Maxime CASTILLO

Maxime CASTILLO  © Photos FFS et ISA

le 12 décembre 1994
A Suresnes (Hauts-de-Seine)
Discipline : Bodyboard
Catégorie : Open
Club : Union des Surf Clubs du Bassin d’Arcachon (Gironde)

Palmarès
Champion du monde junior 2012
N.5 mondial 2014
N.25 world tour APB 2015
N.13 world tour APB 2016
N.16 world tour APB 2017
N. 12 world tour APB 2018
N.11 world tour APB 2019
Champion d'Europe Pro 2018
Classement national : N.3
Nombre de sélections en équipe de France : 4
 

Bio express

Maxime Castillo est né et a grandi en région parisienne. Arrivé à Arcachon à l’âge de 7 ans, il a immédiatement noué un lien fort avec l’océan. Son oncle, Nicolas Padois (aujourd’hui entraîneur des équipes de France de bodybaord), y fonde l’école Ocean Roots et, naturellement, le jeune Maxime passe ses journées entières à l’eau. A l’inverse de beaucoup d’autres, il est d’abord sur un surf, puis passe sur un bodyboard.
Max a 11 ans lorsqu’il participe à ses premiers championnats de France. Il repart de Bretagne avec une deuxième place. Deux ans plus tard, en 2008, il est champion de France. Deux années passent encore avant qu’il ne décroche sa première sélection tricolore. Maxime remporte le titre continental durant l’Eurosurf junior de Viana do Castello, au Portugal, en 2010.
Tout s’accélère puisqu’il se qualifie ensuite pour les Mondiaux et obtient une 5e place chez les juniors, en 2011 aux Canaries. La déception de la perte de son titre européen, en 2012 à Lacanau (3e), est vite oubliée puisqu’en fin de cette même année, il monte sur la plus haute marche du podium des championnats du monde juniors, au Venezuela.
Passé par le Pôle France de Bayonne, qui lui a permis de concilier sport et études, Max s’est donné les moyens de réussir. S’il navigue aujourd’hui sur le tour mondial, duquel il a terminé 13e la saison dernière, le jeune homme a pensé à ses arrières. Il a signé un contrat avenir dédié aux sportifs de haut niveau, il a passé son diplôme de moniteur pour enseigner sa passion au sein de l’école de son oncle.
N.25 mondial l’issue de sa première saison dans l'élite en 2015, Maxime  s’est ainsi qualifié pour l’APB world tour, l’équivalent du CT en surf mais pour le bodyboard. Il est ainsi un des trois Français avec Pierre-Louis Costes (N.1) et Amaury Lavernhe (N.2) à faire partie de cette élite mondiale. Un quart de finale au Brésil puis au Portugal en septembre, les meilleurs résultats de sa jeune carrière, a notamment permis à Max de se hisser dans le Top 15 en 2016.
Il confirme sa position en réalisant la meilleure saison de sa carrière en 2018, finissant au 12e rang mondial. Dans la foulée, il remporte début décembre le premier titre européen ETB de sa carrière après la dernière étape au Maroc. En juillet 2019, il signe la meilleure perf de sa carrière en se hissant jusqu'en demi-finales du Antofagasta Festival, 2e étape du World Grand Slam au Chili. Il termine la saison 2019 à la 11e place mondiale, son meilleur classement. Finaliste de la dernière étape de l'ETB, il termine à la deuxième place du circuit européen. 
Après deux années d'interruption et le changement d'appellation du tour mondial, Maxime Castillo prend la 3e place du Arica Cultura Bodyboard au Chili et entame parfaitement la saison 2022 de l'IBC World Tour. 

Ses résultats en 2022

IBC WORLD TOUR - Classement actuel : 4e
29 avril - 7 Mai : Arica Cultura Bodyboard, Chili : 3e
8 - 14 mai : Iquique Bodyboard Pro, Chili : 9e
19 - 29 mai : Antofagasta Bodyboard Festival, Chili : 17e
6 - 16 juin : Itacoatiara Pro, Brésil : 5e

29 juillet - 7 août : IBC Maldives Bodyboard Pro, Maldives 
19 - 28 aout : Walker Bay Pro, Afrique du Sud 
5 - 11 septembre : Sintra Pro, Portugal
15 - 30 octobre : Gran Canaria Fronton King, Canaries 

 

Social

Facebook
Twitter
Instagram

Vidéo associée

Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP