surfingfrance.com

Nicaragua, les voilà !

Les douze surfeurs représenteront le pays aux championnats du monde juniors de l'International Surfing Association (ISA), du 8 au 16 juin au Nicaragua. (Photo FFS) Les douze surfeurs représenteront le pays aux championnats du monde juniors de l'International Surfing Association (ISA), du 8 au 16 juin au Nicaragua. (Photo FFS)

L'équipe de France juniors a été présentée en conférence de presse ce mardi matin  au siège de la Fédération Française de surf, à Hossegor.

Au cours de la conférence de presse, Jean-Luc Arassus, le président de la Fédération Française, a souligné « l'importance de ce rendez-vous, il s'agit de la finalité d'une logique que soutient la Fédération. On s'est engagé sur l'olympiade qui s'ouvre à mettre l'accent sur la jeunesse. Sur les quatre ans à venir, on ira sur les quatre championnats du monde juniors. C'est le résultat du parcours de l'excellence sportif. Je félicite les athlètes qui se sont qualifiés grâce à leur parcours et à leurs engagements personnels. Il s'agit d'une compétition de référence. A la lecture du palmarès, on retrouve tous les champions d'aujourd'hui. On sera en compétition avec les meilleures nations du monde. Il s'agit d'un moment de vérité. J'insiste aussi sur la qualité du staff qui accompagne ces juniors. Je me félicite de la vraie dynamique créée autour du corpus d'entraîneurs. Et j'adresse mes remerciements à Patrick Florès, l'entraîneur national, qui travaille depuis 2008 sur l'école des entraineurs français. On y est tous très attaché. C'est notre richesse. Elle donne une réelle dimension du surf français. Beaucoup de nations nous l'envient et nous observent. On va donc au Nicaragua pour gagner, même si ce sera très difficile. »

De son côté, Michel Plateau, le Directeur technique national a rappelé que « ces Mondiaux sont l'étape essentielle pour nos juniors, on mise tout sur cette compétition. Il s'agit de la relève de demain. On essaye de les amener au plus haut niveau et de bien les encadrer. » Le DTN a également souligné « la préparation physique intense des juniors, lesquels ont eu trois entraînements par semaine sur le lac de Hossegor au cours du mois écoulé. »

Pauline Ado, présidente du Club France, n°11 mondiale et championne du monde juniors en 2006, a de son côté encouragé les surfeurs et a adressé ses félicitations à tous les sélectionnés. « Ces Mondiaux juniors sont un moment clef dans une carrière. Rendez-nous fiers, on va vous suivre. Juste un conseil : prenez tout ce que vous pouvez. Vous avez la chance d'être encadré par des coaches, des kinés. Battez-vous pour l'équipe. Le surf est un sport individuel et avoir l'occasion de surfer pour l'équipe de France, ce doit être une motivation supplémentaire. »

Patrick Florès, l'entraîneur national a confié que cette équipe était « très homogène, sans réelle star et où le niveau est très élevé pour tout le monde. Il n'y a qu'à voir la bataille pour les sélections. Je fais un coucou à Tommy Boucaut, qui s'est blessé et qui ne sera pas avec nous. Mais  sincèrement, on a une équipe forte, sans doute une des plus fortes. On va affronter des pays qui ont la culture du sport et la culture du surf mais on a la capacité de faire un podium au classement par équipes. Cette équipe de France représente bien le surf français avec des jeunes de Hendaye, de Biarritz, de Capbreton, de Hossegor, de la Guadeloupe, de La Réunion. Ils vont représenter leur club, leur ville, leur région et leur pays. Je dispose aussi d'un staff performant, je tiens à lui rendre hommage. Ça fait cinq ans qu'on travaille ensemble et qu'il me supporte. Pour ma part, j'arrêterai d'ici deux-trois quatre ans. Ce sera à eux de prendre le relais. »

Après un dernier entraînement sur les vagues landaises cet après-midi, l'équipe de France dormira à Bordeaux ce mardi avant de prendre l'avion mercredi matin aux aurores pour Managua, via Paris et Atlanta.

La sélection
- 18 ans garçons
Nelson Cloarec (Capbreton)
Diego Mignot (Biarritz)
Andy Criere (Hendaye)
Elliot Ivarra (Guadeloupe)
- 16 ans garçons
Nommé Mignot (Biarritz)
Arthur Lassée (Capbreton)
Tim Bissot (Guadeloupe)
Gatien Delahaye (Guadeloupe)
- 18 ans ondines
Joséphine Costes (Hossegor)
Marie Troja (La Réunion)
- 16 ans ondines
Kim Veteau (Guadeloupe)
Tessa Thyssen (Guadeloupe)

Staff
Team manager : Stéphane Corbinien
Head coach : Patrick Florès
Coaches : Yann Martin, Nicolas Berthé, Amandine Sanchez
Docteur : Thierry Durantel
Kiné et présentateur physique : Pierre Marc Gailard
Relations internationales : Xavier Delanne
Juges : Bruno Truch et Thierry Vidal

 

PRESENTATION DE L’EPREUVE 
Le Nicaragua accueille cette année les DaKine ISA World Junior Surfing Games, présentés par Billabong, un an après avoir organisé les championnats du monde Masters de l’ISA. L’ISA est l’association internationale de surf (International Surfing Association), instance reconnue par le CIO.
Le site de la compétition est le beach break de Playa Jiquiliste, une vague « world class » remarquable par sa consistance. 
Jiquiliste est une nouvelle destination touristique au Niacaragua. Elle est située à Tola, station balnéaire de la côte Pacifique, à deux heures de la capitale Managua.
Une trentaine de nations participe à ces Mondiaux, soit plus de 300 compétiteurs répartis dans les catégories -18 ans et -16 ans, chez les garçons et chez les filles.
Chaque équipe a sélectionné ses 12 meilleurs jeunes nationaux : 4 garçons en -18 ans, 4 garçons en -16 ans, 2 filles en -18 ans, 2 filles en -16 ans.
Il s’agit de la relève de demain, certains des surfeurs présents à Jiquiliste font déjà partie des meilleurs de leur pays.
Pour ces compétiteurs, les DaKine ISA World Junior Surfing Games sont l’avènement de leur jeune carrière.
Les compétiteurs concourront en individuel et pour le classement par nations.

Les championnats du monde ISA ont intégré la catégorie junior en 1980. La première édition s’est disputée à Biarritz. Le premier champion du monde junior est l’Américain Tom Curren, qui deviendra plus tard triple champion du monde ASP (professionnel).
Les championnats du monde juniors ISA existent dans leur forme annuelle depuis 11 ans. La première édition a eu lieu à Durban, en Afrique du Sud, en 2003. 
Plusieurs pensionnaires des circuits professionnels mondiaux ont remporté le titre de champion du monde junior ISA, dont : Gabriel Medina (Brésil, 2010), Tyler Wright (Australie, 2010, 2009), Alejo Muniz (Brésil, 2008), Laura Enever (Australie, 2008), Sally Fitzgibbons (Australie, 2007), Julian Wilson (Australie, 2006), Owen Wright (Australie, 2006), Pauline Ado (France, 2006), Stephanie Gilmore (Australie, 2005, 2004), Matt Wilkinson (Australie, 2004) et Jordy Smith (AfSud, 2003).
La France aura fort à faire face aux meilleures nations de la planète surf, dont l’Australie,  le Brésil, Hawaï, les Etats-Unis et l’Afrique du Sud.

Les championnats du monde débuteront dimanche 9 juin et s'achèveront le dimanche 16 juin.

 

 

 

 

Dernière modification le : 08 juin 2013
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz