La France en embuscade

La Française Justine Dupont est en très grande forme sur ces championnats du monde japonais. La Française Justine Dupont est en très grande forme sur ces championnats du monde japonais.  © FFSurf

Journée assez difficile pour l'équipe de France aux Mondiaux du Japon, ce mardi à Tahara. Champions du monde en titre, les Bleus ont, certes, perdu du terrain au classement général avec les éliminations de Nelson Cloarec et Gatien Delahaye. Mais ils restent toujours dans la course au podium avec, notamment, deux dames dans le tableau principal : Pauline Ado, championne du monde en titre, et Justine Dupont. Sans oublier Jorgann Couzinet, un des meilleurs surfeurs du plateau, et Cannelle Bulard, championne du monde 2011, tous deux désormais en repêchages.
C'est désormais officiel : la finale messieurs aura lieu ce mercredi à Long Beach. La finale dames samedi.



Pauline Ado et Justine Dupont semblent sur la même voie que ces deux dernières années. « Taulières » de l'équipe de France, le duo féminin est encore présent au premier rang sur ces World Surfing Games japonais. La championne du monde en titre semble avoir retrouvé son meilleur niveau et impressionne par sa science tactique et son placement. En pleine confiance, la Basque lâche aussi ses coups et marque des points.
Dupont sur un nuage
Aujourd'hui, elle a éteint la Japonaise Hinako Kurokawa portée par toute une plage avant de se caler dans le sillage de Bianca Buitendag (AfSud) pour envoyer l'Américaine Summer Macedo en repêchages.
De son côté, Justine Dupont, quatrième des ISA il y a deux ans au Costa Rica, est sur un nuage. Sa sérénité et son engagement font merveille dans l'eau. Vainqueur de ses deux heats du jour, devant Buitendag mais aussi l'Australienne Holly Wawn, la Landaise avance concentrée et déterminée vers son objectif.
Bulard grille son joker
De son côté Cannelle Bulard, championne du monde 2011, a connu un trou d'air dans sa série du 3e tour. La Réunionnaise n'a pas eu les vagues pour s'exprimer et son option d'aller chercher une gauche au sud ne s'est finalement pas avérée payante. Dommage car elle avait largement le niveau de continuer sa route dans le tableau principal. Après avoir grillé son joker, la voici désormais en repêchages.
Couzinet rallonge le chemin
COUZINET DSC4431Très beau vainqueur de sa série du 3e tour avec une vague à 8,33 pts, Jorgann Couzinet s'est ensuite perdu sur le spot de Long Beach. Comme Bulard, il n'a jamais trouvé de quoi s'exprimer alors qu'il y avait la place de passer. Il rate le 5e tour du tableau principal d'un rien et prend lui aussi la direction des repêchages. Le programme de ce mercredi s'annonce particulièrement copieux pour le champion d'Europe WSL. Puisqu'il devra passer cinq tours de repêchages s'il veut monter en grande finale et disputer le titre mondial. Soit près de deux heures d'effort. Le Réunionnais se dit prêt mentalement et physiquement à relever ce défi.
Grosse déception pour Cloarec et Delahaye
Pour Gatien Delahaye et Nelson Cloarec, l'aventure de ces premiers Mondiaux Open s'est arrêtée prématurément. Alors qu'ils avaient été solides les deux journées précédentes, les jeunes français n'ont su se défaire du piège des repêchages. En un quart d'heure, Cloarec n'a jamais su trouver une vague pour s'exprimer.
Emporté par le courant trop au large, le Landais n'a jamais pu prendre une vague, à part un bout de mousse. Grosse déception pour Cloarec qui semblait pourtant en belle forme actuellement. Quant à Delahaye, versé en repêchages après une série très serrée au tour principal en matinée, le Guadeloupéen était hors d celui au sortir de l'eau. Lui qui pensait avoir eu le score nécessaire pour se qualifier au tour suivant échoue à 0,17 point du Néo-Zélandais Billy Stairmand.
La France dans le Top 5
COUZINET DSC4471Au classement général, la France est désormais détachée et occupe le 5e rang. Le Japon est solidement en tête avec ses six surfeurs encore en lice, seul pays dans ce cas de figure. Une marche en avant vers un premier titre mondial des nations qui n'est pas sans rappeler celui de la France, l'an dernier à Biarritz. Il n'empêche que ce classement peut encore considérablement évoluer. La surprenante équipe espagnole et les USA talonnent les Nippons. L'Afrique du Sud est au pied du podium.
Les vagues à la baisse
L'histoire des World Surfing Games démontre toutefois que tout peut arriver jusqu'à la dernière finale. Et les performances dans le money time peuvent bouleverser l'ordre établi. Les résultats de nos Français peuvent ansi permettre aux Bleus de très vite remonter dans la hiérarchie.
Les prévisions météos étant pessimistes, la houle va considérablement s'amortir et les vagues disparaitre jeudi et et vendredi, la direction de compétition a donc décidé de terminer la compétition messieurs ce mercredi.
Le titre messieurs ce mercredi
Le titre mondial messieurs se jouera dans des vagues de 50 cm sur le spot de Long Beach. On connaît d'ores et déjà deux finalistes : le Japonais Kainoa Igarashi (7e mondial), qui va offrir la première médaille au Japon en 54 ans de championnats du monde, et l'Argentin Santiago Muniz. Jeudi et vendredi devraient être des journées off. La compétition dames devrait alors se terminer samedi avec l'entrée d'une petite houle de 50 cm à 1m.



LES RÉSULTATS DES FRANÇAIS

TOUR PRINCIPAL

Messieurs
Tour 3
Série 49 : 1. Adin Masencamp (AfSud) 12.40 ; 2. Rio Waida (Indonésie) 11.80 ; 3. Gatien Delahaye (France) 10.57 ; 4. Ian Gouveia (Brésil) 10.43
Série 53 : 1. Jorgann Couzinet (France) 13.60 ; 2. Lucca Messina (Pérou) 11.73 ; 3. Vicente Romero (Espagne) 10.93 ; 4. Manuel Selman (Chili) 8.66
Tour 4
Série 59 : 1. Kainoa Igarashi (Japon) 15.90 ; 2. Peter Devries (Canada) 11.14 ; 3. Taro Watanabe (USA) 11.14 ; 4. Jorgann Couzinet (France) 11.06

Dames
Tour 3
Série 37 : 1. Holly Wawn (Australie) 11.47 ; 2. Mathea Olin (Canada) 11.30 ; 3. Garazi Sanchez (Espagne) 9.04 ; 4. Cannelle Bulard (France) 7.87
Série 39 : 1. Justine Dupont (France) 13.10 ; 2. Bianca Buitendag (AfSud) 10.30 ; 3. Coral Wiggins (Costa Rica) 6.26 ; 4. Nicole Pallet (AfSud) 3.90
Série 40 : 1. Pauline Ado (France) 14.20 ; 2. Hinako Kurokawa (Japon) 12.93 ; 3. Shelby Detmers (Mexique) 6.80 ; 4. Raiha Ensor (NZ) 4.93
Tour 4
Série 43 : 1. Justine Dupont (France) 13.07 ; 2. Holly Wawn (Australie) 12 ; 3. Hinako Kurokawa (Japon) 11.96 ; 4. Zoe McDougal (USA) 7.10
Série 45 : 1. Bianca Buitendag (AfSUd) 15.50 ; 2. Pauline Ado (France) 13.00 ; 3. Summer Macedo (USA) 12.57 ; 4. Caitlin Simmers (USA) 12.30


REPÊCHAGES

Messieurs
Tour 3
Série 100 : 1. Nelson Cloarec (France) 10.50 ; 2. Lenni Jensen (Allemagne) 9.10 ; 3. Roberto Rodriguez (Equateur) 5.44 ; 4. Kelvin Gonzalez (Panama) 2.50
Tour 4
Série 105 : 1. Dextar Muskens (Australie) 10.93 ; 2. Billy Stairmand (NZ) 10.57 ; 3. Gatien Delahaye (France) 10.40 ; 4. Dylan SOuthworth (Mexique) 9.27
Série 108 : 1. John Tokong (Philippines) 8.43 ; 2. Anthony Filligim (Costa Rica) 7.06 ; 3. Reubyn Ash (GB) 6.50 ; 4. Nelson Cloarec (France) 1.57


LE FORMAT DES WORLD SURFING GAMES
Les World Surfing Games se déroulent selon un système de double élimination. Tout concurrent est assuré de surfer un minimum de deux séries. Il faut perdre deux fois pour être définitivement éliminé.
Tous les concurrents qui font 1er ou 2e de leur série avancent dans le tableau principal jusqu'à la grande finale.
Ceux qui font 3e et 4e du tableau principal vont en repêchages. Tous les concurrents qui font 1er ou 2e de leur série de repêchages avancent dans le tableau de repêchages et peuvent rallier la grande finale qui décide du titre mondial individuel.


LE POINT SUR LES FRANÇAIS
Pauline Ado : 5e tour dames
Justine Dupont : 5e tour dames
Cannelle Bulard : versée en repêchages, tour 4
Jorgann Couzinet : versé en repêchages, tour 6
Gatien Delahaye : éliminé, 33e place
Nelson Cloarec : éliminé, 41e place


LE CLASSEMENT DES NATIONS - TOP 10
(le classement est établi sur le maximum de points que peuvent encore obtenir chaque équipe en fonction des concurrents encore en lice et ceux qui ont été éliminés)
1. Japon 5180 pts
2. Espagne 4810 pts
3. USA 4770 pts
4. Afrique du Sud 4380 pts
5. France 4190 pts
6. Canada 4180 pts
7. Pérou 4160 pts
8. Portugal 4150 pts
9. Australie 4110 pts
10. Costa Rica 4060 pts
(sur 42 nations)



RÉACTIONS

Justine Dupont (qualifiée pour le 5e Tour dames) : « Ça fait du bien. Je suis très contente. J'ai réussi à bien évoluer dans mon surf. A hausser mon niveau à chaque fois. Et rester intelligente. Prendre les bonnes décisions. Souvent, j'ai trop envie de prouver que je peux faire plus et là, j'ai réussi à gagner mes séries sans m'emballer. Ceci dit, le niveau général augmente au fur et à mesure, il fallait donc aussi que je surfe mieux. Je suis heureuse, il m'en reste encore beaucoup sous le pied. Cette journée était très agréable. J'avais de bonnes sensations aujourd'hui. Ça fait longtemps que je suis sur le tour professionnel, mes hivers sur les grosses vagues et toutes ces émotions que ça procure d'aller surfer à Nazaré ou ailleurs, m'apportent beaucoup. Je commence à assembler le puzzle qui est aussi constitué du longboard et du stand up paddle, et je me sers de tout ça en compétition. Un grand merci à tous ceux qui sont en France et qui nous soutiennent ! »

Jorgann Couzinet (versé en repêchages messieurs) : « Je n'étais pas dans le rythme de ma deuxième série du jour. Je me suis demandé pourquoi les vagues n'arrivaient jamais sur moi. Quand j'étais à gauche, elles arrivaient à droite et inversement. Kainoa (Igarashi) est un aimant à vagues, il a eu les meilleures. Je n'ai pas trop eu de chance. Ma stratégie était de faire 3-4 grosses manœuvres par vague mais je n'ai pas les murs pour le faire. J'ai finalement eu une vague à 6 points à 5 minutes de la fin. Il ne me fallait pas un gros score pour passer au tour suivant mais je ne les pas eus pour quelques dixièmes. Je suis un peu déçu car je vais maintenant devoir me coltiner les repêchages. Pour aller jusqu'au bout ! c'est énervant de devoir rallonger le chemin. Mais c'est le destin. C'est à moi de faire le boulot pour régler tout ça. Physiquement ça va. Mon dos va mieux. Le kiné m'a bien remis tout ça en place. J'ai hâte ! »

DELAHAYE DSC4297Gatien Delahaye (éliminé, 33e place) : « Je pensais avoir passé cette série. j'avais fait le job. J'avais eu mes deux vagues, je pensais avoir eu un 6 et un 5 points. Mais il y a eu un souci informatique et le speaker n'a pu annoncer les notes. Du coup, on ne savait pas le classement et je ne savais pas quelle tactique adopter. Je ne savais pas si je devais marquer Billy Stairmand ou bien descendre à l'inside pour prendre une autre vague. J'étais perdu. Mais qu'importe, je pensais avoir eu le score. Du coup, je suis très déçu mais je sais que j'ai donné le maximum. Voilà, je suis content de mon surf. Dommage de ne pas avoir pu apporter davantage de points à l'équipe pour le classement. Mais je garde du positif. Ça a été un pur plaisir d'être en équipe de France cette année ! »

Nelson Cloarec (éliminé, 41e place) : « Sortir de la compétition comme ça, c'est bizarre. Limite, je n'y crois pas. Je suis passé peu après Gatien (Delahaye), je savais que les conditions n'étaient pas faciles mais il y avait encore des vagues. Et puis, soudainement, l'océan s'est arrêté. Plus aucune vague. J'ai laissé passer une vague sans potentiel qui était toutefois la seule vague potable de toute la série. Je passe à la trappe, j'ai une seule vague qui ne vaut rien (1,57 pt). C'est frustrant, c'est inimaginable. C'est dommage car les filles et Jorgann (Couzinet) font un super championnat. Avec Gatien, on voulait pousser plus loin. On pénalise l'équipe pour le classement final. On voulait faire mieux forcément. »



LE PROGRAMME DES FRANÇAIS
[Prévisionnel en heures française]
Mercredi 19 septembre
0h30 : Jorgann Couzinet (repêchages tour 6)
1h00 : Justine Dupont (5e tour)
1h20 : Pauline Ado (5e tour)
1h40 : repêchages tour 7 messieurs
2h10 : Cannelle Bulard (repêchages tour 4)
3h40 : repêchages tour 8 messieurs
4h10 : repêchages tour 5 dames
4h55 : repêchages tour 9 messieurs
5h15 : repêchages tour 6 dames
6h00 : repêchages tour 10 messieurs
6h20 : repêchages tour 7 dames
6h50 : finale messieurs

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 18 septembre 2018
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

  ministere18 LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu Logo mycoachsport noir Logo Sojasunallianz