Objectif podium pour la France

Marco Mignon est le marathon man de ces championnats du monde. Sorti au 2e tour du tableau principal, il a déjà franchi 8 séries de repêchages et se retrouve aux portes de la grande finale. Marco Mignon est le marathon man de ces championnats du monde. Sorti au 2e tour du tableau principal, il a déjà franchi 8 séries de repêchages et se retrouve aux portes de la grande finale.  © FFSurf

A l’issue d’une journée éprouvante, disputée dans de superbes vagues d’1m20, l’équipe de France est passée de la deuxième à la quatrième place du classement général des Mondiaux Vissla ISA junior du Japon. Les Etats-Unis et Hawaii ayant fait le trou devant, les Bleus vont lutter avec le Japon (3e) et l’Australie (5e) pour le podium. 
Hina Conradi (U16), Neis Lartigue (U18) et Marco Mignot (U18) sont les derniers Français en lice à Hyuga et peuvent encore décrocher une médaille.
La Aloha Cup (relais) se disputera samedi; les quatre finales individuelles dimanche.


Le staff technique de l’équipe de France redoutait la journée de jeudi. C’est finalement celle de vendredi qui s’est avérée cruelle. Des dix surfeurs tricolores encore en lice ce matin au Japon, ils ne sont plus que trois ce soir. La dure loi de la compétition s’est ainsi refermée sur ceux qui auront fait leur maximum, ceux qui seront passés à côté et ceux qui auraient encore dû être en course.
Mignot dans son marathon
Versé en repêchages dès le round 2, Marco Mignot (U18) a franchi 8 tours, se retrouve à la porte de la finale et peut encore jouer le titre mondial. Aujourd’hui, le n.3 mondial cadet 2015 a dominé ses séries en offrant un surf félin et aérien. Très tôt sur les vagues, il s’est à chaque fois mis à l’abri avec un reverse air en première manœuvre et des carves appuyés. Au regard du plateau, Mignot peut viser le titre qui avait échappé à son frère aîné, Nommé, voici deux ans en Californie.
Impressionnantes au round 5, Neïs Lartigue et Hina Conradi ont fait très fort aujourd’hui. Lartigue (U18) est passé à 10 secondes de la qualification directe pour la grande finale avant que la Costaricienne Leilani McGonagle ne lui souffle la deuxième place au buzzer. Conradi (U16), elle, a obtenu et de loin le meilleur total du jour (15,54 pts) mais a semblé émoussé au tour suivant.
Lartigue et Conradi aux portes de la finale DSC1980
Le round 6 aurait pu les envoyer en grande finale, elles terminent 3es chacune et vont en finale des repêchages avec, comme Mignot, la possibilité de rejoindre le dernier carré et de disputer le titre.
C’est par contre terminé pour les quatre cadets qui n’ont su déjouer les pièges du podium nord, ni se défaire d’adversaires coriaces. Pour leur première participation, Tiago Carrique et Justin Bécret terminent 17es; Issam Auptel est 21e et Téva Bouchgua 25e, sur 110 compétiteurs. Uhaïna Joly (U18) a calé au tour 5 des repêchages et prend la 13e place au général.
La (mauvaise) surprise Debierre / Etienne
C’est aussi fini pour les deux capitaines et champions du monde Léo-Paul Etienne et Thomas Debierre. Avec regrets car les deux surfeurs français auraient encore pu être en course. Peu récompensé pour ses énormes carves au 5e tour, Debierre n’a pas survécu aux repêchages en s’inclinant derrière Etienne et l’étonnant sud-africain Adin Masencamp, auteur du 2e score de la journée (9,93 pts). Quant à Etienne, il semblait avoir fait le boulot en toute fin de série du repêchages 9 pour accompagner Mignot (1er du heat) en finale de ce tableau. Il s’incline pour moins de 4/10es derrière l’Américain Noah Hill, assez étonné de sa qualification (!).
USA et Hawaii loin devant
Avec chacun six surfeurs encore en lice dans les quatre catégories, les Etats-Unis et Hawaii se sont détachés au classement général des nations et vont se disputer le titre mondial. Les Hawaïens ont déjà trois surfeurs en finale(s), les USA en ont deux. La France, championne du monde en titre, a laissé trop de points derrière pour espérer revenir.
Mais avec ses trois derniers surfeurs, toute une équipe et un staff rompu à ces championnats, le podium est l’objectif à tenir. Le Japon est pour le moment sur la boite. Les Bleus vont avoir fort à faire pour déloger le pays hôte mais ils en sont capables.



RÉSULTATS DU JOUR
U18
Tour principal 5
Thomas Debierre 3e, va en repêchages
Léo-Paul Etienne 4e, va en repêchages
Repêchages 7
Marco Mignot 1er, qualifié
Repêchages 8
Marco Mignot 2e, qualifié
Leo-Paul Etienne 2e, qualifié
Thomas Debierre 3e, éliminé
Repêchages 9
Marco Mignot 1er, qualifié
Leo-Paul Etienne 3e, éliminé

U18 filles
Tour principal Rd4
Neïs Lartigue 2e, qualifiée
Tour principal Rd5
Neïs Lartigue 3e, va en repêchages
Repêchages 5
UhaÏna Joly 3e, éliminée

U16
Repêchages 5
Teva Bouchgua 3e, éliminé
Justin Becret 1er, qualifié
Issam Auptel 2e, qualifié
Repêchages 6
Justin Bécret 3e, éliminé
Tiago Carrique 3e, éliminé
Issam Auptel 4e, éliminé

U16 filles
Tour principal Rd4
Hina Conradi 1re, qualifiée
Tour principal Rd5
Hina Conradi 3e, va en repêchages

Tous les résultats ici : http://isaworlds.com/juniors/2017/en/results/



Les classements des Français
Léo-Paul Etienne 7e
Thomas Debierre 9e
Uhaina Joly 13e
Justin Bécret 17e
Tiago Carrique 17e
Juliette Lacome 17e
Issam Auptel 21e
Teva Bouchgua 25e
Erwan Blouin 25e


LE PROGRAMME DU JOUR 6
(en heures françaises)
ALOHA CUP (relais)
3h00 : Demi-finale 1 Aloha Cup (France, Etats-Unis, Japon, Afrique du Sud)
4h00 : demi-finale 2 Aloha Cup (Australie, Hawaii, Brésil, Costa Rica)
5h00 : finale

LIVE ➡️ http://isaworlds.com/juniors/2017/en/live/

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 29 septembre 2017
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia