La France entre dans le money time

La France entre dans le money time  © Photos ISA/Grant et ISA/Evans

A deux journées de la clôture des championnats du monde juniors à Oceanside, l’équipe de France est dans la roue des Etats-Unis, actuels leader du classement des nations. Les Bleus sont encore neuf dans la course aux quatre titres individuels et la journée de samedi sera cruciale pour la conquête du titre mondial par équipes. 

 

 

Six surfeurs en demi-finales, trois en repêchages, trois éliminés. A l’issue de la 5e journée des Mondiaux juniors, le bilan de l’équipe de France est superbe. Rarement les Bleuets ont été aussi loin tous ensemble dans la compétition. Il reste toutefois deux journées et toute sortie de route se payera désormais cash. Si la France veut soulever le trophée de champion du monde des nations, elle doit placer un maximum de ses éléments au plus haut dans les quatre catégories de ces Mondiaux 2015 : U16 et U18 garçons et filles.

Nommé Mignot, meilleur total de la journée 

Vendredi, dans des vagues moyennes en taille et en qualité, les Français ont réalisé un beau parcours. Ponctué notamment par la démonstration de Nommé Mignot en U18. Le finaliste du Lacanau Pro (QS 1.500) a scoré le meilleur total du jour (16,80 pts) et ne cesse de monter en puissance. Dans son quart de finale, Mignot score une vague à plus de 8 pts sur la seconde moitié de la série. Et prend un back up (seconde note comptabilisée)  rapidement. Il est premier. Son ami Gatien Delahaye a plus de mal. Il commence avec deux scores correcte. Mais il est troisième du heat. Il met un gros air reverse en fin de série le replaque, mais se fait balayer par la vague. Direction les repêchages. 

Tim Bisso, lui, a un bon score mais ne trouve pas de deuxième vague. Il se fait ensuite bloquer par l'Italien Leo Fioravanti, qui veut conserver sa qualification. Repêchages également pour Bisso. 

Les cadets impressionnent !

Les cadets suivent. Mathis Crozon et Marco Mignot font un travail d'équipe remarquable dans une série très relevée. Beau geste de Mignot qui protège son compatriote en bloquant un concurrent. Ils terminent 1er et 2e devant un Hawaïen et un Américain. Sur l'autre podium, au nord, Len's Arancibia passe facilement sa première série de repêchages. Mais chute dans la seconde. Le Biarrot ne trouve pas de deuxième bon score. La compétition se termine ici pour lui; il est 25e au classement général. Delahaye, désormais en repêchages, se fait prendre par le temps plus court des repêchages (15 minutes au lieu de 20) et ne trouve pas de vague à potentiel pour avancer. Elimination pour le jeune guadeloupéen qui prend la 21e place au général. Bisso, lui, domine sa série de repêchages avec un total à plus de 13 pts et se qualifie pour le tour suivant. 

Fin de parcours pour Lisa Girardet

Chez les cadettes, nos deux Françaises sont en repêchages. Juliette Brice trouve deux vagues et fait première de sa repêche malgré des conditions difficiles. Lisa Girardet, elle, ne trouve pas les vagues en début de série et n'arrivera pas à trouver le score pour se qualifier. La Réunionnaise se classe 21e au général. 

Entre temps sur le podium sud, Thomas Debierre (cadets) enchaîne trois séries de repêchages ! Le solide gaillard fait son job sur la 1ère; se fait peur sur la 2e en étant bloqué par un Portugais tout le long de la série mais trouve une gauche à quelques secondes de la fin et claque un gros reentry de dos noté 5,40 pts pour se qualifier. Sur sa 3e série du jour, il commence très tôt par la même figure encore plus poussée. Se protège avec un bon back up et se qualifie pour les demis du tableau de repêchages. 

Solidarité exemplaire

La journée se termine à Oceanside avec un très beau briefing du staff et des surfeurs. Il ressort surtout une énorme solidarité dans ce groupe qui se sait porter par le travail du head coach, des entraîneurs, du staff médical. Aux surfeurs de faire ce qu’ils sont venus produire en Californie : du bon surf. Le reste devrait suivre.

 

 

RESULTATS ET PROGRAMME

SURF U18 MESSIEURS

 

SURF U16 MESSIEURS

 

SURF U18 FILLES

 

SURF U16 FILLES

 

CLASSEMENT DES NATIONS AU 16.10.2015

 

 

LIVE

Les Mondiaux juniors sont à suivre sur : http://isaworlds.com/juniors/en/live/

Quand il est 7 heures en Californie, il est 16 heures en France

 

PROGRAMME DU JOUR

(en heures françaises)

17h20 : Nommé Mignot (U18, Rd5, heat 2)

17h40 : Marco Mignot (U16, Rd5, heat 1)

18h00 : Mathis Crozon et Léo-Paul Etienne (U16, Rd5, heat 2)

18h00 : Kim Véteau et Tessa Thyssen (U18, Rd4, heat 2)

18h35 : Juliette Brice (U16, Rep5, heat 2)

18h40 : Tim Bisso (U18, Rep7, heat 2)

19h05 : Thomas Debierre (U16, Rep7, heat 2)

19h20 : Tim Bisso si qualifié (U18, Rep8, heat 1)

19h20 :  Juliette Brice si qualifiée (U16, Rep6, heat 1)

19h50 : Thomas Debierre si qualifié (U16, Rep7, heat 1)

21h00 : Aloha Cup (relais), demi-finale 1

22h00 : Aloha Cup (relais), demi-finale 2

23h40 :  Aloha Cup (relais) finale 

 

L'EQUIPE DE FRANCE

Juniors (U18)

Tim Bisso (Guadeloupe)

Nommé Mignot (Landes)

Gatien Delahaye (Guadeloupe)

Len’s Arancibia (Pays basque)

Kim Véteau (Guadeloupe)

Tessa Thyssen (Guadeloupe)

Cadets (U16)

Léo-Paul Etienne (Guadeloupe)

Mathis Crozon (Réunion)

Marco Mignot (Landes)

Thomas Debierre (Guadeloupe)

Juliette Brice (Gironde)

Lisa Girardet (Réunion)

Staff

Patrick Florès (head coach)

Stéphane Corbinien (directeur de l'équipe)

Nicolas Berthé (coach)

Yann Martin (coach)

Jean-Robert Vignes (coach)

Pierre-Marc Gaillard (préparateur physique / kiné)

Thierry Durantel (médecin)

 

LES MONDIAUX ISA JUNIORS

Organisés chaque année par l’International Surfing Association (ISA, la Fédération internationale de surf, les championnats du monde juniors regroupent une trentaine de nations des cinq continents sur un même lieu pendant une semaine. Cinq titres sont délivrés : champion du monde U18 garçons, champion du monde U18 filles, champion du monde U16 garçons, champion du monde U16 filles et champion du monde par équipes; ainsi que la Aloha Cup, le trophée récompensant le pays vainqueur du Tag Team, la compétition du relais. 

Cette compétition est particulièrement prisée et aucune nation du surf international ne la manquerait. Chaque pays sélectionne d’ailleurs ses meilleurs surfeurs espoirs. Le palmarès des Mondiaux juniors de l’ISA démontre depuis sa création dans les années 1980 que les plus grands y sont tous passés : Tom Curren, Jordy Smith, Stephanie Gilmore, Julian Wilson, Sally Fitzgibbons, Gabriel Medina, …

Côté français, ils sont quatre à avoir remporté le titre mondial surf junior : David Vetea (1986), Pauline Ado (2006), Cannelle Bulard (2011) et Léo-Paul Etienne (2014).

L’an dernier, l’équipe de France avait pris la deuxième place par équipes derrière Hawaii et devant l’Australie (3e) et les Etats-Unis (4e). Léo-Paul Etienne étant sacré en U16 et Kim Véteau prenant la deuxième place en U18 filles. 

Vidéo associée

Dernière modification le : 17 octobre 2015
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia