surfingfrance.com

Les circuits internationaux

EUROPEAN SURFING FEDERATION

L’European Surfing Federation ou ESF est la Fédération européenne de surf, seule reconnue par l’International Surfing Association (ISA) en tant qu'autorité d'administration européenne pour le surf. Créée en 1969, elle organise les championnats d’Europe de surf depuis 1969, et les championnats d’Europe juniors depuis 1972.
L’ESF est l'autorité régissant l’Europe pour le surf et toutes ses disciplines, y compris le bodyboard, le kneeboard, le longboard, le tandem, le skimboard, le bodysurf et le Stand Up Paddle. L’ESF regroupe une vingtaine de pays membres.
L’ESF organise les années impaires les championnats d’Europe des nations de surf (EuroSurf), et les années paires les championnats d’Europe des nations de junior (EuroSurf Juniors). Ces évènements regroupe les catégories suivantes : surf, bodyboard et longboard.

A partir de 2016, l’ISA organise les championnats d’Europe des nations de Stand Up Paddle, EuroSup, lesquels seront annuels.
L’ISA organise également le tour européen de bodyboard (European Tour of Bodyboard ou ETB) et le tour européen de longboard (European Tour of Longboard ou ETL).
L’équipe de France est la première nation continentale, loin devant les autres pays. Depuis 1969, elle a remporté 71 titres individuels de champions d'Europe et 27 titres de champions d'Europe des nations.


INTERNATIONAL SURFING ASSOCIATION

L'International Surfing Association ou ISA est la Fédération international de surf, seule reconnue par le Comité international olympique (CIO) en tant qu'autorité d'administration mondiale pour le surf. Créée en 1964 sous le nom de l'International Surfing Federation (ISF), elle a été renommée ISA en 1976. Elle organise les championnats du monde de surf depuis 1964, et les championnats du monde juniors depuis 1980.
L'ISA est l'autorité régissant le monde pour le surf et toutes ses disciplines, y compris le bodyboard, le kneeboard, le longboard, le tandem, le skimboard, le bodysurf et le Stand Up Paddle. L'ISA travaille au développement du surf dans ses pays membres (104).

Les championnats du monde des nations de l’ISA sont considérés comme des "Jeux olympiques" du surf. Les médailles or, argent, bronze et cuivre sont décernées, les athlètes sont en compétition pour l'honneur de représenter leur pays et couleurs nationales.

Depuis 1990, l’ISA s’est lancée dans la quête de l’olympisme. Après avoir échoué à plusieurs reprises, la possibilité de voir le surf devenir une discipline olympique n’a jamais été aussi forte. En août 2016, le CIO doit entériner l’introduction de 5 nouvelles disciplines, dont le surf, aux JO-2020 à Tokyo (Japon).

Le président de l’ISA est l’Argentin Fernando Aguerre, élu depuis 1994, en succession du Français Jacques Hèle (1990-1994).
L’ISA organise chaque année les championnats du monde des nations de surf Open, surf junior, surf Masters, Stand Up Paddle, bodyboard, longboard.

L’Australie détient le record de titres de champions du monde individuels (94) et de titres mondiaux au classement des nations (22).
Neuf nations ont été championnes du monde des nations depuis l’élaboration des classements par équipes en 1978 : Australie (22 titres), USA (8), Brésil (5), Afrique du Sud (5), Hawaii (5), France (2), Pérou (2), Costa Rica (1) Chili (1), Japon (1).
Quatre athlètes se partagent le record du nombre de titres mondiaux (4 chacun) : Juan Ashton (Porto Rico) en surf Masters, Clinton Celliers (AfSud) en kneeboard, Chris Knutsen (AfSud) en surf Masters, Karrelle Poppke (Tah) en kneeboard.

L’équipe de France a remporté les championnats du monde des nations de surf (2017), de surf junior (2016), de bodyboard (2011) et de longboard (2013); elle a été vice-championne du monde en surf Open (2009) et en surf juniors (2014 et 2015).
La France a par ailleurs remporté 8 titres de champions du monde de relais en surf (5) et bodyboard (2).
Les Français ont remporté 22 titres individuels de champions du monde; Antoine Delpero en a remporté trois en longboard (2) et SUP (1), Cannelle Bulard deux en surf Open et junior, Pauline Ado deux en surf Open et Surf junior, Nicolas Capdeville deux en bodyboard Open, Clément Cetran et Delia Birou deux en surf tandem.

LA WORLD SURF LEAGUE

La World Surf League ou WSL est une entreprise américaine chargée de l'organisation de toutes les compétitions professionnelles de surf à travers le monde. Créée en 1976 sous le nom de IPS (International Professional Surfers) puis renommée ASP (Association of Surfing Professionals) en 1983, et WSL en 2015, elle est notamment responsable de l'organisation des épreuves constituant le championnat du monde de surf (Championship Tour ou CT) ainsi que celles de la ligue d'accès à l'élite (Qualifying Series ou QS). Elle gère également le circuit Pro Junior (- 18 ans) et Longboard Pro.
Disposant de sa propre fédération, Tahiti est considéré comme un « pays » par la World Surf League ; la Fédération Française de Surf n’enregistre donc que les résultats et statistiques des surfeurs licenciés à la FFSurf. Le cas est le même pour Hawaii qui est indépendant des USA pour la WSL.


LE CIRCUIT CT
Le Championship Tour de la World Surf League constitue la division d'élite du championnat du monde professionnel. Seuls les 32 meilleurs surfeurs mondiaux sont qualifiés chaque saison pour y disputer la dizaine d’étapes du circuit. Ce tableau est constitué des 22 meilleurs surfeurs du CT de la saison précédente rejoints par les 10 meilleurs surfeurs du circuit QS de la saison précédente. Ce Top 32 est rejoint par deux wild cards attribuées à l’année par la WSL à deux surfeurs méritants. Deux autres wild cards sont décernées lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 36 concurrents sur chaque étape du circuit.
Le CT féminin est ouvert aux 17 meilleures surfeuses de la planète. Il est constitué des 10 meilleures surfeurs du CT de la saison précédente et des 6 meilleurs surfeuses du QS de la saison précédente. Une wild card est décernée lors de chaque compétition. Soit un tableau fermé de 18 concurrentes sur chaque étape du circuit.

Toutes les compétitions du CT ont le même grade de points et de prize money : 10.000 points et 100.000 $ pour les messieurs; 10.000 points et 60.000 $ pour les dames. En fin de saison, les 10 derniers du classement messieurs et les 6 dernières du classement dames sont rétrogradés sur le circuit QS.

L’Américain Kelly Slater détient le record de titres mondiaux : 11 ; et le record du nombre de victoires en CT : 54
L’Australienne Layne Beachley détient le record de titres mondiaux : 7

A ce jour, seuls 5 surfeurs Français ont accédé au CT : Eric Rebière (2004), Micky Picon (2006 et 2008), Jérémy Florès (depuis 2007), Tim Boal (2009), Michel Bourez (2010) et Joan Duru (2017) ; 3 Françaises ont accédé au CT : Pauline Ado (2011 à 2014), Justine Dupont (2012) et Johanne Defay (depuis 2014).
Les Français ont remporté 6 victoires sur le CT : Jérémy Florès (3) et Michel Bourez (3); Les Françaises ont remporté quatre victoires sur le CT : Anne-Gaëlle Hoarau (1) et Johanne Defay (3).
Les Français sur le circuit 2018 : Jérémy Florès, Joan Duru, Michel Bourez et Johanne Defay.

LE CIRCUIT QS
Le circuit Qualifiyng Series de la World Surf League est la deuxième division mondiale du surf professionnel. Il est constitué d’une cinquantaine de compétitions masculines et d’une vingtaine de compétitions féminines. Il est ouvert à tous les surfeurs disposant d’une licence WSL. Particularité : les surfeurs du Championship Tour, l’élite mondiale ou la 1re division, peuvent également participer aux compétitions QS. Les compétitions sont classés en 5 catégories en fonction du prize money et des points qu’elles distribuent : QS 1.000, 1.500, 3.000, 6.000 et 10.000. Les tableaux de chaque compétition sont fermés et seuls les meilleurs classés peuvent y participer.
A titre d’exemple, seuls les 96 premiers du ranking, hors surfeurs du CT, peuvent participer au QS 10.000, les plus prisés du circuit. Le classement général est établi sur les cinq meilleurs résultats de chaque surfeur. En fin de saison, les 10 premiers du classement, hors surfeur(s) du Top 22 du Championship Tour, accèdent au CT, le circuit principal. Chez les filles, les 6 premières, hors surfeuse(s) du Top 10 du CT, accèdent à l’élite.
Les Français à suivre en 2018 : Jorgann Couzinet, Maxime Huscenot, Charly Martin, Marc Lacomare, Mihimina Braye, Gatien Delahaye
Les Françaises à suivre en 2018 : Pauline Ado, Justine Dupont, Cannelle Bulard, Vahine Fierro, Maud Le Car, Tessa Thyssen.

 

LE CIRCUIT PRO JUNIOR
Il est ouvert à tous les surfeurs de moins de 18 ans (inclus) disposant d'une licence WSL. Il est réparti en zones géographiques : Europe, Afrique, Amérique du Nord, Amérique centrale et du Sud, Océanie, Hawaii-Tahiti, Asie. En fin de saison, les meilleurs surfeurs de chaque zone sont qualifiés pour la grande finale mondiale.
Le Français Marco Mignot est champion d’Europe en titre.

LE LQS EN BREF
Il est ouvert à tous les longboardeurs disposant d'une licence WSL. Il est réparti en zones géographiques : Europe, Afrique, Amérique du Nord, Amérique centrale et du Sud, Océanie, Hawaii-Tahiti, Asie.
En fin de saison, les meilleurs de chaque zone sont qualifiés pour la grande finale mondiale.
Les meilleurs résultats des Français sur la finale mondiale : Antoine Delpero 2e en 2008 et 2010 ; Edouard Delpero 2e en 2017 ; Tim Creignou 3e en 2014
Les meilleurs résultats des Françaises sur la finale mondiale : Justine Mauvin et Alice Lemoigne 5e en 2015
Les Français Edouard Delpero et Alice Lemoigne sont champions d'Europe WSL en titre

 

ASSOCIATION OF PROFESSIONAL BODYBOARDERS

L’Association of Professional Bodyboarders ou APB est une entreprise américaine chargée de l'organisation de toutes les compétitions professionnelles de bodyboard à travers le monde. Créée en 1994 sous le nom de GOB (Global organization of Bodyboard) puis renommée IBA (International Bodyboarding) en 2003, et APB en 2014, elle est notamment responsable de l'organisation des épreuves constituant le championnat du monde de bodyboard (World Tour) messieurs et dames. Elle gère également le circuit Pro Junior (- 18 ans) et Drop Knee.
L’Américain Mike Stewart (Hawaii) détient le record de titre mondiaux : 9
Le champion du monde actuel est : Jared Houston (AfSud)
Deux Français ont remporté quatre titres mondiaux : Amaury Lavernhe (2010 et 2014), Pierre-Louis Costes (2011 et 2016).

APB WORLD TOUR
C'est le tour mondial professionnel de bodyboard. Seuls les 28 meilleurs de la saison précédentes participent à toutes les compétitions du tour mondial APB. Auxquels sont ajoutées 4 wild cards par compétition ainsi que les 16 meilleurs treillisse de chaque compétition. Pour former un tableau fermé de 48 compétiteurs.
Les Français à suivre cette année : Pierre-Louis Costes, Amaury Lavernhe et Maxime Castillo.

 

 

Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz