• Accueil
  • H. Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • L’équipe de France junior défend son titre mondial

L’équipe de France junior défend son titre mondial

Champion du monde en titre et capitaine de l'équipe de France, Thomas Debierre semble très à l'aise sur le spot de Okuragahama. Champion du monde en titre et capitaine de l'équipe de France, Thomas Debierre semble très à l'aise sur le spot de Okuragahama.  © FFSurf

Championne du monde, la France remet son titre en jeu à partir de demain à Hyuga, au sud du Japon. Sur le podium des nations depuis 2013, l’équipe renouvelée à 50% sera emmenée par ses capitaines champions du monde Léo-Paul Etienne (2014) et Thomas Debierre (2016). Les Mondiaux débutent ce samedi par la parade des nations et la cérémonie d’ouverture. La compétition sera lancée dimanche. 



« Cette équipe et ces championnats du monde, sont les vôtres ! Ne pensez pas à ce qui s’est passé auparavant, écrivez votre histoire. » En deux phrases lancées lors de la causerie de veille d’ouverture, Patrick Florès, le head coach des équipes de France a donné le ton de l’édition 2017 des Mondiaux junior pour les Bleuets. Pas de pression mais du plaisir. Tout en gardant le sérieux et la solidarité : les armes françaises qui fonctionnent depuis plusieurs années.
306 participants, record battu
Après trois journées sous la pluie, le soleil est enfin revenu au pays qui le voit se lever. Les vagues aussi ! Ce vendredi, les douze surfeurs de l’équipe de France et les 294 autres des 39 nations inscrites (record battu) se sont entraînés sur un plan d’eau bouillonnant, avec deux pics droite-gauche assez distincts et certains bowls assez creux.
Deux entraînements ce vendredi
Lycras tricolores frappés des lettres « France », les 12 sélectionnés ont fait belle impression en sautant avec autorité sur la plupart des meilleures vagues et en les surfant avec engagement et technique. Après la session matinale, sous une pluie battante, le deuxième entraînement s’est étiré sur deux heures dans l’après-midi avec le retour attendu du soleil et une houle à la hausse (1m20).
Sans le Brésil ni TahitiFree Surf Ben Reed 24
Têtes de série N.1 de l’épreuve, les Français auront fort à faire face notamment aux Hawaïens, Australiens, Américains et aux Japonais qui surferont à domicile. On déplore toutefois deux absences de taille : le Brésil et Tahiti, habitués des podiums n’ont pas fait le déplacement cette année.
Ce samedi, l’ensemble des délégations défilera dans les rues de Hyuga avant de se retrouver à l’Hôtel de ville pour la cérémonie d’ouverture.
A trois ans des JO de Tokyo
Un moment fort pour le surf japonais qui accueille pour la seconde fois de son histoire des championnats du monde ISA, 27 ans après l’édition 1990 disputée à Miyazaki et Niijima. Et à moins de trois ans maintenant des Jeux Olympiques de Tokyo-2020, qui verront notre sport faire son entrée au programme olympique.
Si les jeunes surfeurs présents cette semaine au Japon semble encore trop tendres pour rêver des Jeux nippons, ils font assurément partie de la génération qui pourrait participer aux Jeux de 2024 en France.




L’ÉQUIPE DE FRANCE
U18 garçons:
Marco Mignot (Landes)
Léo Paul Etienne (Guadeloupe)
Thomas Debierre (Guadeloupe)
Erwan Blouin (Gironde)
U18 Filles:
Neis Lartigue (Pyrénées atlantiques)
Uhaina Joly (Pyrénées atlantiques)
U16 garçons:
Justin Bécret (Landes)
Tiago Carrique (Pyrénées atlantiques)
Teva Bouchgua (Gironde)
Issam Auptel (Guadeloupe)
U16 Filles:
Juliette Lacome (Pyrénées atlantiques)
Hina Conradi (Pays de Loire)
Staff:
Stéphane Corbinien (directeur des équipes de France)
Patrick Flores (head coach)
Jean-Robert Vigne (entraîneur)
Nicolas Berthé (entraîneur)
Fred Robin (entraîneur)
Thierry Durantel (docteur)
Pierre Marc Gaillard (préparateur physique)
Stéphane Sisco (communication)


LES ÉQUIPES ENGAGÉES DANS LE DÉTAIL
http://isaworlds.com/juniors/2017/en/teams/

LE PROGRAMME
(en heures françaises)
Samedi 23 septembre 
4 heures : parade des nations et cérémonie d'ouverture
Dimanche 24 septembre 
0h30 : début de la compétition 
Dimanche 1er octobre
0h30
: finales individuels et relais; remise des prix et cérémonie de clôture

LIVE
Les Mondiaux juniors seront à suivre en live du 23 septembre au 1er octobre sur : http://isaworlds.com/juniors/2017/en/live/
Il y a 7 heures de décalage entre Hyuga City et la France. Quand il est midi au Japon, il est 5h du matin le même jour à Paris.

LE CONCEPTisa juniors 2017 poster
Le titre mondial junior est décerné par l’International Surfing Association (ISA) depuis 1980 à Biarritz. 12 titres ont ainsi été décernés lors des championnats du monde des nations qui regroupaient plusieurs disciplines et catégories d’âges.
Les championnats du monde juniors en tant que compétition unique existent depuis 2003. La première édition eu lieu à Durban (Afrique du Sud) avec le succès du Brésil, la France prenant la 5e place. Ces Mondiaux juniors ont depuis lieu chaque année.
Ils concernent les catégories U18 et U16 chez les garçons et les filles.
Un record de 373 surfeurs issus de 39 nations ont participé à l’évènement l’an dernier aux Açores. Ils sont 21 de plus cette année au Japon.

LE FORMAT
La direction de l’épreuve a finalement choisi d'adopter le format habituels des ISA à savoir : le système de la double élimination avec des repêchages jusqu'aux finales. Deux pics définis sur le même spot seront utilisés en simultanée pour mener à bien les quatre compétitions individuels et le relais.

LE SPOT
Okuragahama beach est un des spots les plus célèbres de la préfecture de Miyazaki. Il s’agit d’un beachbreak consistant qui s’étend sur 3 km et qui fonctionne quasiment toute l'année, avec les meilleures vagues en septembre et octobre. Le vent est très souvent off shore et la température de l’eau ne descend pas en-dessous des 26°.
Le spot retenu pour les Mondiaux se situe près d’une digue. Il s’agit d’un pic droite-gauche (A-frame). La droite est un long mur alors que la gauche est souvent plus petite, mais un peu plus creuse.

LE PALMARÈS
Champions du monde des nations
2016 - France
2015 – USA ; France 2e
2014 – Hawaii ; France 2e
Messieurs -18 ans
2016 - Wesley Dantas (Brésil)
2015 – Leonardo Fioravanti (Italie)
2014 – Luan Wood (Brésil)
Filles - 18 ans
2016 - Brisa Hennessy (Hawaii)
2015 – Tessa Thyssen (France)
2014 – Tatiana Weston-Webb (Hawaii)
Messieurs -16 ans
2016 - Thomas Debierre (France)
2015 – Stevie Pittman (USA)
2014 – Leo-Paul Etienne (France)
Filles -16 ans
2016 - Caroline Marks (USA)
2015 – Summer Macedo (Hawaii)
2014 – Mahina Maeda (Hawaii)
Relais
2016 - Hawaii ; France 2e
2015 – France
2014 – Hawaii ; France 5e

Ces Mondiaux de l’International Surfing Association ont été gagnés et ont révélé par le passé des surfeurs comme : Gabriel Medina (Brésil, 2010), Tatiana Weston-Webb (Hawaii, 2014, 2013), Filipe Toledo (Brésil, 2011), Tyler Wright (Australie, 2010, 2009), Alejo Muniz (Brésil, 2008), Sally Fitzgibbons (Australie, 2007), Julian Wilson (Australie, 2006), Owen Wright (Australie, 2006), Stephanie Gilmore (Australie, 2005, 2004), Matt Wilkinson (Australie, 2004) ou encore le récent vainqueur du CT de TRestles Jordy Smith (Afrique du Sud, 2003).
Côté français : Vétea David (1986), Pauline Ado (2004), Cannelle Bulard (2011), Léo-Paul Etienne (2014), Tessa Thyssen (2015) et Thomas Debierre (2016) ont eux aussi été champions du monde junior.

 

Dernière modification le : 22 septembre 2017
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia