COMMUNIQUÉ DU 4 MAI

Le Sénat a rejeté ce lundi le projet d'amendement « pour la réouverture du littoral au 11 mai selon le concept de plage dynamique. »
Aux côtés des autres fédérations du nautisme et des acteurs de la filière, la Fédération Française de Surf poursuit son action auprès des élus et des pouvoirs publics.


Les députés du littoral français, motivés pour la réouverture des plages au 11 mai, peuvent encore faire la différence demain lors du vote à l'Assemblée Nationale. 
« Les débats à l'Assemblée Nationale seront ouverts. Beaucoup de députés qui représentent des territoires du littoral sont très attachés à l'ouverture au 11 mai », fait savoir Jean-Luc Arassus, le président de la Fédération Française de Surf. 
La Fédération Française de Surf appelle à la plus grande discipline et au respect le plus strict du confinement en vigueur.

Dernière modification le : 05 mai 2020
Évaluer cet élément
(14 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Le point au 3 mai 2020  •  COMMUNIQUÉ DU 5 MAI »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia