Les Bleus se sortent du piège nippon

Les Bleus se sortent du piège nippon  © FFSurf

Les Français ont réussi une nouvelle très belle journée aux championnats du monde ISA avec une houle encore solide le matin et s'amortissant l'après-midi, mais sur un plan d'eau toujours aussi compliqué. Cinq surfeurs sont au 3e tour, Nelson Cloarec a entamé les repêchages. Une journée marathon et déjà décisive dans la course au titre s'annonce pour ce mardi. 


Il fallait être actif, bien choisir ses vagues, ne pas se faire prendre au piège du courant, ni vouloir trop se montrer au risque de passer à côté. Les Français ont su gérer la pression, les émotions et le spot si particulier de Long Beach « qui ne ressemble à aucun de ceux que l'on a connus et qui change tous les jours » commentait la capitaine Pauline Ado en fin de journée.
Ado fait parler l'expérience
Laquelle a su se sortir du piège du spot nippon mais aussi d'une série particulièrement relevée dès le 2e tour des Mondiaux. En compagnie de la Sud-Africaine Bianca Buitendag (ex-CT) et de l'Equatorienne Dominic Barona (vice-championne du monde ISA 2016), la championne du monde ISA en titre est entrée en force en donnant le ton dès sa première vague avec un reentry osé sur un gros mur (5.33). Ado a ensuite été très intelligente en surfant sous la priorité mais en transformant des vagues moyennes en exceptionnelles (6.17 et 5.67). Insuffisant pour contrer Buitendag et ses deux bombes (8.17 et 6.17) mais largement au-dessus de Barona pour filer tout droit au 3e tour.
Dupont 3e total du jour
DUPONT DSC4082Cannelle Bulard et Pauline Dupont ont elles eu des séries moins compliquées sur le papier. Il n'empêche, la Réunionnaise et la Landaise ont impressionné en envoyant elles aussi de grosses manœuvres sur les longues droites qu'elles ont réussi à trouver. Dupont signant le 3e total du jour (13.50) dans le tableau féminin
En matinée, Gatien Delahaye avait eu, de nouveau, le privilège d'ouvrir la journée pour le clan tricolore. Trop pressé, le Guadeloupéen est parti sur sa première vague avant le coup de trompe. Une erreur qui aurait pu lui coûter cher, puisqu'il perdit la priorité d'entrée et du attendre très longtemps avant de prendre sa première vague.
Delahaye se sort in extremis
Sous pression jusque dans les dernières secondes, Delahaye s'est sauvé sur une dernière vague et avec un petit total mais suffisant pour se sortir d'une série relevée.
Ce qui ne fut pas le cas de Nelson Cloarec, empêtré dans le courant et incapable de trouver la bonne vague. Dommage car le Landais était parti sur de grosses bases la veille et n'a pas s'exprimer durant ces 20 minutes du tour 2.
Cloarec en repêchages
CLOAREC DSC4163Direction les repêchage pour Cloarec, qui dans l'après-midi avait déjà un avant-goût de la longue marche qui l'attend, plus du double de séries que dans le tableau principal s'il veut réalise l'exploit d'aller jusqu'au bout, que d'autres ont déjà réalisé depuis l'instauration de ce système en 1992.
Couzinet frustré mais qualifié
Jorgann Couzinet aura eu moins de souci à se qualifier en optant pour une stratégie toute autre : prendre un maximum de vagues à l'intérieur, scorer immédiatement et gérer sa série plus sereinement. Le Réunionnais n'a toujours pas fait « péter » les scores mais il se sait sur le bon chemin.
Cette seconde journée aura vu le clan japonais filer droit vers son objectif de décrocher un premier titre mondial à domicile, à moins de deux ans des Jeux Olympiques qu'il organisera à Tokyo.
Kainoa Igarashi et Paige Hareb scorent
Son leader, Kainoa Igarashi (7e mondial CT) a ainsi obtenu le meilleur total de la journée (16.34). Mais la star du jour reste l'Italien Angelo Bonomelli et son tube interminable récompensé par la meilleure note du jour : 9.93 points ! Parmi les perdants du jour, le Sud-Africain Beyrick de Vries est en repêchages, tout comme l'Australien Callum Robson et l'Américain Jordy Collins.
Chez les dames, la Kiwi Paige Hareb est apparue dans une forme exceptionnelle en réussissant le total du jour (15.37) avec la meilleure vague (9 pts).
La direction accélère le programme
Mardi sera un autre jour dans cette longue compétition que sont les World Surfing Games. Une journée marathon avec trois tours messieurs et deux tours filles, ainsi que trois tours de repêchages. L'organisation a décidé d'accélérer le programme au vue des prévisions qui annoncent de très belles vagues (1m20 off shore) et, surtout, avant la tempête qui s'annonce. L'approche d'un typhon sur l'archipel japonais aura apporté deux jours de grosses vagues, mais ce sont désormais les vents forts et on shore qui menacent Tahara.

ADO DSC4151

LES RÉSULTATS DES FRANÇAIS

Tour 2
Messieurs
Série 2 : 1. Hiroto Ohara (Japon) 10.60 ; 2. Gatien Delahaye (France) 8.50 ; 3. Billy Stairman (NZL) 7.94 ; 4. Nick Holmgren (Suède) 3.23
Série 8 : 1. Tomas Tuleda (Pérou) 11.43 ; 2. Cody Young (Canada) 9.57 ; 3. Nelson Cloarec (France) 8.83
Série 10 : 1. Peter Devries (Canada) 9.90 ; 2. Jorgann Couzinet (France) 9.57 ; 3. Luke Dillon (GB) 9.40 ; 4. Sean Foerster (Canada) 9.17
Dames
Série 3 : 1. Cannelle Bulard (France) 12.43 ; 2. Ren Hashimoto (Japon) 9.33 ; 3. Taina Angel Izquierdo (Indonésie) 8.70 ; 4. Zulay Martinez (Costa Rica) 6
Série 5 : 1. Justine Dupont (France) 13.50 ; 2. Raiha Ensor (NZ) 10.43 ; 3. Kailani Kusuma Johnson (Indonésie) 5.47 ; 4. Eca Woodland (Costa Rica) 4.83
Série 7 : 1. Bianca Buitendag (AfSud) 14.34 ; 2. Pauline Ado (France) 11.84 ; 3. Dominic Barona (Equateur) 8.13 ; 4. Elin Tawharu (NZ) 5.17


RÉACTIONS

BULARD DSC4004Cannelle Bulard (qualifiée pour le 3e tour) : « Je me suis bien sentie sur ma première vague que j'ai biens surfée. Sur la troisième, je n'ai pas pris de risque pour assurer le back up. Je l'ai joué safe et c'est passé (rire). Je me sens bien. Il fallait que la première série commence et se passe. Je suis en forme ! »

Pauline Ado (qualifiée pour le 3e tour) : « Les conditions sont particulières. Il y a beaucoup de courant, pas une grosse quantité de bonnes vagues. Il faut le gérer. C'était une série relevée avec des filles qui sont très fortes de dos, et avec ces droites elles étaient de dos. Je suis contente de m'être extirpée de cette série. Je me suis plus libérée qu'hier. J'ai l'impression que j'ai eu mes scores grâce à mes manoeuvres et pas à mon choix de vagues. Je n'ai pas eu les meilleures vagues de la série. Je me suis amusée. Je suis contente. Le bilan d'équipe est positif, on est tous les six encore en lice. Nelson (Cloarec) a eu une série compliquée. Il a su rebondir en repêchages. Je ne sais pas où en sont les autres équipes mais je sais que ce n'est facile pour personne. » 


Jorgann Couzinet (qualifiée pour le 3e tour) : « Je me suis dit avant de rentrer à l'eau que je n'avais pas envie de galéjer, de chercher un score jusque dans les derniers instants. Quand tu surfes pour l'équipe, tu as énormément de pression. J'ai jamais surfé aussi stressé de ma vie. je voulais prendre deux vagues pour être en sécurité, même si on a vu que c'était chaud jusqu'à la fin. J'ai eu peur. Mais le plus important est que je sois passé et que l'équipe aussi avance bien. Demain, j'essaierai de faire de mon mieux pour améliorer mes scores car ce n'est pas encore fantastique. Je n'ai pas réussi à craquer les 6 points par vague, ça commence à m'énerver (rire). La prochaine série, je vise les 15 points de total ! Le niveau est énorme sur ces championnats. Je vois des mecs qui sont vraiment bons. Je ne pensais pas qu'il allait y avoir un tel niveau. Ça va être intéressant de voir les prochains tours. »

DELAHAYE DSC4160Gatien Delahaye (qualifiée pour le 3e tour) : « J'ai fait une grosse erreur au début. Avec les deux podiums, j'ai entendu la sirène mais c'était celle de l'autre podium (repêchages au nord, ndlr). J'ai donc débuté avec la quatrième priorité. Les conditions étaient difficiles avec beaucoup de courant qui pousse vers le large. Il fallait être plus en dessous. J'ai vu des vagues passer sans pouvoir les prendre. Pour moi ça passe, je me suis battu jusqu'à la fin. Je me suis dit en voyant la dernière vague que je pouvais prendre le score pour repasser deuxième. J'ai cleamé dessus pour faire voir que je voulais le score et que je pensais l'avoir ! Ça passe, je suis vraiment content. »


LE PROGRAMME DES FRANÇAIS
[Prévisionnel en heures française]
Mardi 18 septembre - 3e, 4e et 5e tours messieurs ; 3e et 4e tours dames ; Repêchages messieurs et dames
0h45 : Nelson Cloarec (repêchages, série 100)
1h20 : Gatien Delahaye (3e tour, série 49)
2h40 : Jorgann Couzinet (3e tour, série 53)
5h20 : Cannelle Bulard (3e tour, série 37)
6h00 : Justine Dupont (3e tour, série 39)
7h20 : Pauline Ado (3e tour, série 40)
4e et 5e tours messieurs et 4e tour dames à suivre jusqu'à 9 heures

 

 

Vidéo associée

Dernière modification le : 17 septembre 2018
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « Tous les Bleus au 2e tour  •  La France en embuscade »
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia