La France championne du monde du relais !

L’équipe de France a remporté la Aloha Cup, l’épreuve du relais, des championnats du monde juniors de surf, samedi à Oceanside, en Californie. Les Français s’imposent pour la deuxième fois sur le relais après leur victoire en 2012, au Panama. A cinq ans des jeux Olympiques de Tokyo-2020, pour lequel le surf a de fortes chances de faire son entrée, cette victoire tricolore est celle de la nouvelle génération d’un surf français qui fait désormais trembler les pays anglo-saxons. 

Encore en lice dans les catégories individuels, Nommé Mignot, Tessa Thyssen, Marco Mignot et Mathis Crozon ont la possibilité d’aller chercher une médaille d’or personnelle à l’issue des finales, ce dimanche. 

Deuxièmes au classement général des nations derrière les Etats-Unis, les Français rêvent tous d’une Marseillaise sur le sol américain. 

 

 

L'EQUIPE DE FRANCE

Juniors (U18)

Tim Bisso (Guadeloupe)

Nommé Mignot (Landes)

Gatien Delahaye (Guadeloupe)

Len’s Arancibia (Pays basque)

Kim Véteau (Guadeloupe)

Tessa Thyssen (Guadeloupe)

Cadets (U16)

Léo-Paul Etienne (Guadeloupe)

Mathis Crozon (Réunion)

Marco Mignot (Landes)

Thomas Debierre (Guadeloupe)

Juliette Brice (Gironde)

Lisa Girardet (Réunion)

Staff

Patrick Florès (head coach), Stéphane Corbinien (directeur de l'équipe), Nicolas Berthé (coach), Yann Martin (coach), Jean-Robert Vignes (coach), Pierre-Marc Gaillard (préparateur physique/kiné), Thierry Durantel (médecin)

 

 

Le détail de la journée

Après une matinée de compétition individuelle, avec les qualifications pour certains, les éliminations pour d’autres, l’équipe de France aborde la Aloha Cup extrêmement motivée. Trois ans après avoir remporté ce « Tag team » au Panama, les juniors français veulent s’imposer sur ces Mondiaux, les plus relevés de l’histoire du surf international avec 35 nations engagées à Oceanside, en Californie du sud. Nommé Mignot, Tim Bisso, Gatien Delahaye, Léo-Paul Etienne et Kim Véteau ont été retenus par le staff technique. L’équipe a 50 minutes et 3 vagues à prendre par surfeur pour se hisser en finale du relais. Chacun trouve une ou deux bonnes vagues. La France gagne sa demi-finale et se retrouve en finale avec les Etats-Unis, le Brésil et le Japon. Les Français commencent fort avec Nommé Mignot qui pose un air reverse d'entée. Puis une autre bonne vague. 

Delahaye en feu !

Tim Bisso réalise un gros score également avec un énorme reentry de dos. Gatien Delahaye est en feu et pose un gros air reverse backside noté 8,70 pts puis un autre ! Léo-Paul Etienne chute sur sa première puis pose un petit score. Tessa Thyssen, qui a remplacé Kim Véteau en finale, réussit à surfer 3 petites vagues en étant pressée par le temps. La France gère tout de même son avance au cours des 50 minutes de cette finale et gagne tout de même la Aloha Cup haut la main devant le Japon, le Brésil et les USA. Les Bleus signent un premier titre de champion du monde sur le sol américain !

 

Le bilan de samedi

C’est donc une journée très difficile qui se termine bien pour le clan français. Un premier titre de champion du monde pour l'Equipe de France, laquelle pointe à la deuxième place au classement des nations et rivalise toujours avec les Américains pour la course au titre. Il faudra pour cela que les quatre surfeurs encore en lice aillent le plus loin possible. Nommé Mignot en junior, Tessa Thyssen en junior, Mathis Crozon et Marco Mignot en cadets, ont tous les quatre le bagage technique et le mental pour aller jusqu’au bout.

Etienne et Véteau éliminés

Samedi, les Bleus ont perdu plusieurs surfeurs dont Léo-Paul Etienne, champion du monde sortant en cadet, éliminé cette fois au 8e tour des repêchages et seulement 11e au général. Médaille de bronze l’an passé, Kim Véteau est elle aussi stoppée avant les phases finales. Comme Etienne, elle prend la 11e place au général.

Ces deux éliminations auraient pu plomber le moral tricolore. Loin de là, les 12 surfeurs et les 7 membres du staff se sont remobilisés pour aller chercher la victoire en relais dans l’après-midi et lancer un message fort : la France ne lâchera rien jusqu’au bout. Et ce dimanche, elle va encore surprendre. 

 

 

REACTIONS

Tessa Thyssen (championne du monde en relais, qualifiée pour la finale U18 filles) : « On est tous très content d’avoir gagné la Aloha Cup ! On a pu montrer notre niveau durant cette compétition. On est tous heureux. On a montré aujourd’hui (samedi) qu’on était là pour (les finales de) dimanche. Personnellement, c'est ma 3e et dernière année en équipe de France junior, j’espère gagner cette finale et j’espère que l’on va gagner le titre mondial par équipe ! »

Patrick Florès (head coach) : « Remporter le relais, c'est la plus belle émotion de ces championnats du monde. C'est plus fort encore que le classement aux points des nations. C'est du direct ! Tu vis la course avec tes gamins ! Tous les coaches rêvent de gagner la Aloha Cup. Je suis fier et très heureux de la gagner avec ces kids et tout mon staff ! »

 

 

ALOHA CUP

FINALE

1 - France 63,75 pts

2 - Japon 55,19 pts

3 - Brésil 51,43 pts

4 - Etats-Unis 31,61 pts

Demi-finales

SF 1 : 1. Brésil, 2. Etats-Unis, 3. Hawaii, 4. Afrique du Sud

SF 2 : 1. France, 2. Japon, 3. Australie, 4. Pérou

 

LES RESULTATS DES FRANÇAIS DANS LEUR CATEGORIE

Nommé Mignot : qualifié pour la finale du tableau principal U18 

Tessa Thyssen : qualifiée pour la finale du tableau principal U18

Marco Mignot : qualifié pour la finale du tableau principal U16

Mathis Crozon : qualifié pour la demi-finale des repêchages U16

Tim Bisso : éliminé en repêchages U18 (9e place au général)

Kim Véteau : éliminée en repêchages U18 (11e place au général)

Léo-Paul Etienne : éliminé en repêchages U16 (11e place au général)

Thomas Debierre : éliminé en repêchages U16 (15e place au général)

Juliette Brice : éliminée en repêchages U16 (15e place au général)

 

 

CLASSEMENT DES NATIONS

(avant la dernière journée, ce dimanche)

1. Etats-Unis 8920 pts

2. France 7280 pts

3. Hawaii 7235 pts

4. Australia 6518 pts

5. Japon 5860 pts

6. Portugal 5108 pts

7. Tahiti 4720 pts

8. Costa Rica 4705 pts

9. Pérou 4495 pts

10. Afrique du Sud 4210 pts

35. Autriche 320 pts

 

 

PROGRAMME DU JOUR, DIMANCHE 18 OCTOBRE

(en heures françaises)

16h15 : Mathis Crozon (U16, demi-finale repêchages)

17h20 : Marco Mignot (U16, finale tableau principal)

17h40 : Tessa Thyssen (U18, finale tableau principal)

18h00 : Nommé Mignot (U18, finale tableau principal)

18h20 : finales repêchages U16 et U18 filles et garçons

19h40 : finale U16 filles

20h05 : finale U16 garçons

20h30 : finale U18 filles

20h55 : finale U18 garçons

 

LIVE

Les Mondiaux juniors sont à suivre sur : http://isaworlds.com/juniors/en/live/

Quand il est 7 heures en Californie, il est 16 heures en France

 

 

LES MONDIAUX ISA JUNIORS

Organisés chaque année par l’International Surfing Association (ISA, la Fédération internationale de surf, les championnats du monde juniors regroupent une trentaine de nations des cinq continents sur un même lieu pendant une semaine. Cinq titres sont délivrés : champion du monde U18 garçons, champion du monde U18 filles, champion du monde U16 garçons, champion du monde U16 filles et champion du monde par équipes; ainsi que la Aloha Cup, le trophée récompensant le pays vainqueur du Tag Team, la compétition du relais. 

Cette compétition est particulièrement prisée et aucune nation du surf international ne la manquerait. Chaque pays sélectionne d’ailleurs ses meilleurs surfeurs espoirs. Le palmarès des Mondiaux juniors de l’ISA démontre depuis sa création dans les années 1980 que les plus grands y sont tous passés : Tom Curren, Jordy Smith, Stephanie Gilmore, Julian Wilson, Sally Fitzgibbons, Gabriel Medina, …

Côté français, ils sont quatre à avoir remporté le titre mondial surf junior : David Vetea (1986), Pauline Ado (2006), Cannelle Bulard (2011) et Léo-Paul Etienne (2014).

L’an dernier, l’équipe de France avait pris la deuxième place par équipes derrière Hawaii et devant l’Australie (3e) et les Etats-Unis (4e). Léo-Paul Etienne étant sacré en U16 et Kim Véteau prenant la deuxième place en U18 filles. 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 18 octobre 2015
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia