Lancement de l’Union Francophone de Surf 

La Fédération Française de Surf et la Fédération Sénégalaise de Surf, membres fondateurs, sont fiers de procéder au lancement de l’Union Francophone de Surf (UFS) ce dimanche 20 mars, jour de la Fête de la Francophonie. 
L’UFS est une alliance dont l'objectif est de favoriser la coopération et l’entraide entre les fédérations et associations de surf des pays totalement ou partiellement francophones. 

 
LOGO FINAL UFSJacques Lajuncomme, président de la Fédération Française Surf et Alexandre Alcantara, président de la Fédération Sénégalaise de Surf, ont signé, lors de l’Assemblée Générale constitutive, la création de l'Union Francophone de Surf le 1er février 2022. Dans le but, notamment, de collaboration sur le développement du surf entre les deux pays*.
L'Union Francophone de Surf rassemble tous les pays francophones autour de plusieurs objectifs importants dont le développement de la pratique du surf et de ses disciplines voisines, ainsi que la promotion de la langue française, notamment lors de compétitions. 
Ce développement favorisera la mise en place de projets d’aide dans les pays adhérents en rendant la pratique du surf plus accessible. 
Jacques Lajuncomme est le président de l’Union Francophone de Surf et Alexandre Alcantara est le secrétaire général de l’Union Francophone de Surf.
Favoriser la coopération et l’entraide
L'Union Francophone de Surf s’engage à participer à des manifestations culturelles et sportives dans lesquelles, elle pourra atteindre ses objectifs. De plus, elle est un soutien supplémentaire dans les organisations internationales sportives. 
L'Union Francophone de Surf doit favoriser la coopération et l’entraide entre les fédérations et associations de surf dans le cadre, notamment, d’évènements sportifs, de réunions culturelles, … 
Tous les pays intégrants l’UFS comptent le surf comme discipline gérée par une fédération ou une association, et dont celle-ci est inscrite à l’International Surfing Association. 
Les pays intégrant l'Union Francophone de Surf sont membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Certains ne comptent pas le français comme langue officielle mais celle-ci est enseignée comme langue secondaire dans le pays, du fait de son histoire ou de sa volonté à enseigner le français comme langue seconde. 
L’UFS a demandé son affiliation à l’Association francophone de comités nationaux olympiques (AFCNO) pour devenir membre associé par le biais de la pratique du surf.

 

IMG 23571Jacques Lajuncomme (à gauche), président de la Fédération Française Surf et Alexandre Alcantara, président de la Fédération Sénégalaise de Surf, sont respectivement président et se créature général de l'Union Francophone de Surf.


Jacques Lajuncomme, président de la Fédération Française de Surf et président de l’Union Francophone de Surf, a déclaré :
« Au nom de la Fédération Française de Surf, je suis particulièrement heureux d'avoir participé à la création et au lancement de l’Union Francophone de Surf avec nos amis de la Fédération Sénégalaise de Surf et le président Alexandre Alcantara. 
L'Union Francophone de Surf a déjà commencé avec des échanges entre nos deux pays qui symbolisent l'entraide voulue entre les fédérations de pays francophones. Nous avons ainsi apporté notre expérience en matière de formation, d'entraînements, de jugements et les jeunes athlètes du Pôle espoirs de Nouvelle-Aquitaine se sont récemment déplacés à Dakar pour un stage et un échange avec les jeunes sportifs sénégalais.
Nous allons maintenant nous attacher au développement du surf et notamment du surf pour tous dans les pays qui vont nous rejoindre. Évidemment, nous veillerons à promouvoir la langue française à l'occasion des réunions, conférences ou manifestations culturelles et sportives qui seront organisées dans le cadre de l'Union Francophone de Surf.
L'Union Francophone de Surf va maintenant s'attacher à promouvoir le surf auprès du comité olympique et je tiens ici à remercier particulièrement le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) pour son accompagnement dans la création de l'UFC et son développement. »

Retrouvez l'Union Francophone de Surf sur : http://www.unionfrancophonedesurf.com 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook = Union Francophone de Surf
Twitter = @UnionFrancoSurf
Instagram = UnionFrancophoneDeSurf

 

Objectifs et projets de l'Union Francophone de Surf

  • Favoriser la coopération et l’entraide entre les fédérations et associations de surf des pays totalement ou partiellement francophones,
  • Création d’une entité, en plus des fédérations et des associations, dont l’action (promouvoir et défendre le surf) sera un soutien supplémentaire notamment auprès du comité olympique,
  • Création et mise en réseau de toutes les nations autour de la francophonie,
  • Apporter des aides dans les pays où le surf se développe comme la formation de moniteurs, de juges, des aides financières pour la formation de clubs, …,
  • Promouvoir la langue française : celle-ci est utilisée à l’occasion des réunions, conférences, ou manifestations culturelles et sportives,
  • Organiser des manifestations regroupant les pays francophones et y promouvoir la pratique du surf notamment en inscrivant ce sport dans les Jeux de la Francophonie,
  • Développer la pratique du surf dans les pays et régions francophones. 

 

* Collaboration active avec le Sénégal
Le président de la Fédération Française de Surf Jacques Lajuncomme et le président de la Fédération Sénégalaise de Surf Alexandre Alcantara ont signé la convention de collaboration entre les deux institutions, en janvier dernier.
La convention porte sur 3 thèmes principaux : la formation, les causes sociétales et la haute performance. La Fédération a commencé à aider la FSS à créer son diplôme national d’enseignement du surf, une délégation de la direction technique nationale était ainsi à Dakar en décembre 2021.
Concernant la haute performance, des regroupements et des échanges sont prévus. Cela a déjà commencé : le Pôle espoirs de Nouvelle-Aquitaine était au Sénégal en février. Quant aux causes sociétales, la mise en relation avec les associations nationales Handi Surf, Surf Santé et Surf Insertion, va se faire. 
Rappelons que Dakar accueillera les Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2026.


C0297CDD 39BF 4E08 B872 EB88BB2B75C9Le Pôle espoir de Nouvelle-Aquitaine était en stage au Sénégal en février dernier
(Photo Thibault Luxembourger)

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 31 mars 2022
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP