je les battrai ! Je m'entraînerai plus, j'y arriverai. L'Allemande était intouchable aujourd'hui mais je vais tout faire pour être un jour à son niveau. Elle est très sympa, elle me motive. Je vais garder des souvenirs magnifiques avec cette équipe. Il y avait une ambiance de folie. Je pensais à l'équipe dans l'eau. Pas à moi ! »
Patrick Florès (Fra, head coach) : « Ce n'est pas trop mal pour nous (rires). On avait préparé cette équipe depuis quelques années avec les stages en Australie et en intégrant des nouveaux. Ces résultats sont le fruit d'une formidable ambiance au sein de l'équipe. Si on est champion d'Europe c'est parce que les jeunes se battent avant tout pour l'équipe. Merci à tous les clubs formateurs de France et des îles. Une pensée spéciale pour la Réunion avec le titre en bodyboard de Clément Lodého, ça va leur faire plaisir car il sont actuellement dans le malheur. Je suis fier de mes gamins et de mon staff. Tant mieux pour le surf français et européen. Le niveau est vraiment monté ! Mais pour le moment, c'est toujours nous les premiers ! »

Résultats des finales
Surf U18 : 1. Tom Cloarec (Fra) 19,10 pt 2. Nelson Cloarec (Fra) 17,43 pts 3. Vasco Ribeiro (Por) 12,3 pts 4. Imanol Yeregui (Es) 10,57 pts
Surf U16 : 1. Nommé Mignot (Fra) 16,93 pts 2. Leo Fioravanti (Ita) 15,17 pts 3. Diego Mignot (Fra) 12,90 pts 4. Tomas Femandes (Por) 8,60 pts
Surf U14 : 1. Titouan Boyer (Fra) 15,76 pts 2. Len's Arancibia (Fra) 11,47 pts 3. Lander Davilla (Esp) 10,67 pts 4. Joao Moreira (Por) 10,33 pts
Surf filles : 1. Joséphine Coste (Fra) 12,63 pts 2. Leticia Canales (Esp) 9,04 pts 3. Marion Bouzigues (Fra) 8,90 pts 4. Loyola Canales (Esp) 2,04 pts
Longboard : 1. Gaspard Larsonneur (Fra) 14,38 pts 2. Connor Griffiths (Gal) 6,29 pts 3. Jon Erigoyen (Esp) 5,93 pts 4. Alex Maddock (Ang) 3,35 pts
Bodyboard U18 : 1. Alex Odriozola (Esp) 16,66 pts 2. Pedro Neto Silva (Por) 16,40 pts 3. Maxime Castillo (Fra) 12 pts 4. Bernardo Machado (Por) 10,60 pts ...5. Morgan Le Quellec (Fra)
Bodyboard U16 : 1. Clément Lodeho (Fra) 13,50 pts 2. Miguel Adao (Por) 12,44 pts 3. Eduardo Aguilar (Esp) 11,96 pts 4. Alexandre Castillo (Fra) 10,70 pts
Bodyboard filles : 1. Alexandra Rinder (All) 12,33 pts 2. Madaleina Perreira (Por) 9,80 pts 3. Olga Henriquez (Esp) 6,50 pts 4. Maika Etcheverria (Fra) 6,43 pts
Classement par équipes
1. France 11,860 pts
2. Espagne 9,427 pts
3. Portugal 9,288 pts
4. Angleterre 7,563 pts
5. Allemagne 7,105 pts
6. Irlande 6,396 pts
7. Belgique 6,383 pts
8. Italie 6,250 pts
9. Pays-Bas 5,968 pts
10. Pays-de-Galles 5,816 pts
11. Iles anglo-normandes 4,875 pts
12. Suède 2,375 pts
13. Suisse 1,355 pts

Vidéo associée

Dernière modification le : 16 septembre 2012
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

 ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France BleuLogo mycoachsport noir