surfingfrance.com

La Fédération et le CERS s'associent sur le très haut niveau

La convention entre la Fédération et le CERS a été paraphée il y a quelques jours en présence de (gauche à droite) Thibaut Paraillous (kinésithérapeute au CERS), Frédéric Robin (entraîneur), Yves Barbreau (directeur du CERS), Jean-Luc Arassus (président de la FFSurf) et Maxime Larbaigt (kinésithérapeute au CERS). La convention entre la Fédération et le CERS a été paraphée il y a quelques jours en présence de (gauche à droite) Thibaut Paraillous (kinésithérapeute au CERS), Frédéric Robin (entraîneur), Yves Barbreau (directeur du CERS), Jean-Luc Arassus (président de la FFSurf) et Maxime Larbaigt (kinésithérapeute au CERS).

La Fédération Française de Surf, qui a créé une cellule d'accompagnement de la performance pour ses surfeurs du Championship Tour de la WSL, est heureuse d'annoncer la signature d'une convention avec le Centre Européen de Rééducation du Sportif (CERS) de Capbreton jusqu'aux Jeux Olympiques 2020. 


La Fédération, qui assurait depuis plusieurs décennies l'accompagnement sanitaire des équipes de France, offre désormais un accompagnement paramédical à ses quatre meilleurs surfeurs sur plusieurs étapes du tour mondial CT. Elle s'est ainsi rapprochée du CERS pour cet accompagnement, établissement reconnu pour la compétence et l'expertise de ses intervenants. Une convention entre la Fédération et CERS sur ce dispositif a ainsi été paraphée, conjointement signée par le Président de la Fédération Jean-Luc Arassus et le Directeur du CERS Yves Barbreau.
Ce service concerne Johanne Defay, Jérémy Florès, Michel Bourez et Joan Duru, les quatre Français du CT qui jouent cette année leur qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo-2020.
Bali et Rio
THIBAUT MASSAGEAprès l'étape de Keramas (Bali) le mois dernier, un kiné a de nouveau été libéré par le CERS pour l'étape de Rio de Janeiro (Brésil), qui s'est tenue la semaine dernière. D'autres étapes comme le Ranch (Californie) en septembre, Hossegor (France), avec l'équipe de France, sont déjà cochées. En fonction des demandes et des positions de ses surfeurs du CT, la Fédération pourra ajouter les étapes de Peniche (Portugal) en octobre, et celles de Maui et de Pipeline (Hawaii) en fin d'année.
La convention sur l'expertise de l'accompagnement paramédical porte jusqu'aux JO 2020. Soit l'année 2019 et la moitié de 2020. La Fédération fera alors le bilan après les Jeux et verra si elle reconduit le dispositif avec son partenaire pour l'Olympiade 2024.
Premiers retours positifs
« Les premiers retours après les deux déplacements à Bali et Rio sont très positifs, note Michel Plateau, le Directeur Technique National. Les surfeurs ont beaucoup apprécié cet accompagnement. On va essayer d'améliorer la prestation en s’appuyant sur l’expertise et sur les outils de performances que le CERS peut mettre à notre disposition. Du matériel novateur de ré-athlétisation et de récupération. »
Les surfeurs du CT peuvent ainsi se rendre au CERS pour de l'accompagnement à la récupération lors de leur séjour en France. Ce que la Fédération souhaite aussi est « de développer des tests et des évaluations sur des fonctions physiques ciblées en rapport avec la haute performance en surf, comme la puissance des jambes, des bras, etc… » explique le DTN. Cette expertise sera encadrée part Marcelo Perreira (préparateur physique et kinésithérapeute) et Maxime Larbaigt (kinésithérapeute).
« On discute actuellement pour définir les projets à venir qui entrent dans la convention » conclut Michel Plateau.

 

 

 

Dernière modification le : 20 octobre 2019
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz