Historique

  •  

La Fédération Française de Surf de 1964 à nos jours

1964 : Création de la Fédération Française de Surfriding
La Fédération Française de Surfriding est créée par Guy Petit, le maire de Biarritz à cette époque. Son siège est basé à l'office du tourisme de Biarritz. L’objectif de la création de la Fédération était de réunir toutes les « tribus » des plages qui se faisaient concurrence. Le Surf Club de la Chambre d’Amour devient le Surf Club de France, lequel rivalise avec le Waikiki de la Côte des Basques. 

Le 20 août, a lieu la réunification de ces clubs. La Fédération Française est affiliée à la Fédération internationale.

1965 : Déclaration en publication au journal officiel
Si la Fédération est créée en août 1964, la déclaration en préfecture n’intervient que le 13 juin de l’année suivante. Et publication au journal officiel le 24 juin 1965. 

1965 : Les premiers championnats de France de la FFS
Les premiers Championnats de France de la FFS ont lieu à Anglet. Joël de Rosnay et Marie-Christine Delanne sont sacrés champions de France.
Cette même année, Joël de Rosnay et Philippe Gérard représentent la France aux 2es Championnats du Monde qui se déroulent à Lima, au Pérou.

1966 : Obtention de l'agrément ministériel
Le surf gagne les Landes et la côte girondine avec deux pôles incontournables : Hossegor et Lacanau. En France, la compétition prend un nouveau tournant avec les frères Jean-Marie et François Lartigau, lesquels remportent pendant quatre années consécutives les Championnats de France. 

1966 : le premier comité
Deux ans après la création de la FFS, le Comité régional d’Aquitaine voit le jour. Il regroupe les différents clubs de la région. 

1972 : Habilitation de la F.F.S. à réglementer la pratique du surf
La Fédération Française de Surf reçoit la délégation de pouvoir du Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, pour organiser, développer et réglementer la pratique du surfriding et de ses disciplines associées. 

1973 : Création du premier Brevet Fédéral de Surf
Un premier par vers l’enseignement du Surf s’effectue par la création de ce premier Brevet Fédéral de Surf.

1977 : L’émergence du skateboard
Avec le boom du skateboard, la F.F.S. est habilitée à réglementer la discipline. La Fédération change de sigle et devient la Fédération Française de Surf et Skate. La FFSS déménage également de Biarritz à Seignosse, dans les Landes.

1980 : La FFSS organise les Mondiaux
La France obtient l’organisation des Championnats du Monde amateurs à Hossegor et Biarritz. Elle en sera de nouveau le pays hôte en 1992 (Lacanau) et 2008 (Seignosse). A chaque fois, la Fédération est à la baguette.

1982 : La barre des 1000 licenciés est franchie.

1984 : Un nouveau tournant
La FFSS déménage et s'installe à Hossegor, dans un bâtiment de la mairie. En parallèle au surf,  les disciplines associées comme le bodyboard notamment, prennent leur envol. 

1984 : Création de la Ligue réunionnaise de surf
La Ligue réunionnaise de surf voit le jour et est rattachée à la FFS.

1985 : La barre des 2000 licenciés est franchie.

1987 : Création du Brevet d'Etat de Surf
Le surf se professionnalise notamment grâce à la création du brevet d’Etat de surf. Il y a une réelle volonté de la Fédération que les surfeurs puissent vivre du surf.
La première session se déroule en septembre. Six récipiendaires obtiennent le BE surf.
L’enseignement du Surf contre rémunération se légalise, les écoles de Surf commencent à s’implanter sur les côtes et à se développer. 

1987 : Création d'un Sport Etude de surf expérimental
Le Collège et le Lycée de Biarritz sont les deux établissements pilotes. 

1987 : la Guadeloupe rejoint la FFS
Création du Comité Guadeloupéen de Surf qui est reconnu par la FFS.

1989 : Reconnaissance par le CNOSF
La Fédération est officiellement reconnue par le Comité National Olympique et Sportif Français. C'est la première Fédération nationale de surf au monde à être reconnue par son propre Comité National Olympique.

1990 : Un discipline de Haut Niveau
La Commission Nationale du Sport de Haut Niveau reconnaît le surf comme discipline de Haut Niveau. Le surf bénéficie des dispositions prévues pour les sportifs de Haut Niveau : suivi social, aides individualisées, suivi médical, structures d'accession au Haut Niveau, etc. 

1990 : Un Directeur Technique National à la FFSS
Création et nomination d’un poste de Directeur Technique National , agent du Ministère des sports, placé auprès de la FFSS pour en assurer le développement.

1993 : Nouvelle dénomination pour le Sport études
Le sport études de Biarritz devient un Centre permanent d'entraînement et de formation.

1994 : un premier Cadre Technique National
Quatre ans après la création du poste de Directeur Technique National, la Fédération Française de Surf obtient du Ministère des Sports un premier CTN.

1995 : Au revoir le skate
La Fédération Française de Surf et Skate se sépare du skate pour devenir la Fédération Française de Surf. 

1995 : Haut niveau et Label « École Française de Surf »
La Commission Nationale de Sport de Haut niveau valide la filière Haut niveau surf.
Création du label qualité « École Française de Surf ». Il est attribué par la Commission Labellisation de la Fédération Française de Surf, aux structures associatives ou privées qui souhaitent être respectueuses d’une charte de qualité d’enseignement.

1996 : Labélisation du Pôle France de Biarritz
Les appellations antérieures « Sports études, Centre Permanent d'Entraînement et de Formation » sont remplacées par « Pôle France ».
Par ailleurs les Pôles Espoirs à la Réunion et en Guadeloupe sont en cours de labélisation. Reconnaissance par le Ministère des Sports.

1997 : Création de l’association « Surf Insertion »
Le but de cette association est d’assurer l’accessibilité, l’insertion professionnelle, l’éducation et la formation des jeunes et des quartiers sensibles, ainsi que dans les zones rurales d’Aquitaine, et sur tout le territoire français, à travers la pratique des sports de glisse. Elle reçoit l’agrément de la Fédération Française de Surf.

2001 : L’insertion récompensée
La Fédération Française de Surf est consacrée Fédération Sportive la plus active dans le domaine de l'insertion et de la citoyenneté.

2001 : La Bretagne a son Pôle Espoirs
Le Pôle Espoirs Bretagne voit le jour à la Torche.

2002 : Le Pôle France déménage à Bayonne
Installé à Biarritz depuis 1987 (sous l’appellation Sport Études), le Pôle France déménage sur Bayonne.

2010 : Le Stand Up Paddle intègre la FFS
La Fédération française de Surf obtient la délégation pour la réglementation et le développement de la pratique du Stand Up Paddle.

2010 : De nouveaux locaux
La Fédération Française de Surf déménage une nouvelle fois pour s’installer dans un bâtiment posé sur la dune de la plage sud à Hossegor. 

2010 : Création du Pôle Espoirs Aquitaine
Le Pôle France se « divise » en deux avec un Pôle France jeunes et la création du Pôle Espoirs Aquitaine.

2010 : Excellence sportive
Rédaction du Parcours d’Excellence Sportive, qui remplace les filières de haut niveau.

2011 : La barre des 10.000 licenciés est franchie.

2013 : Agrément de l’association nationale HandiSurf
Créée un mois plus tôt, l’Association HandiSurf reçoit de la Fédération Française de Surf l’agrément « Association Nationale » en janvier. La FFS donne ainsi délégation à l’Association Nationale HandiSurf  pour développer sur tout le territoire français la pratique du surf  et des disciplines qu’elle reconnaît, par des personnes en situation de handicap.

2013 : Stats 
La Fédération compte 13.188 licenciés, dont 3.187 compétiteurs et 449 éducateurs.

2014 : le Pôle France déménage à Biarritz
Après 14 années à Bayonne, les surfeurs-scolaires déménagent à Biarritz pour la rentrée de septembre.

2014Stats 
A ce jour, 162 clubs sont affiliés à la Fédération Française de Surf et 124 structures ont obtenu le Label École Française de Surf

2014 : La Fédération fête ses 50 ans

 

Historique des présidents

1964 - 1969
Guy PETIT
1969 - 1972 Jean-Noël BLADINAIRE
1973 - 1976 Jacques FAGALDE
1977 - 1980 Jean-Baptiste CAULONQUE
1981 - 1984 Jean-Pierre VILAVERDE
1985 - 1988 Jean-Louis BIANCO
1989 - 1992 Jean SAINT-JEAN
1993 - 2004 Alain FARTHOUAT
2005 - 2012 Jean-Luc ARASSUS

Historique des DTN

1990 - 2008 Francis DISTINGUIN
2008 - 2010 François PRADIER
2010 -  Michel PLATEAU
Dernière modification lemercredi, 16 juillet 2014 17:36
Retour en haut
MSJEPVA region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom surfsession

Login or Register

LOG IN