La réforme de la licence fédérale  

La réforme de la licence était une des priorités en 2021. Entre simplification via la digitalisation, offre d’assurance enrichie et rétrocession de ressources aux Ligues et Comités, voici les grands contours de la nouvelle licence de surf.

ORTIZ« L'objectif de notre projet fédéral consiste à déconcentrer les actions du projet fédéral via les organes déconcentrés de la FFSurf (Comités Départementaux et ligues régionales) et les clubs qui sont au cœur de l'action fédérale », explique Laurent Ortiz, trésorier de la Fédération.  La réforme de la licence reposait sur des besoins de :
- simplifier la prise de licence via la digitalisation,
- simplifier la licence fédérale en permettant notamment qu'un licencié « lambda » puisse facilement s'inscrire à une compétition,
- développer des ressources pour les organes déconcentrés via une rétrocession de ressources augmentées de plus de 100.000 € en deux ans,
- reconnaître au travers la licence l'ensemble des composantes de la FFSurf,
- proposer aux licenciés une offre d'assurance enrichie. 

Mathis Azam - Championnats de France de surf 2021 - les Sables d'Olonnes - © FFSURF/WECREATIVE/ARRIETA

Lourd travail de réglementation
« Le tarif dégressif, qui passe de 300 à 100 licenciés, impliquera également beaucoup plus de clubs dans la souscription de licences », assure Laurent Ortiz. L'année 2021 aura été marquée par plusieurs réformes avec, donc, celle de la licence fédérale. Laquelle aura nécessité un lourd travail de réglementation fédérale avec des AG Extraordinaires et des Comités Directeurs, un appel d'offre en termes d'assurance, un travail de communication et un effort conséquent sur la digitalisation via l’application Goal et le futur prestataire Joinly (solution web de de gestion administrative et de paiement en ligne).
100.000 € reversés aux organes déconcentrés
« Ces réformes permettront de reverser plus de 100.000 € aux organes déconcentrés après plus de 10 ans de gel de retour licence, explique le trésorier de la FFSurf. Ces moyens financiers permettront plus de proximité, de communication, d'actions dans l'application du projet fédéral. »
En conclusion, Laurent Ortiz fait savoir que « 2022 sera marquée par le lancement des réformes fédérales aussi bien sur la licence que sur les labels fédéraux. Un nécessaire travail de réforme de la gouvernance fédérale sera également entrepris. »

PRENDRE SA LICENCE DE SURF

Dernière modification le : 14 janvier 2022
Évaluer cet élément
(4 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia