surfingfrance.com

« Une planification concrète va pouvoir être engagée »

Le président de la Fédération Française de Surf Jean-Luc Arassus, et le Directeur Technique National Michel Plateau réagissent à l'annonce du Comité International Olympique sur le processus de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020.



Arrassus Jean Luc president FFSurf FFS ARRIETA ARR 6894Jean-Luc Arassus, Président de la Fédération Française de Surf
« Les critères de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020, officialisés par le Comité International Olympique vendredi dernier, permettent de préserver l'universalité de la pratique du surf, notamment avec les championnats du monde de l'International Surfing Association (ISA) et résolvent le sujet primordial de la présence des meilleurs surfeurs professionnels sans laquelle la légitimité des Jeux serait remise en cause.
La présence obligatoire aux championnats du monde 2019 et 2020 de l'ISA de tous les athlètes qui veulent participer aux Jeux de 2020, y compris ceux de la World Surf League, légitime pleinement les Mondiaux de l'ISA.
Cela doit engager la Fédération Française de Surf dans un travail régulier et pertinent avec les meilleurs surfeuses et surfeurs français pour consolider l'équipe de France. Une collaboration avec nos compatriotes tahitiens doit, également, être envisagée très rapidement. »


Capture décran 2018 03 19 à 17.01.55Michel Plateau, Directeur Technique National

« L'ensemble de nos sportifs de haut niveau étaient en attente des modalités de sélection. C'est chose faite, et cette première épreuve de l'ère olympique s'annonce particulièrement attrayante, avec notamment la présence attendue des meilleurs mondiaux.
Une planification concrète va pouvoir être engagée avec nos meilleurs éléments, et se sera aussi l'occasion de retrouver une unité nationale avec les surfeurs tahitiens.
Chaque pays majeur aura à coeur de préparer au mieux cette échéance. A nous de relever le défi pour qualifier un maximum d'athlètes, d'aller chercher ces médailles, et apporter notre contribution aux résultats de l'Equipe de France olympique.
Tokyo sera avant tout la grande fête du sport, la première à laquelle nos surfeurs seront conviés, ce qui en fera un moment unique pour ceux qui y seront. A nous de bien les préparer pour que 2020 soit une réussite et pour ancrer le surf dans l'olympisme. »
Évaluer cet élément
(3 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

AF ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu