surfingfrance.com

Norbert Sénescat, un Réunionnais à Papara

Présentation de nos trois Français à Tahiti pour les championnats du monde ISA de kneeboard qui débutent ce dimanche (14- 21 juillet).  Aujourd’hui : Norbert Sénescat, surfeurs, bodyboardeurs, bodysurfeur et kneelos à ses heures. Champion de France aussi !

Qu'est-ce que représentent ces Mondiaux ISA pour toi ?
Se mesurer à d'autres et, bien sûr, renouer avec la compétition de haut niveau. Depuis tout ce temps sans compétition… Je suis heureux aussi de rencontrer des gens d'autres nations où le kneeboard est plus important. Même si il reste marginal par rapport au surf. Enfin, je suis impatient de voir du monde déchirer dans cette discipline ! Du « wak attack » quoi !

Quels sont tes objectifs à Tahiti ?
Si je suis venu ici s'est déjà pour surfer en toute tranquillité sur des spots dont on m'a tant parlé et qui restaient magiques dans un coin de ma tete. Ici pas d'incertitude pour se mettre à l'eau et scorer un maximun. Visiter cette belle île et voir des amis. La compétition est un objectif important et obtenir un bon classement serait bien. On verra.

Quels sont les favoris ?
Dans cette discipline, les meilleurs restent les Anglo-Saxons : Australiens et Néo-Zélandais. Je pense que la connaissance du spot favorisera les Tahitiens. Je suis arrivé depuis le 6 juillet sur le spot de Papara, et je n'ai encore vu personne à l'eau en kneeboard (l'interview a été réalisée le 10 juillet).

Tu pensais certainement surfer du récif comme à la Réunion mais…
A ce que j'ai vu, pas de reef sur cette compétition. Le contest se déroule à l'embouchure d'une rivière, qui coule en continue. Ça ressemble au simulateur d'Etang-Salé (à La Réunion) mais en plus gros. Une vague assez longue en gauche comme en droite. Mais vu où se trouve le podium, ce sera plutôt la droite. Ce week-end, il y avait une compétition locale. Donc, je pense qu'il mettrons le podium au même endroit et la droite est plus en vue. Le flip, c'est cette rivière qui coule en continue mais l'eau est translucide.... Petit bémol pour moi quand on sait qu'à La Réunion, surfer dans ces conditions ça craint !

Justement, avec le problème des requins à La Réunion, comment t'es-tu préparé ?
Je n'ai pas vraiment fait de préparation. J'ai juste essayé de surfer au max avant la compétition, pour retrouver des sensations. Mon dernier surf avant d'atterrir était une session à Saint-Leu. Seul spot qui fonctionnait avec ces houles hivernales... Pas trop le choix du spot en cette période de l'année chez moi.

Qu'est-ce que cela représente pour toi de porter le maillot tricolore ?
Cela fait toujours plaisir de porter les couleurs de son pays ! Mais dans mon Kérr mi fé sa pou mon ti zile qui en na ten besoin (dans mon coeur, je fais ça pour ma petite île qui en a tant besoin). Au fond de moi, j'espére pouvoir crier notre phrase culte lors des Championnats de France : « La Réunion lé la lé pa la ! »

Quel regard portes-tu sur les deux autres membres de l'équipe de France ?
Jérome Blanco est un bon compétiteur, je pense qu'il est plus à l'aise dans du gros, son surf s'en ressent. Il aura sa carte à jouer dans sa catégorie. Je ne m'inquiète par pour lui, il peut aller loin dans ces ISA. Pour Erwann Jadé, il vit sur la Polynésie française depuis plus d'un an à ce que j'ai compris. On s'est croisé deux, trois fois, lors des championnats de France, à mon avis son niveau à du progresser.

Déjà publiés : Erwann Jadé et Jérôme Blanco

Bio express
Surnom: Canard
Date de naissance: 25/03/1978
Originaire: La Réunion
Discipline: kneeboard
Palmarès : Champion France 2012
Nombre de sélection (1) : 1
Sponsor: Papa/Maman
Catégories:Open et Master 35 ans  

 

Les Mondiaux ISA en bref

Plus d’une centaine de « kneelos » des quatre coins du monde sont attendus pour disputer les catégories Open, Espoirs, Masters et Ondines sur ces Mondiaux 2013. De grosses délégations font le déplacement depuis les Etats-Unis, l’Australie (grandissime favori), la Nouvelle-Zélande ou encore le Venezuela. 
Côté français, l’équipe est composée du Réunionnais Norbert Senescat, champion de France en titre, du Guadeloupéen Erwann Jadé, et de Jérôme Blanco (Urkirola SC, Aquitaine), vice-champion de France.
Le spot de la compétition est celui de Papara, au sud de Tahiti, juste avant la presqu’île. A quelques kilomètres de Teahupoo, nos kneeboardeurs ne gouteront pas aux joies du reef mais au beach break de Papara. Une vague assez rapide, plutôt une droite mais avec quelques gauches. 

 

L’épreuve pourra être suivie en live non commenté sur : 
http://www.tahiti-webcam.com/webcams-surf/webcam-papara-taharuu-live-hd.html

Résultats sur :
http://www.isasurf.org/
http://isawkbctahiti2013.blogspot.fr/
https://www.facebook.com/IsaTahitiKneeboard2013

Dernière modification le : 14 juillet 2013
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasun