Une AG placée sous le signe de l’émotion

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération s’est tenue samedi à Bordeaux. Elle a été marquée par une minute de silence en mémoire à Elio, le jeune surfeur victime d’une attaque de requin le 12 avril dernier à La Réunion.

 

L’AG a débuté en début d’après-midi. Devant l’assistance, une trentaine de personnes, le vice-président de la FFS, Pascal Bernadet, a tout d’abord pris la parole pour rendre hommage au jeune Elio Canestri (13 ans), et affirmé le soutien au surf réunionnais et la position sans controverse de la Fédération.

Les rapports moral, sportif et financier 2014 ont été validés. Quitus a été donné aux comptes de l’exercice clos le 31/12/2014. Le Projet Fédéral 2015 a ensuite été présenté. Le Budget Prévisionnel 2015 a été approuvé.

 

 

Pascal Bernadet : « La Fédération Française de Surf est en deuil.  »

Discours du Vice-Président de la FFS, en prélude de l’AG de samedi.

« Le décès tragique d’Elio Canestri plonge tous les surfeurs dans une immense tristesse, mais aussi dans un profond désarroi mêlé d’incompréhension, de colère mais aussi de détermination. 

Bien sur, nos pensées sont toutes orientées, en premier lieu, vers la famille et les amis d’ELIO mais elles assurent aussi l’ensemble de nos amis réunionnais surfeurs ou non, nos amis de Nouvelle-Calédonie qui ont rendu hommage à Elio, et aussi à tous ceux qui vivant dans les Dom-Tom ou dans des pays d’outres mers, de notre plus profond soutien et de nos pensées amicales les plus sincères.

L’heure n’est plus aux mots, l’heure est à l’action. Lorsqu’un de nos jeunes nous quitte de façon aussi violente, c’est un peu de notre avenir à tous qui s’en trouve lacéré, blessé, mutilé. Chacun de nos enfants est une partie de notre futur collectif et nous exigeons que tout soit mis en œuvre afin que celui-ci, soit demain et après demain encore, radieux, rieur, enthousiaste de surfer dans la plus grande sécurité. Nul ne peut nous imposer la mort en contre partie de notre sportivité, nul ne peut nous imposer la douleur quand nous recherchons le plaisir, nul ne peut nous imposer la peur lorsque nous recherchons la joie de la glisse.

Mesdames, Messieurs, En hommage à Elio, et pour honorer sa mémoire, je vous demande de bien vouloir vous lever et d’observer une minute de silence. »

 

 

 

 

Dernière modification le : 20 avril 2015
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP