« Ce sera court mais intense »

  • Ven 25 janvier 2013
Johanne Defay, Vince Duvignac avec le coach Corbinien Johanne Defay, Vince Duvignac avec le coach Corbinien  © All pictures/ Tweedle/Rommel ISA 2013

L'équipe de France et ses six surfeurs vont tenter de ravir la China Cup ce week-end à Riyue Bay, sur l'île de Haïnan. La compétition qui regroupe les huit meilleures nations de la planète surf se déroulera sur deux jours. « Ce sera court mais intense » prévient Stéphane Corbinien le team manager français.

Après une troisième journée d'entraînement, la délégation française a participé au défilé des délégations ce vendredi soir. Placée une nouvelle fois sous le signe des traditions ancestrales chinoises, cette cérémonie a marqué l'ouverture de la deuxième édition de la China Cup. Elle s'est achevée par le mélange des sables, chaque capitaine d'équipe venant verser un peu de sable de son pays dans une urne commune, symbolisant l'union, le partage mais aussi la paix entre les nations du surf mondial.

« Nos surfeurs sont performants »

Demain matin, les 48 surfeurs engagés dans la China Cup passeront aux choses (très) sérieuses. Le manque de houle, à peine 30 cm ce vendredi, et finalement pas plus de 50 cm attendus pour le week-end, va demander beaucoup de tonicité et de technique. « Les vagues ont beau être minuscules, nos surfeurs se sont bien entraînés, ils sont affûtés, ils ont démontré qu'ils pouvaient être performants malgré ces petites conditions », assure Stéphane Corbinien. Pour le team manager de l'équipe de France, « la prise en main du spot de compétition s'est bien passée. » Avec une épreuve concentrée sur deux jours, le technicien s'attend à un week-end « court mais intense ! » D'autant qu'avec des petites vagues, « il faudra très vite entrer dans la compétition », souligne-t-il. Versée dans une poule avec les Etats-Unis, le Japon et Hawaï, les surfeurs tricolores ne rencontreront dans un premier temps que des concurrents de ces trois équipes, avant, on l'espère, de monter dans les phases finales. « Ce n'est pas facile de jauger nos adversaires dans ces vagues et parce que pas mal d'équipes ont connu des retards dans la livraison de leurs planches. Hawaï a des surfeurs très expérimentés avec Sunny Garcia (43 ans) et Kaipo Jaquias (42 ans) mais ils ne seront avantagés dans ces conditions de mer. On connaît la valeur des Américains mais on se méfie aussi des Japonais dont on ne sait guère de choses, sinon qu'ils ont toujours eu des surfeurs très toniques. Ce ne sera pas facile de se sortir de ce groupe mais on a un Team bien soudé, homogène, qui a envie d'aller le plus loin. » Deuxième de très peu l'an dernier derrière l'Australie, la France a un objectif : remporter cette China Cup.

Paroles de Frenchies

Maxime Huscenot : « Tout va bien, on a surfé de toutes petites vagues depuis notre arrivée mais je me sens bien, j'ai de bonnes planches. Elles marchent bien. Je me sens prêt. Il faudra enchaîner les séries durant deux jours, ça va être intense. Il faudra être bien réveillé dès samedi matin car ça va aller très vite. On devra être tout de suite « dedans ». Je vais surfer chaque série comme une finale. Je suis très fier de représenter la France et j'espère qu'on fera un bon résultat ici. C'est vraiment très sympa de se retrouver tous ensemble, ça change des compétitions du tour mondial où je suis tout seul. Il y a une bonne énergie de groupe. »

Alizé Arnaud : « Le physique va bien, par contre la tête... Je n'ai jamais fait une compétition dans de si petites vagues ! C'est vraiment dommage de ne pas pouvoir s'exprimer totalement. Il faudra de la chance et sauter sur tout ce qui se présentera. On l'a vu à l'entraînement, il peut n'y avoir qu'une vague exploitable toutes les 20 minutes ! L'ambiance est très bonne au sein de l'équipe. On se connaît tous et on s'apprécie tous. »

Medi Véminardi : « Je suis vraiment très content d'être ici, en Chine. Ça fait plaisir de surfer un nouvel endroit. Et je suis aussi très content de retrouver l'équipe de France. C'est une fierté de faire partie de ce groupe. Les vagues sont minuscules et ce n'est pas terrible. J'espère qu'il y en aura un peu plus ce week- end ! »

Vincent Duvignac : « Je suis vraiment très excité d'être ici, en Chine, pour la première fois. C'est une bonne opportunité de représenter son pays. On représente une des huit meilleures nations retenues pour cette compétition et j'espère qu'on donnera le meilleur de nous pour faire le meilleur résultat. Le surf est un sport individuel et c'est un moment particulier que d'être en équipe de France. Personnellement, ça me donne plus de confiance et davantage de motivation ! »

Programme
Messieurs
1er tour
Série 1 : Wade Carmichael (Australie), Sebastian Alacron (Pérou), Matheus Navaro (Brésil), Frederico Rodrigues (Portugal)
Série 2 : Adrien Toyon (Fra), Christopher Waring(USA), Kaoli Kahokuloa (Hawaï), Kaito Ohashi (Japon)
Série 3 : Maxime Huscenot (Fra), Gabriel King (USA), Kaipo Jaquias (Haw), Takumi Nakamura (Jap)
Série 4 : Mitchel Crews (Aus), Juninho Urcia (Pér), Michael Rodrigues (Bré), Eduardo De Castro (Por)
Série 5 : Lincoln Taylor (Aus), Joaquin Del Castillo (Pér), Messias Felix (Bré), Joao Saldanha (Por)
Série 6 : Medi Veminardi (Fra), Cory Lopez (USA), Dustin Cuizon (Haw), Shun Murakami (Jap)
Série 7 : Vincent Duvignac (Fra), Cameron Richards (USA), Sunny Garcia (Haw), Kenta Hayashi (Jap)
Série 8 : Connor O'Leary (Aus), Carlos Zapata (Pér), Deivid Silva (Bré), Vasco Ribeiro (Por)

Dames
1er tour
Série 1 : Alize Arnaud (Fra), Demi Boelsterli (USA), Alessa Quizon (Haw), Hinako Kurokawa (Jap)
Série 2 : Philippa Anderson (Aus), Valeria Sole (Pér), Claudia Goncalves (Bré), Carina da Silva (Por)
Série 3 : Nikki Van Dijk (Aus), Miluska Tello (Pér), Suelen de Almeida (Bré), Maria Sepulveda (Por)
Série 4 : Johanne Defay (Fra), Erica Hosseini (USA), Nage Melamed (Haw), Nao Omura (Jap)

Les surfeurs français en bref
Vincent Duvignac : 26 ans, champion de France 2011, champion d'Europe 2009, 91e mondial, Mimizan (Landes)
Adrien Toyon : 22 ans, 104e mondial, La Réunion
Medi Véminardi : 21 ans, 3e championnat de France 2012, champion d'Europe juniors 2011, 140e mondial, La Réunion
Maxime Huscenot : 20 ans, champion d'Europe 2008 et champion du monde juniors 2010, 121e mondial, La Réunion
Alizée Arnaud : 22 ans, championne du monde junior 2010, championne d'Europe 2011, 9e mondiale, Capbreton (Landes)
Johanne Defay : 19 ans, championne d'Europe juniors et vice-championne du monde juniors 2011, 21e mondiale, La Réunion

Contact presse
Stéphane Sisco
+33 6.16.42.31.88
www.surfingfrance.com
www.outremersports.com

Video

Dernière modification le samedi, 26 janvier 2013 22:29
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Plus dans cette catégorie : « La France au pied du mur  •  Duvignac en bronze ! »
Retour en haut
MSJEPVA region aquitaine bottom Conseil General des Landes bottom RMC surfsession

Login or Register

LOG IN