• Accueil
  • Haut Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Eurosurf : coach Florès décrypte la sélection

Eurosurf : coach Florès décrypte la sélection

Deux ans après Bundoran, Patrick Florès va de nouveau conduire l'équipe de France Open au combat. Le head coach dresse le portrait de chacun des sélectionnés tricolores. Deux ans après Bundoran, Patrick Florès va de nouveau conduire l'équipe de France Open au combat. Le head coach dresse le portrait de chacun des sélectionnés tricolores.  © Photo FFS

Le head coach Patrick Florès passe au crible les 13 sélectionnés qui composent l'équipe de France Open pour la reconquête du titre européen, mi-septembre à Sao Miguel, aux Açores. Croustillant…

 

ARAUZO Rémi (longboard)
« Rémi est un habitué des équipes de France, un talent et une puissance incroyables, alliés à une joie de vivre qui fait le bonheur d'une équipe. Gros caractère aussi, un guerrier dans l'eau. Il a déjà été champion d'Europe pro, il a une expérience qui ne peut que faire du bien au groupe. »

ARNAUD Alizé (surf ondines)
« S'il y a un surfeur ou une surfeuse qui est toujours la plus motivée pour rejoindre l'équipe de France, c'est bien Alizé ! C'est une fille qui sait ou elle va, qui gère très bien sa carrière. Championne du monde juniors ASP, à la porte de la qualification pour le tour mondial en 2012, auteure de très score dans certaines de ses séries, elle est avec Pauline Ado, un des fers de lance du surf français féminin. Elle a un énorme caractère, ce qui fait sa réussite. C'est d'ailleurs pour ça que je l'a respecte autant. J'adore la coacher en équipe de France et faire le « sapin de Noël » avec mon drapeau sur la plage, pour elle. »

CLOITRE Romain (surf Open)
« Un des trois Réunionnais de l'équipe, Romain est un surfeur qui ne lâche rien. Il le montre souvent en WQS, il n'est pas donné à tout le monde de remporter ce genre de compétition et, lui, l'a déjà fait. Un passage en équipe de France ne peut que lui faire du bien. L'émulation qui existe au sein des équipes de France et les échanges qu'il y a entre surfeurs et staff peuvent lui redonner la gnac pour la fin de sa saison. »

DURU Joan (surf Open)
« On ne présente plus Joan. Un des leaders du surf français depuis des années. Il est, pour moi, un des 10 meilleurs surfeurs du monde et de loin. Issu d'une génération en or qui nous fait tous rêver, aussi puissant dans le gros qu'il peut être performant dans n'importe quelle conditions, il dispose de tout l'arsenal de manoeuvres classiques et innovantes. C'est toujours un honneur de l'avoir en équipe de France. »

DUVIGNAC Vincent (surf Open)
« Le capitaine exemplaire de l'équipe de France quand son calendrier lui permet d'être là. Vincent est un exemple de sérieux dans sa carrière. Naturellement talentueux depuis tout jeune, il est le genre de surfeur que tout le monde redoute d'avoir dans sa série. Complet à tous les niveaux, c'est une valeur sûre du surf français. C'est un plaisir de l'avoir dans l'équipe. »

FLORANTIN Yoan  (bodyboard open)
« Il est un des héritiers de cette longue lignée de bobyboardeurs réunionnais, double champion de France en titre, et qui commence a faire son trou sur le tour pro. Il est très complet, avec une belle glisse. Personnellement, j'ai un grand plaisir de retrouver ti peck, un marmaille « la kour » que j'ai vu débuter sur l'île. »

LACOSTE Anne-Cécile (bodyboard ondines)
« La leader du bodyboard féminin français. Elle l'a montré avec son titre de vice-championne du monde en 2011, suivi de sa 5e place l'an passé, et ses nombreux titres de championne de France. Pour avoir coaché et suivi de nombreuses bodyboardeuses pendant des années, dans un sport pas toujours reconnu à sa juste valeur par les sponsors et le grand public, je sais par expérience ce qu'il faut d'abnégation et de volonté pour arriver là où Anne-Cécile est. Un grand plaisir de l'avoir dans l'équipe. »

LE CAR Maud (surf ondines)
« Maud est une surfeuse qui a beaucoup de mérite, capable de quitter son île pour intégrer le Pôle France et se farcir les hivers français… Elle a su s'en sortir pour devenir championne d'Europe junior avec l'équipe de France au Portugal, tout en menant une très belle carrière en Pro Junior. Elle est en train d'apprendre sur le tour WQS, le staff va se faire un plaisir de l'avoir pendant 10 jours et bosser avec elle. »

LETEXIER Boris (surf master)
« La cerise sur le gâteau ! Un précurseur dans le monde pro français avec son copain Fredo Robin. Un véritable exemple pour les générations qui ont suivi. Certainement le plus grand surfeur français de tous les temps s'il n'avait pas arrêté sa carrière pour devenir architecte. Il a ouvert les portes à tous les surfeurs qui nous font rêver aujourd'hui, et qui lui doivent beaucoup. Vingt-trois ans après l'avoir coaché dans la fameuse équipe du « French Islands » (Réunion et Antilles, ndlr), lors des championnats du monde ISA 1990 du Japon, alors qu'il n'était que cadet, je me fais un plaisir énorme de le retrouver en équipe de France ! »

MASSIERE Jeremy (longboard)
« C'est un passionné, il sait tout faire, aussi bon en shortboard qu'en longboard, voire même en SUP ! Il ne lâche jamais rien, capable d'aller chercher ses places en équipe de France lors des stages de sélection, sa motivation est à l'image de son talent. Je le sens bien sur cet Euro… »

MOURADIAN Martin (bodyboard open)
« Martin fait partie de ses bodyboardeurs super motivés, capables de faire des kilomètres pour s'entrainer sur n'importe quelle vague. Quand on connait la qualité du bodyboard français et tous les titres mondiaux qui vont avec, on n'est pas plusieurs fois champions de France et champion d'Europe junior pour rien. Apres un petit break, il est revenu en force et c'est tant mieux pour l'équipe de France ! »

PORTET Manu (surf senior man)
« Un des surfeurs les plus respecté en France, et c'est mérité. Au delà de son image, Manu est également un redoutable compétiteur. L'équipe de France a beaucoup de chance de l'avoir en son sein. Il va aussi pouvoir partager son expérience avec nos jeunes pros qui, j'espère, vont en profiter au maximum. »

VEMINARDI Médi (surf Open)
« Un vrai talent brut, lui aussi originaire de La Réunion. Un junior mondialement respecté, qui entame sa carrière chez les pros sans sponsor mais il ne lâche rien. Medi n'a que du bon dans son surf : il est complet. Son jeune âge lui fait faire des erreurs tactiques des fois, mais c'est en bouffant de la compète qu'il va s'en sortir. Ce genre de rendez-vous ne peut que lui faire du bien. »

 

 

 

 

Dernière modification le : 27 août 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia