surfingfrance.com

Et le qualifié est…

Les quatre compétiteurs en lice pour l'unique place junior aux Mondiaux ISA de septembre n'ont pas eu de vagues correctes pour s'exprimer. La DTN a décidé de rallonger de trois semaines la sélection pour déterminer qui sera le meilleure représentant français au Pérou. (Photo FFS) Les quatre compétiteurs en lice pour l'unique place junior aux Mondiaux ISA de septembre n'ont pas eu de vagues correctes pour s'exprimer. La DTN a décidé de rallonger de trois semaines la sélection pour déterminer qui sera le meilleure représentant français au Pérou. (Photo FFS)

Après trois jours de sélection, on ne connaît pas encore le nom du junior qui accompagnera Justine Dupont et les frères Delpero au Pérou pour les Mondiaux ISA de longboard (22-28 septembre). La DTN a programmé une nouvelle journée d'ici le 10 août, en espérant des vagues d'au moins un mètre cinquante pour établir son choix.

 

Pas facile de se faire une véritable idée du potentiel des quatre pré-sélectionnés après trois jours de « surf » dans des vaguelettes de 30 cm à peine. Le manque de houle a affecté le stage de sélection qui s'est achevé ce vendredi. « Nous avons validé 60%, dont 40% dans du surf de petites vagues et 20% de physique. Mais il nous faut impérativement les voir à l'oeuvre dans de vraies vagues », commente Jean-Robert Vignes, l'un des deux cadres techniques en charge sur cette sélection. 

La DTN a donc décidé de revoir trois des quatre juniors d'ici le 10 août, deadline pour remettre le nom de l'heureux élu. En espérant avoir des vagues conséquentes d'ici là, sachant que Huanchaco, la vague de Trujillo au Pérou, le spot des Mondiaux de septembre, est une très longue gauche (plus de 300 m) qui ne fonctionne pas en dessous d'un mètre. 

Après le surf et les épreuves physiques (rame et natation dans le lac de Hossegor), le Réunionnais Martin Coret occupe pour le moment la première place, juste devant le Breton Benoît Carpentier, suivi du Basque Alex Comet. Le Calédonien Baptiste Rabut étant désormais trop loin au classement à points pour pouvoir prétendre à l'unique place qualificative.
Coret, Carpentier et Comet sont, eux, toujours en course et la hiérarchie actuelle peut encore être bousculée. Trois prétendants pour un seul fauteuil dans l'avion pour le Pérou, la bagarre va être rude. Chacun ayant des qualités différentes : Coret est très bon dans le traditionnel, Comet dans le surf, Carpentier (N.7 mondial de stand up paddle) étant polyvalent. Réponse définitive et officiel d'ici trois semaines maximum.

Vidéo associée

Dernière modification le : 20 juillet 2013
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz