surfingfrance.com

Titouan Puyo : « Un rêve de gamin ! »

Le tout nouveau champion du monde de longue distance en Stand Up Paddle nous a accordé une interview quelques minutes après sa victoire. Des sanglots dans la voix en dédiant son succès à sa famille et à ses amis de Nouvelle-Calédonie, Puyo a aussi remercié son coéquipier Eric Terrien pour ses conseils et la course d'équipe, ce samedi au Nicaragua.

 

Avant de parler de la course, que ressentez-vous à chaud ?
C'est indescriptible ! Qu'est-ce que je peux dire ? C'est magique ! C'est top ! Ça fait longtemps que je fais du sport. Etre champion du monde est quelque chose dont on rêve quand on est gamin. J'arrive à réaliser ce rêve alors que je suis encore un gamin. 

A qui vont vos première pensées ?
Je pense à tous ceux qui ont cru en moi, qui m'ont aidé à en arriver là. Je pense à mes parents, à mon frère. A tous mes amis en Calédonie et en France. A mes potes de Bourail, de Nouméa. Ça fait beaucoup de monde. Je ne pourrais pas tous les citer, il y en a tellement. Tous ceux qui me suivent, qui m'ont appris tout ce que je sais. C'est à eux que je pense, ils sauront se reconnaître…

Comment étiez-vous avant la course d'aujourd'hui (samedi) ?
J'ai pu profiter de l'expérience d'Eric (Terrien) depuis une semaine que l'on est ici. On a étudié le parcours, on fait du repérage. Je ne connaissais pas mes adversaires. Eric oui. Il m'a dit qu'on pouvait faire quelque chose de grand aujourd'hui. 

Racontez-nous votre course. Vous aviez une tactique bien établie avec Terrien, une course d'équipe, une course de patrons…
Oui. J'ai eu du mal sur les premiers kilomètres. Personne ne me laissait entrer dans le draft. Heureusement, Eric m'a permis de revenir. On a fait du travail à deux. On a étiré le peloton. On laissé revenir les autres. Et quand j'ai ouvert le draft, j'ai poussé. 

Vous êtes effectivement en tête au sortir des îles. L'idéal quand on connaît votre force dans le downwind…
Oui. Dans le downwind, j'ai pensé à tout le monde qui me disait : « T'es le meilleur ! » J'ai fait confiance à ceux qui me conseillent. J'ai tout donné, j'ai glissé, j'ai pris le bon cap. Je passe le premier à la dernière bouée (au nord) et ensuite, je n'ai plus eu envie de lâcher.

La remontée vers l'arrivée, mais face au vent et le long de la plage, a dû être très longue. Avez-vous craint un retour des autres ?
Je ne suis pas du genre à y croire tant que ce n'est pas terminé. J'ai tourné la bouée sous le vent, il restait encore 2 km. Je n'ai rien lâché. Et quand j'ai vu que ça ne revenait pas… 

 

Bio express

Nom et prénom : Puyo Titouan

Date et lieu de naissance :  7 mai 1991 à Ahureï sur l'Île de Rapa, Australes de la Polynésie Française 

Taille et poids : 1m80, 77 kg

Surnom : Titou, Titi, TI2 et TeeTOO  

Nombre de sélection en équipe de France : 1

Principaux titres : Champion du monde de Longue Distance 2014 ; champion de France Longue Distance 2013, 1er a la longue distance des 12 towers en Australie

Marque et modèle de planche : 12"6 All star de Starboard

Sponsors : Starboard, Teri surfwear, Noumea Board Shop, Go Pro N-Calédonie

Vidéo associée

Dernière modification le : 11 mai 2014
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz