Communiqué de la Fédération Française de Surf

Suite à l’annonce du Président de la République ce lundi 13 avril, la Fédération Française de Surf fait savoir qu’elle s’engage à mettre toute son énergie dans la construction de propositions responsables, qui doivent accompagner et accélérer la reprise de ses clubs. La FFSurf communique les informations suivantes.

 

La première pensée du comité directeur, de la direction technique nationale et des salariés de la Fédération Française de Surf, est pour vous, vos proches et notre famille fédérale en ces temps contraints et difficiles pour le Pays.
Une pensée très reconnaissante va aux milliers de femmes et d’hommes mobilisés, actifs chaque jour, qui permettent de préserver des fondamentaux au service de la Société française.

Le Président de la République a souligné la nécessité de rester mobilisés face à la crise sanitaire toujours grave, et annoncé la perspective d’une sortie progressive du confinement le 11 mai, sous condition d’une amélioration significative de la situation sanitaire. Les priorités seront définies par le Gouvernement dans un plan qui sera annoncé par le Premier Ministre.

Le mouvement sportif fédéral doit être acteur de cette reprise sportive et savoir mettre en perspective le rôle fondamental du surf. Le confinement a provoqué une prise de conscience sur le rôle majeur du sport comme facteur de bien être, d’équilibre, d’épanouissement et de lien social. La Fédération Française de Surf s’engage à mettre toute son énergie dans la construction de propositions responsables, qui doivent accompagner et accélérer la reprise de nos clubs.
La mise en place d’une consultation régulière avec les présidents de ligues et comités, qui a débuté, permettra de prendre la mesure de la crise que les clubs vont traverser, et de se projeter sur des propositions concrètes. Les clubs de surf doivent être les acteurs d’une réappropriation de la plage, dans le respect d’un protocole de sécurité adapté ; et être un partenaire à une reprise économique globale.

La Fédération Française de Surf rappelle ou porte à votre connaissance les actions en cours sur les volets économique, politique et sportif : 

- Économique :
o Toutes les informations nécessaires et indispensables sont disponibles sur le site surfingfrance.com ; et actualisées en permanence, dans un onglet spécifique « Covid 19 »
o La FFSurf a pris des mesures financières en fixant pour les structures des aménagements économiques.
o Les salariés de la Fédération ont été mis en télétravail afin de conserver la totalité des services mobilisés pour nos structures.
o La FFSurf a mis en place une plateforme de formation en ligne pour accompagner la fin des formations engagées par les Ligues et Comités.

- Politique :
o Un travail est engagé avec les autorités maritimes, pour un processus de réappropriation progressive des plages et des activités, afin de mettre en avant la place du surf dans le contexte sportif, sanitaire et touristique.
o La Fédération participe à des réunions de travail avec l’ensemble des fédérations olympiques, le Comité National Olympique et Sportif Français, l’Agence Nationale du Sport, pour alerter les Ministères sur la situation des associations, et construire des propositions pour un soutien de notre modèle économique, lequel sera nécessairement modifié.
o Une collaboration est envisagée avec la Fédération des industries nautiques pour conforter la valorisation de notre impact sur l’économie de la Mer.
o Une concertation a débuté avec l’Éducation Nationale pour renforcer la présence des programmes éducatifs proposés par les clubs de surf à propos de l’aisance aquatique, de l’éducation à la gestion durable des océans, à la citoyenneté.
o Un travail se tient avec l’ensemble des présidents de Ligues et de Comités de la FFSurf pour avoir des remontées précises des situations locales.
o Un maintien du lien avec l’ensemble de la communauté a été mis en place dès le début du confinement, à travers des articles sur surfingfrance.com relatant les témoignages des clubs et des sportifs de tous horizons.
o Une réunion de travail s’est tenue avec la Fédération internationale de surf (ISA) pour accompagner le report des Jeux Olympiques de Tokyo à juillet 2021 ; pour accompagner le report des championnats du monde au second semestre 2020.

- Sportif :
o Il a été décidé du maintien de l’objectif « Championnats de France » prévus en octobre (Surf et SUP)
o La FFSurf apportera son soutien à l’organisation d’un échelon sélectif aux niveaux départemental et régional : championnats départementaux et régionaux.
o Le circuit Coupe de France de surf et des disciplines associées sera adapté selon les possibilités des calendriers nationaux et internationaux. La FFSurf maintient le contact avec les organisateurs potentiels des compétitions du circuit fédéral.
o A l'international, la FFSurf est en contact étroit avec l'International Surfing Association, l'European Surfing Federation et la World Surf League, afin d'adapter en permanence le calendrier prévisionnel. Le but étant de conserver des objectifs et des échéances pour ses compétiteurs de tous âges et toutes disciplines.

Aujourd’hui, nous sommes dans une période de travail, et les quatre semaines à venir doivent nous permettre d’élaborer des hypothèses afin de faire les propositions les plus pertinentes possibles pour que le surf soit acteur de la reprise.

 

 

 

Dernière modification le : 15 avril 2020
Évaluer cet élément
(13 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BPdacia