surfingfrance.com

Lacanau est « Ville de Surf »

Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf (3e à gauche) a remis ce jeudi à Laurent Peyrondet, Maire de Lacanau (3e à droite), le diplôme « Ville de Surf », aux côtés de Pascal Bernadet, vice-président de la FFS, en charge des Labels (2e à droite), Cyril Camu, président du Comité d’Organisation du Lacanau Pro (à droite), Laurent Rondi (à gauche) président du Lacanau Surf Club, et Jérémy Boisson, élu à la ville de Lacanau (2e à gauche). Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf (3e à gauche) a remis ce jeudi à Laurent Peyrondet, Maire de Lacanau (3e à droite), le diplôme « Ville de Surf », aux côtés de Pascal Bernadet, vice-président de la FFS, en charge des Labels (2e à droite), Cyril Camu, président du Comité d’Organisation du Lacanau Pro (à droite), Laurent Rondi (à gauche) président du Lacanau Surf Club, et Jérémy Boisson, élu à la ville de Lacanau (2e à gauche).  © Photo FFS

Jean-Luc Arassus, président de la Fédération Française de Surf, a remis ce jeudi le Label « Ville de Surf » 2 étoiles, à Laurent Peyrondet, Maire de Lacanau, dans le cadre du Sooruz Lacanau Pro 2015, plus ancienne étape européenne du circuit mondial professionnel de surf. Trois autres Villes vont elles aussi se voir remettre le label : Guidel (Morbihan), Plomodiern (Finistère) et Seignosse (Landes).

 

 

A l’occasion de la remise du diplôme officiel ce jeudi au Village du Sooruz Lacanau Pro 2015, le président de la FFS a adressé les remerciements de la Fédération « au maire de Lacanau pour son soutien au Lacanau Surf Club, à la confiance qu’il apportait aux élus et aux techniciens du club. » 

La Fédération Française de Surf (FFS) a mis en place un nouveau label de qualité touristique pour valoriser les communes qui assurent un accueil et un environnement favorables à la pratique du surf sous ses différentes formes, pour la population locale et/ou touristique. Le président Arassus a ainsi souligné l’importance que revêt ce Label pour la commune de Lacanau afin de lui permettre « de trouver des solutions afin d’offrir le meilleur accueil aux surfeurs, aux scolaires, aux touristes, à des compétitions internationales. » 

« Ce Label devrait permettre aux élus de trouver des solutions au développement d’un littoral propice au tourisme »

Pour le président de la FFS « l’attractivité territoriale fait partie des points importants pour nos élus, le tourisme représente 10% du PIB. Lacanau, comme tant d’autres communes, a besoin de valoriser ce patrimoine unique que représente le littoral. Il existe une réel besoin de fidéliser une clientèle de plus en plus intéressée par l’activité surf. N’oublions pas que la plage est libre et gratuite mais qu’il faut la préserver. »

Aux côtés de Pascal Bernadet, vice-président de la FFS en charge des Labels, Jean-Luc Arassus a assuré que « les engagements des Villes doivent être réels. On ne galvaudera pas ce Label. » Puis il a précisé les trois valeurs véhiculées par le Label « Ville de Surf » : « La citoyenneté, la civilité, la solidarité. Avec un thème transversal : la sécurité des baigneurs, en sachant que les surfeurs participent à cet effort de secours. » Le président de la Fédération a conclu en adressant ses remerciements à Laurent Rondi, président du Lacanau Surf Club, et à Romain Bergheaud, directeur du LCS et membre du comité directeur de la FFS, lesquels ont participé à la conceptualisation de ce label « Ville de Surf ».

« Fierté et honneur » pour Lacanau

« Honoré », « fier », et visiblement ému, le maire de Lacanau Laurent Peyrondet a reçu avec plaisir le diplôme « Ville de Surf » des mains du président de la FFS. « C’est un signe que ce label nous soit remis sur le site de la compétition du Lacanau Pro, a-t-il déclaré. Je le reçois avec fierté et honneur pour la Ville de Lacanau et je pense aux surfeurs et aux élus de 1979, qui ont fait connaître Lacanau dans le monde entier en organisant la première édition (de l’étape du circuit mondial). »

Laurent Peyrondet a assuré que « le label Ville de Surf correspond à l’état d’esprit que l’on veut véhiculer sur la ville. La citoyenneté, c’est ce que nous faisons à Lacanau. Aujourd’hui, tout le monde se connaît et se retrouve au sein d’une association créée pour réunir toutes les écoles. On a travaillé pour que tous les usagers de la mer se connaissent et vivent ensemble. » 

Et le maire canaulais d’ajouter que « le surf est devenu un sport de famille. On est une grande famille et quand on reçoit des touristes, on reçoit des amis de la famille. On ne doit plus subir le tourisme mais en être acteur. » Très honoré d’avoir obtenu ce Label fédéral, le maire de Lacanau a conclu en déclarant : « C’est le début d’une belle aventure puisque Lacanau s’est positionné pour l’organisation de l’épreuve de surf aux jeux Olympiques dans le cadre de Paris-2024. »

Notons que trois autres villes ont reçu le Label à l’issue de la première session d’examination des dossiers : Guidel (Morbihan) s’est vue décerner 2 étoiles, Plomodiern (Finistère) et Seignosse (Landes) une étoile. Sept autres dossiers sont actuellement en attente de délibération par la commission Label.  

 

 

Un panneau, trois étoiles

La visualisation du niveau de qualité obtenu par la Ville se matérialisera par un panneau à l’entrée de la commune. Lacanau a obtenu deux étoiles sur une échelle de valeur en comprenant trois. 

 

Les valeurs du Label « Ville de Surf »

- Citoyenneté, civilité, solidarité 

- Réunir tous les acteurs du littoral

- Assurer une place privilégiée aux activités surf au sein de sa commune

- Assurer une qualité de l’enseignement et des prestations proposées (qualifier ainsi l’image de sa commune)

- Valoriser son littoral (Aménagement, environnement, protection, ...)

- Valoriser la qualité de son accueil touristique (Référencement national sur les sites fédéraux)

- Développer l’économie locale au travers d’une activité et d’une dynamique sportive

- Valoriser un environnement porteur d’une image de respect écologique certifiée

 

Pourquoi inscrire sa commune ? 

- Assurer une place privilégiée aux activités surf au sein de sa commune 

- Assurer une qualité de l’enseignement et des prestations proposées (qualifier ainsi l’image de sa commune) 

- Valoriser son littoral (Aménagement, environnement, protection, ...) 

- Valoriser la qualité de son accueil touristique (référencement national sur les sites fédéraux) 

- Développer l’économie locale au travers d’une activité et d’une dynamique sportive 

- Valoriser un environnement porteur d’une image de respect écologique certifiée

  

Des critères, des étoiles

« Ville de Surf » - 1 étoile 

Critères obligatoires :

Posséder au moins un club de surf affilié à la FFSurf 

Mettre à disposition un local au(x) club(s) Subventionner le(s) club(s) 

Critères valorisants non obligatoires :

Mettre en place une stratégie d’aménagement du littoral et des activités surf (parking, douche, sanitaire, accès plages, zones protégées signalées, plages surveillées, POSS, webcam, ...) 

Animation et Promotion des activités surf (événements, compétitions, surf scolaire, ...) 

Présence de sections surf (UNSS, pôle, APPN, ...) 

 

« Ville de Surf » - 2 étoiles 

Critères obligatoires :

Posséder au moins un club de surf affilié à la FFSurf 

Mettre à disposition un local au(x) club(s) : le local contient au minimum vestiaires et douches. 

Subventionner le(s) club(s) 

Au minimum un tiers des écoles de surf de la commune doivent être labellisées « Ecole Française de Surf »

Critères valorisants non obligatoires :

Mettre en place une stratégie d’aménagement du littoral et des activités surf (parking, douche, sanitaire, accès plages, zones protégées signalées, plages surveillées, POSS, webcam, ...) 

Animation et Promotion des activités surf (événements, compétitions, surf scolaire, ...) 

Présence de sections surf (UNSS, pôle, APPN, ...) 

 

« Ville de Surf » - 3 étoiles 

Critères obligatoires :

Posséder au moins un club de surf affilié à la FFSurf 

Mettre à disposition un local au(x) club(s) : le local contient au minimum vestiaires et douches et doit être situé à proximité du lieu de pratique. 

Subventionner le(s) club(s) 

Au minimum la moitié des écoles de surf de la commune doivent être labellisées « Ecole Française de Surf » 

Accueillir une compétition d’envergure nationale 

Critères valorisants non obligatoires :

Mettre en place une stratégie d’aménagement du littoral et des activités surf (parking, douche, sanitaire, accès plages, zones protégées signalées, plages surveillées, POSS, webcam, ...) 

Animation et Promotion des activités surf (événements, compétitions, surf scolaire, ...) 

Présence de sections surf (UNSS, pôle, APPN, ...) 

 

 

Dernière modification le : 18 octobre 2016
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Plus dans cette catégorie : « FAQ - STAND UP PADDLE  •  Surfez en toute sécurité ! »
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 Région Nouvelle Aquitaine Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz