surfingfrance.com
 
 

10 choses à savoir sur les ISA World Surfing Games

Les championnats du monde de Surf 2017 débutent ce samedi 20 mai à Biarritz. Pour vous familiariser avec l’évènement, voici 10 choses essentielles à savoir sur les Mondiaux français.

1 - C’est la troisième fois que la France les organise depuis la première édition, en 1964. En 1980, Biarritz, déjà, avait accueilli les surfeurs du monde entier, il s’agissait alors de la 8e édition. Douze ans plus tard, Lacanau (Gironde) obtenait en 1992 l’organisation de la 14e édition. Vingt-cinq après, les ISA World Surfing Games se posent de nouveau en France et pour la seconde fois à Biarritz.

2 - Ces championnats du monde vont se disputer à trois ans des JO de Tokyo-2020 où le surf fera son entrée dans le programme olympique. Retenue avec quatre autres sports le 3 août dernier, le surf est reconnu comme un sport universel par le Comité International Olympique.

3 - Plus de 250 surfeurs issus d’environ 50 nations vont concourir pour les titres individuels messieurs et dames, le titre du relais et le titre par équipes. Parmi les nations phares, citons notamment : la France, l’Australie, les Etats-Unis, le Brésil, l’Afrique du Sud, le Pérou, le Portugal, le Japon. « Exotiques » ou nouveaux venus, citons notamment : la Russie, le Danemark, Tahiti, le Canada, la Suisse, Israël, le Maroc, la Chine, la Corée du Sud ou encore l’Afghanistan.

4 - Chaque équipe est composée de six athlètes (4 hommes et 2 femmes) sélectionnés pour participer aux ISA World Surfing Games 2017. Quatre titres sont décernés : deux en individuel : messieurs et dames; deux par équipes : champion du monde des nations et champion du monde du relais. Les ISA World Surfing Games sont considérés comme les Jeux olympiques du surf. Des médailles en or, argent, bronze et cuivre (4e place) sont décernées. Des athlètes sont en compétition pour l'honneur de représenter leur pays et les couleurs nationales.

5 - L’International Surfing Association (ISA) organise chaque année les World Surfing Games, qui sont les championnats du monde des nations. La Fédération internationale organise également chaque année les Mondiaux de surf junior, de Stand Up Paddle et de Handi Surf. Le président de l’ISA est l’Argentin Fernando Aguerre, élu en 1994. Le site officiel de l’ISA : www.isasurf.org

6 - La Fédération Française de Surf est l’organisateur des Mondiaux 2017. Créée en 1964 à Biarritz, la Fédération Française de Surf a son siège à Hossegor (40). Elle est présidée depuis 2005 par Jean-Luc Arassus, et dirigée par un comité directeur de 14 membres élus. Elle regroupe 80.000 licenciés, répartis dans les quelques 200 clubs de métropole et d’outre-mer. Un tiers des licenciés de la FFS sont des femmes. La FFS compte 150 structures labellisées « École Française de Surf ». Historique : https://www.surfingfrance.com/federation/historique.html

7 - Triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, l’Américain Tom Curren (52 ans) est le parrain des ISA World Surfing Games 2017. Il est un des plus grands surfeurs de tous les temps. Il a révolutionné le surf dans les années 80 avec un style à la fois fluide et très engagé. Champion du monde junior en 1980 à Biarritz, Curren entretient une relation privilégiée avec le Pays Basque où vivent ses enfants Lee-Ann (membre des Equipes de France de Surf) et Nathan.

8 - Les ISA World Surfing Games 2017 vont faire battre le cœur de Biarritz durant une dizaine de jours. Le site unique de la Grande Plage sera l’épicentre de la planète surf. La vague est un beach break avec quelques rochers, droite et gauche. Elle est capricieuse en fonction des marées. Puissante, elle peut délivrer des tubes techniques.
Les officiels et l’organisation seront installés sur la terrasse et les salles du Casino de la Grande Plage. Les compétiteurs installés dans des espaces privés sur un structure longue de 180 mètres et surplombant la promenade. Les VIP et le grand public pourront assister aux épreuves depuis le Club Surfing France. Le Surfing Village sera implanté sur le parvis sud du Casino, on y trouvera notamment la boutique officielle des Mondiaux, qui est également en ligne.

9 - Pour le surf français, ces Mondiaux permettront à l’équipe de France de surf olympique de lancer l’Olympiade qui va la mener aux JO de Tokyo-2020. Vice-championne du monde en 2009, la France court après le titre mondial des nations et compte sur le soutien de son public pour y parvenir cette année à la maison. Rappelons que la Fédération Française de Surf soutient pleinement la candidature de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques 2024. Les ISA World Surfing Games 2017 s’inscrivent dans le programme des évènements sportifs internationaux organisés en France jusqu’à l’annonce de la ville hôte, le 13 septembre 2017.

10 - L’Australie détient le record de titres de champions du monde individuels (18) et de titres mondiaux au classement des nations (9). Six nations ont été championnes du monde des nations depuis l’élaboration des classements par équipes en 1978 : Australie (9 titres), USA (5), Afrique du Sud (3), Pérou (3), Brésil (2), Costa Rica (1).

 

Pour suivre les ISA World Surfing Games 
appli

 

Dernière modification le : 16 mai 2017
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires des Mondiaux 2017

partenaires mondiaux 2017