La France lance ses Mondiaux

La France lance ses Mondiaux  © Photos ISA/Grant et ISA/Evans

L’équipe de France est bien rentrée dans les championnats du monde juniors (11-18 octobre) en plaçant ses huit surfeurs messieurs au 2e tour de la compétition, lundi à Oceanside, Californie. 

 

Les championnats du monde juniors de l’International Surfing Association (ISA) ont débuté dans de très belles vagues d’un mètre cinquante, lundi en Californie du sud.  Très en vue lors des journées d’entraînement, les 8 Français en lice pour le 1er tour U18 et U16 se sont tous qualifiés pour le 2e tour. 

Delahaye deuxième total de la journée en U18

On retiendra en U18, l’excellence de Gatien Delahaye, auteur d’un total de 15,74 pts pour ses deux vagues, notamment sur un beau reverse air backside. Delahaye signe le deuxième meilleur de la journée derrière l’Hawaïen Noa Mizuno (16,27 pts). Nommé Mignot a lui aussi fini premier de son heat en détruisant le spot à coup de gros turns qui ont rappelé sa prestation à Lacanau en août, sans que les juges ne s’en émeuvent malheureusement (11,27 pts de total). Len’s Arancibia et Tim Bisso assurent l’essentiel dans leur série du 1er tour en prenant la deuxième place qualificative. 

Crozon dans le tempo

En cadets (U16), Mathis Crozon boucle son premier tour avec le 5e meilleur total de la journée (14,77 pts), assez loin toutefois de l’Hawaïen Logan Bediamol (17,87 pts) et de l’Australien Kael Walsh (16,00 pts). Comme Crozon, Léo-Paul Etienne termine lui aussi en tête de son heat (13,77 pts). Marco Mignot et Thomas Debierre prenant tous deux la deuxième place de leur série avec de petits scores (respectivement 9,70 et 6,83), assurant néanmoins leur qualification pour le deuxième tour. 

Face à des adversaires moins forts techniquement, mais diablement dynamiques sur le plan d’eau d’Oceanside, les Français ont immédiatement vu que ces championnats du monde 2015 sont très relevés. Avec 36 nations pour 322 participants (un record), il n’y a plus de « petites » équipes. Les Bleuets, vice-champions du monde en tire, vont devoir monter leur niveau d’un (ou de deux) cran(s) pour ne pas risquer la case repêchages. 

Les filles en action mardi

Le deuxième tour est programmé ce mardi matin à Oceanside (à partir de 16 heures françaises) sur le podium nord, alors que les filles (U16 et U18) entreront en lice sur le site sud. 

 

LES MONDIAUX JUNIORS 2016 AUX AÇORES

L’International Surfing Association (ISA) et la Fédération portugaise de surf ont annoncé lundi en Californie l’organisation des 2016 VISSLA ISA World Junior Surfing Championship sur l’archipel des Açores du 17 au 24 septembre 2016. Organisateur des championnats d’Europe Open (2013) et Juniors (2014) aux Açores, la FPS passe au rang supérieur avec ces Mondiaux juniors. Le site sera le même : la plage de Ribeira Grande, sur l’île de São Miguel. Un site qui accueille par ailleurs une étape du circuit QS de la WSL depuis 2013. Les Mondiaux ISA juniors feront ainsi leur retour en Europe huit ans après l’édition de Seignosse en France. Rappelons également que la France va déposer sa candidature à l’ISA pour l’organisation des championnats du monde de surf Open 2017. 

 

 

RESULTATS ET PROGRAMME

SURF U18 MESSIEURS

 

SURF U16 MESSIEURS

 

SURF U18 FILLES

SURF U16 FILLES

LIVE

Les Mondiaux juniors sont à suivre sur : http://isaworlds.com/juniors/en/live/

Quand il est 7 heures en Californie, il est 16 heures en France

 

PROGRAMME DU JOUR

(en heures françaises)

17h20 : Nommé Mignot (U18, Rd2, heat 3)

17h40 : Kim Véteau (U18, Rd1, heat 4)

18h20 : Gatien Delahaye (U18, Rd2, heat 6)

20h00 : Len’s Arancibia (U18, Rd2, heat 11)

20h40 : Tessa Thyssen (U18, Rd1, heat 13)

21h00 : Tim Bisso (U18, Rd2, heat 14)

22h40 : Mathis Crozon (U16, Rd2, heat 3)

23h00 : Juliette Brice (U16, Rd1, heat 4)

23h20 : Marco Mignot  (U16, Rd2, heat 4)

1h20 : Thomas Debierre  (U16, Rd2, heat 11)

2h00 : Lisa Girardet (U16, Rd1, heat 13)

2h00 : Léo-Paul Etienne  (U16, Rd2, heat 13)

 

LE PROGRAMME DES MONDIAUX 

Lundi 12 au dimanche 18 octobre : compétition à Oceanside Pier

Dimanche 18 octobre : remise des prix et cérémonie de clôture

  

L'EQUIPE DE FRANCE

Juniors (U18)

Tim Bisso (Guadeloupe, champion d’Europe junior)

Nommé Mignot (Landes, champion de France junior, vainqueur du Lacanau Pro Junior)

Gatien Delahaye (Guadeloupe, vainqueur du Sopelana Pro Junior)

Len’s Arancibia (Pays basque, champion de France cadets)

Kim Véteau (Guadeloupe, vice-championne du monde ISA)

Tessa Thyssen (Guadeloupe, vice-championne du monde ASP)

Cadets (U16)

Léo-Paul Etienne (Guadeloupe, champion du monde ISA)

Mathis Crozon (Réunion, équipe de France 2014)

Marco Mignot (Landes, champion d’Europe cadets)

Thomas Debierre (Guadeloupe)

Juliette Brice (Gironde, vainqueur du Lacanau Pro Junior)

Lisa Girardet (Réunion, équipe de France 2014)

Staff

Patrick Florès (head coach)

Stéphane Corbinien (directeur de l'équipe)

Nicolas Berthé (coach)

Yann Martin (coach)

Jean-Robert Vignes (coach)

Pierre-Marc Gaillard (préparateur physique / kiné)

Thierry Durantel (médecin)

  

LES MONDIAUX ISA JUNIORS

Organisés chaque année par l’International Surfing Association (ISA, la Fédération internationale de surf, les championnats du monde juniors regroupent une trentaine de nations des cinq continents sur un même lieu pendant une semaine. Cinq titres sont délivrés : champion du monde U18 garçons, champion du monde U18 filles, champion du monde U16 garçons, champion du monde U16 filles et champion du monde par équipes; ainsi que la Aloha Cup, le trophée récompensant le pays vainqueur du Tag Team, la compétition du relais. 

Cette compétition est particulièrement prisée et aucune nation du surf international ne la manquerait. Chaque pays sélectionne d’ailleurs ses meilleurs surfeurs espoirs. Le palmarès des Mondiaux juniors de l’ISA démontre depuis sa création dans les années 1980 que les plus grands y sont tous passés : Tom Curren, Jordy Smith, Stephanie Gilmore, Julian Wilson, Sally Fitzgibbons, Gabriel Medina, …

Côté français, ils sont quatre à avoir remporté le titre mondial surf junior : David Vetea (1986), Pauline Ado (2006), Cannelle Bulard (2011) et Léo-Paul Etienne (2014).

L’an dernier, l’équipe de France avait pris la deuxième place par équipes derrière Hawaii et devant l’Australie (3e) et les Etats-Unis (4e). Léo-Paul Etienne étant sacré en U16 et Kim Véteau prenant la deuxième place en U18 filles. 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 13 octobre 2015
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia