Les Bleus débutent timidement

Les Bleus débutent timidement  © ISA/Sean Evans

Malgré de très bonnes conditions et des vagues d'environ 1m20 à La Jolla Shore, l'équipe de France est entré tout doucement dans les Stance ISA World Adaptive Surfing Championships, les championnats du monde de Para Surf, la nuit dernière en Californie. Les 5 représentants de la Fédération Française de Surf et de l'Association Nationale Handi Surf devront ferrailler pour forcer le passage en phases finales lors de la deuxième journée de qualifications qui se disputent aujourd'hui aux Etats-Unis.


La première des deux journées de qualifications pour les phases finales des Stance ISA World Adaptive Surfing Championships s'est disputée la nuit dernière à La Jolla Shore dans de belles conditions où les vagues ont souvent dépassé le mètre. « Ce n'était malgré tout pas évident car il y avait de longues accalmies » nuance toutefois Serge Lougarot, le team manager. « Il a fallu pour certains de l’engagement pour surfer ces vagues. Nous étions habitués à des petites vagues depuis deux ans, et aujourd’hui (la nuit dernière, ndlr), nous avons eu la surprise d’avoir des vagues creuses d’un petit peu plus d’1,20m. Avec une période de vague de 18 secondes, de bonnes séries ont surpris les compétiteurs et il était parfois difficile de gérer les temps d’accalmie avec de petites vagues et des séries qu’il ne fallait pas rater pour scorer. »
Deuxième journée de qualifications pour tout le monde FRA Cedrick Montagney Chris Grant
Rien n'est joué après cette première journée : les 109 participants feront un second tour de qualifications aujourd'hui avec un brassage dans chaque catégorie. A la fin des deux journées et, donc, des deux séries de chacun, les deux meilleurs vagues de chaque athlète seront retenues pour établir un classement aux points. En fonction des catégories, les meilleurs seront qualifiés pour les phases finales. En ce qui nous concerne, il faudra faire Top 16 pour l'AS-1, Top 12 pour l'AS-2, Top 6 pour l'AS-5.
« L’équipe de France a fait son travail aujourd’hui, note Lougarot. Eric Dargent et Cédrick Montagney ont trouvé de bonnes vagues et chercheront vendredi à améliorer leurs scores par une deuxième vague. Notre capitaine Benoit Morau, Philippe Naud et Mathis Bonich devront chercher 2 bonnes vagues pour assurer leur place. » Les finales sont programmées dimanche à La Jolla.


LES SÉRIES DES FRANÇAIS

Benoît Moreau (AS-1) : 3,67 + 1,67 = 5,34 pts
Le capitaine de l'équipe de France est pour le moment dans les clous de la qualification pour les quarts de finale. Son total de points le classe au 16e rang, soit la dernière place qualificative. Cinquième mondial l'an dernier, Moreau peut améliorer son score mais il est toutefois très loin des meilleurs, dont le Brésilien Roberto Pino (17,16 pts) et le Sud-Africain JP Veaudry (15,33 pts).

Philippe Naud (AS-1) : 2,27 + 2,10 = 4,37 pts
Pour sa première participation, Naud prend la 18e place à l'issue du 1er tour de qualifications. A deux places du Top 16 qui sera qualifié pour les quarts de finales. Il va devoir améliorer ses deux vagues d'au moins 1 point pour y parvenir.

Eric Dargent (AS-2) : 5,33 + 2,47 = 7,80 ptsFRA Eric Dargent Sean Evans
Sixième total de sa catégorie, il est quasiment assuré d'être dans le Top 12 qui sera qualifié pour les quarts de finale (3 séries de 4 athlètes). Loin toutefois des totaux de Colin Cook (Hawaii, 13,00 pts) et Ismael Araya (Costa Rica, 11,50 pts).

Mathis Bonich (AS-2) : 1,87 + 1,83 = 3,70 pts
Actuel 13e à l'issue du premier tour de qualifications, Bonich n'est pas dans le wagon des quart de finalistes à une place près. Il devra améliorer son total ce vendredi pour entrer dans le Top 12.

Cédric Montagney (AS-5) : 4,67 + 3,23 = 7,90 pts
Avec le sixième total de sa catégorie, le Français est virtuellement dernier qualifié pour les demi-finales. Il doit se méfier des concurrents qui sont juste derrière lui.


LES RÉSULTATS ET LE PROGRAMME DU JOUR
[Vendredi 1er décembre, en heures françaises]
17h00 : Philippe Naud (AS-1, série 4)
17h20 : Benoit Moreau (AS-1, série 5)
18h40 : Cédric Montagney (AS-5, série 1)
20h20 : Eric Dargent (AS-2, série 3)
20h40 : Mathis Bonich (AS-2, série 4)
Le programme et les séries dans le détail : http://bit.ly/2AMzNzN

LIVE
La compétition est à suivre en Live sur : http://isaworlds.com/adaptive/2017/en/


Benoit Moreau (capitaine de l'équipe de France)MOREAU
« Je ne suis pas content de moi. je n'ai pas eu de bonnes vagues. Je n'étais pas bien placé. Les conditions étaient très changeantes. Et ce soir, il y avait pas mal de backwash. Ça bougeait beaucoup. Ce n'était pas évident. Je crois que la houle va baisser demain (vendredi). Mais il y a de gros coefficients, aujourd(qui (hier) c'était de 100). Ça dépend vraiment du moment où l'on passe. C'est sympa d'être capitaine. J'essaye de pousser les autres. D'insuffler de l'émulation. »


Le Comité International Paralympique présent à La Jolla : « Une merveilleuse occasion de voir l'évènement »

DALEDuane Kale, vice-président du Comité International Paralympique, était présent à La Jolla pour assister à la première journée des Mondiaux de Para Surf. « L'ISA m'a offert une opportunité de venir observer ce merveilleux événement », a déclaré Kale. « Cela fait partie du processus de l'ISA de démontrer son intérêt à devenir un sport paralympique en 2024. C'était une merveilleuse occasion de voir l'événement, de voir de quoi il s'agit, de voir les aspects opérationnels et de rencontrer tous les gens qui oeuvrent dans ce sport. » Le vice-président du CIP a par ailleurs apprécié l'émergence de ce nouveau sport : « Ma première impression de l'événement est la proximité des athlètes. On peut observer une communauté et un mouvement qui en sont à leurs débuts, qui grandissent. Il n'y a rien de mieux pour le développement d'un sport qu'un groupe d'athlètes aussi passionnés. En tant qu'athlètes du Para Surf, ils réalisent des choses qui sont stimulantes, agréables à voir et qui mettent en valeur ce que leur sport peut proposer. »


L'ÉQUIPE DE FRANCE
AS1 : Benoit Moreau (Nouvelle-Aquitaine)
AS1 : Philippe Naud (Pays de Loire)
AS2 : Eric Dargent (Paca)
AS2 : Maxime Bonich (Paca)
AS5 : Cedrick Montagney (Nouvelle-Aquitaine)
Team manager : Serge Lougarot
Coach : Julien Caste
Coach : Antoine Bouchard
Kiné : Edouard Manson


LE CALENDRIER
Vendredi 1er décembre : 2e tour de qualifications ; de 17h à 1h30
Samedi 2 décembre : phases finales ; de 17h à 1h30
Dimanche 3 décembre : finales ; de 17h à 1h30


LES CATÉGORIES
AS-1 (debout ou à genoux, amputation au-dessus du genou)
AS-2 (debout ou à genoux, amputation au-dessous du genoux)
AS-3 (position assise sur un wakeski)
AS-4 (position allongée)
AS-5 (position allongée avec assistance)
AS-VI (déficient visuel)


LES ÉQUIPES
Afrique du Sud
Allemagne
Angleterre
Argentine
Australie
Brésil
Canada
Chili
Colombie
Costa Rica
Danemark
Espagne
Etats-Unis
France
Hawaii
Israël
Italie
Japon
Mexique
Nouvelle-Zélande
Norvège
Pays de Galles
Pérou
Portugal
République tchèque
Suisse


LES CHAMPIONS DU MONDE EN TITRE
AS-1 – Anthony Smyth (Afrique du Sud)
AS-2 – Mark Stewart (Australie)
AS-3 – Fellipe Lima (Brésil)
AS-4 – Bruno Hansen (Danemark)
AS-5 – Davi Teixeira (Brésil)
AS-6 – Aitor Francesena (Espagne)
Team – Brésil ; France 7e


LES WORLD ADAPTIVE SURFING CHAMPIONSHIPS 2017
Les championnats du monde de Para Surf sont organisés par l’International Surfing Association (ISA), l’entité qui gère le surf et le Para Surf dans le monde, reconnue par le Comité International Olympique et le Comité international paralympique.
Ces Mondiaux ont lieu sur le spot de La Jolla Shore, à San Diego, Californie. Ils regroupent une vingtaine de nations, composées de 8 athlètes maximum.
Il s’agit de la 3e édition après 2015 et 2016.
Après l’entrée du surf au programme des Jeux Olympiques de Tokyo-2020, l’ISA milite pour l’entrée du Para surf au programme des Jeux dès 2024.

LE PARA SURF
Depuis le 30 juin dernier, l’International Surfing Association (ISA) est reconnue comme la Fédération internationale officielle pour le Para Surf par le Comité international paralympique (IPC). Après la décision historique du Comité international olympique le 3 août 2016 d'inclure le surf au programme sportif des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, cette reconnaissance de l'IPC permet de s’approcher davantage encore de l’objectif de voir le Para Surf aux Jeux Paralympiques.

LE PARA SURF EN FRANCE
La Fédération Française de Surf est aujourd’hui, avec l'Association Nationale Handi Surf, la seule entité reconnue par l’État pour le développement et la promotion du Para Surf et du Para Surf Adapté.

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 01 décembre 2017
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia