• Accueil
  • H. Niveau
  • Equipe de France
  • Actualités
  • Nelson Cloarec : « J'ai une certaine fraîcheur mentale »

Nelson Cloarec : « J'ai une certaine fraîcheur mentale »

Sélectionné en équipe de France Open après avoir connu les années juniors, Nelson Cloarec répond à nos questions à la veille des Mondiaux ISA du Japon (15-22 septembre).

Comment as-tu accueilli cette sélection en équipe de France open ?
Après pas mal d'années en junior, ça me fait plaisir d'être retenu en Open. Je l'ai su pas très longtemps avant de venir. Je ne me suis donc pas posé beaucoup de questions puisque tout a été très vite. Je suis content d'être ici. C'est toujours pareil : l'esprit d'équipe est le plus important. On est tous ensemble. On se connaît tous très bien. Il y a une bonne ambiance. Même si les échanges sont plus simplifiés que chez les juniors. Ce qui est logique car on est plus mature, tout le monde sait ce qu'il doit faire. On est tous ici pour faire un gros résultat. On le sait.

Dans quel été de forme physique, technique et mentale est Nelson Cloarec en septembre 2018 ?
Ça va. J'ai repris du poids et j'ai véritablement repris le surf en début du mois d'août. J'ai travaillé avec mes parents tout l'été. J'ai repris la compétition à Lacanau (13 août, ndlr). Je ne savais pas où j'en étais. Au final, c'est très positif car je suis arrivé avec une vision un peu différente en me disant que je pouvais encore faire des compétitions et surfer au lieu de faire la vaisselle… Ça m'a boosté et j'ai été agréablement surpris de mon surf. Je sens qu'après 3-4 compétitions, j'ai retrouvé mon surf et mon physique. Ainsi qu'une certaine fraîcheur mentale. J'ai repris les bases alors que je m'enfonçais dans un certain train-train. Cette coupure m'a fait du bien et ça m'a remotivé.

Ces Mondiaux ISA avec l'équipe de France peuvent-ils booster ta fin de saison ?
On le verra dès Cascais la semaine prochaine. Mais ça ne peut être que positif. L'émulation entre nous va jouer ainsi que celle avec tous les bons surfeurs qui sont sur ces Mondiaux. On a aussi les coaches qui nous regardent, des retours vidéos, c'est un tout qui fait qu'on se sent bien sur cette compétition et ça peut durer sur les autres compétitions.
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia