Prévention Surf 2022 - Les 10 règles d’or d’une pratique sereine du Surf

La saison 2022 a déjà bien démarré et c’est une immense joie de voir des centaines de milliers de pratiquants reprendre pleinement le chemin des vagues quel que soit le support de glisse choisi.

Le niveau de pratique des quelque 680.000 adeptes selon l’enquête GIP Littoral 2019 est très hétérogène et le partage des espaces avec les autres usagers de la plage amènent malheureusement à des situations qui peuvent entraîner des accidents, souvent bénins, des noyades avec parfois des situations dramatiques. Circonstances qui touchent le plus souvent les débutants.

La pratique individuelle fait apparaître depuis quelques années une augmentation régulière du nombre de traumatismes (référence SAMU-64A / CH Côte-Basque / CHU Bordeaux). Ces accidents surviennent le plus souvent en période estivale, sur des spots fréquentés. Ils sont consécutifs à des collisions entre surfeurs ou avec sa propre planche, à des sauts ou plongeons en eau peu profonde depuis la planche de surf ou de Stand Up Paddle. 

Dans la très grande majorité des cas, ces traumatismes sont "mineurs" même s'ils mènent les pratiquants à aller consulter aux urgences (plaies, fractures, entorses). Quelques cas graves plus rares sont malheureusement à déplorer annuellement.

La Fédération Française de Surf (FFSurf) a pleinement connaissance de cette réalité. D’autant que la crise sanitaire a démultiplié le nombre de pratiquants, qu’on peut aujourd’hui légitimement estimer à plus d’un million en France en 2022, qui ont découvert une nouvelle porte d’évasion au travers des sports de pleine nature et de glisse.

La FFSurf s’efforce par le biais de ses clubs et écoles de surf labellisés, en collaboration avec le Secrétariat d’État chargé de la Mer, les SAMU de Bayonne et de Pau, et le CHU Bordeaux, de rappeler les messages de prévention surf important pour cette nouvelle saison. Il est à noter que cette dynamique d’information/prévention commence également à être relayée par certains industriels de la glisse, que la FFSurf remercie.


Plus que jamais, il est indispensable de rappeler :

Les 10 règles d’or d’une pratique sereine du Surf


1 - Savoir nager

2 - Ne jamais surfer seul. Respecter les autres pratiquants, rester courtois et attentifs aux autres en toutes circonstances.

3 - Observer l’océan et les conditions de surf et vérifier qu'elles soient adaptées à son niveau de pratique et au matériel utilisé. Si je débute, je privilégie une planche en mousse avec des dérives souples.

4 - Respecter les zones de surf (drapeaux à damier noir et blanc) et identifier les dangers potentiels (enrochement, baïnes, shorebreak (vague de bord). Surveiller la météo (pas de surf par temps d’orage). Identifier les zones de baignades (drapeaux rayés jaune et rouge) afin de ne pas y pénétrer en surfant.

5 - Surfer avec un leash en bon état doit être systématique et le port du casque est conseillé, notamment pour les enfants et les zones de fréquentation dense.
Se protéger la tête et le visage en cas de chute ou de collision avec un autre surfeur. La combinaison néoprène permet de limiter l’impact du froid et des collisions possibles.

6 - Ne jamais retenir sa planche par le leash. Toujours bien tenir sa planche.

7 - Ne jamais plonger la tête la première, ni sauter les jambes tendues, depuis la planche et plus particulièrement en Stand Up Paddle. Se protéger le visage et la tête avec les bras en remontant à la surface.

8 - Respecter les règles de priorité, pour éviter les collisions, contourner la zone de déferlement pour se rendre au large.
- 1 vague = 1 surfeur
- le surfeur le plus à l’intérieur du déferlement est prioritaire,
- ne pas démarrer sur une vague s’il y a quelqu’un devant,

9 - Rester calme lorsque l’on est pris par un courant sur sa planche
, faire des signes aux secours en agitant les bras. Ne pas tenter de regagner la plage à la nage sans sa planche. Toujours prendre des repères (cabane MNS, poteau sur la dune, panneaux, arbres...) sur la plage pour savoir si je dérive.

10 - Protéger sa peau avec une protection solaire UV50+ (chapeau et lunettes) y compris lors de la pratique d’un sport de glisse.


EN CAS DE PROBLÈME, TOUJOURS ALERTER LE 15 (en Europe le 112) OU LE 196 ET INFORMER LES MNS


Capture décran 2022 07 05 à 10.37.25

Afin de faciliter la diffusion de ces informations, la FFSurf vient de se doter d’un QR code permettant de retrouver l’ensemble des messages de préventions auprès du grand public !


Les usagers des plages et de nos littoraux sont invités à se rendre dans le réseau des 180 surf clubs affiliés et des 120 écoles labellisés École Française de Surf ; et à interroger les professionnels (écoles, clubs de surf FFSurf, MNS, magasins spécialisés glisse…) sur les bonnes attitudes à avoir pour une pratique sereine du surf.

Il est à noter qu’une enquête internationale est actuellement en cours. Dans les prochains mois, elle fera l’objet d’un compte rendu complet sur le rôle des surfeurs dans la chaîne des secours mis en place sur les plages du monde entier.

Pour conclure, la FFSurf remercie chaleureusement les pratiquants qui s’illustrent régulièrement, par le biais de leur attitude citoyenne exemplaire, en permettant à plusieurs milliers d’anonymes de rentrer chez eux sains et saufs, tout au long de l’année, après les avoir sortis de l’eau, alors qu’ils étaient dans une situation qui aurait pu devenir tragique.

Ces interventions, le plus souvent invisibles aux yeux des institutions, viennent en complément du travail réalisé par la SNSM, les maîtres-nageurs civils, CRS, gendarmes, SDIS, Hôpitaux Médecine d’Urgence, médecins de ville, etc… présents sur le littoral durant la saison estivale.

Bonne saison 2022, bonnes vagues et bon surf à toutes et tous.


Jacques LAJUNCOMME
Président de la Fédération Française de Surf

Dernière modification le : 06 juillet 2022
Évaluer cet élément
(3 Votes)
Retour en haut

Les Partenaires Officiels  de la Fédération

BP