La confirmation Puyo, la surprise Lafenêtre

Titouan Puyo en tête de la course dans le dernier tour vient de lâcher ses poursuivants Clément Colmas et Martin Vitry. Titouan Puyo en tête de la course dans le dernier tour vient de lâcher ses poursuivants Clément Colmas et Martin Vitry.  © FL

Titouan Puyo et Mélanie Lafenêtre sont les nouveaux champions de France de Technical Race (course technique), à l’issue de la première des deux journées du championnat national de Stand Up Paddle en planches de 12’6 pieds, ce samedi au Cap d’aide (Hérault). Disputée dans des conditions musclées : houle et vent de 40 km/h, la course a couronné le capitaine de l’équipe de France et révélé au plus haut niveau le grand espoir féminin français. Suite et fin ce dimanche avec la Longue Distance (12 km).


Dépossédé de son titre de champion de France de la spécialité l’an dernier à Hossegor (Landes), Titouan Puyo a repris sa couronne nationale sur la Méditerranée où il s’était fait un nom en 2013 en remportant le titre sur la longue distance à Canet en Roussillon, avant de faire le doublé en 2015 à Ste Maxime.
Le dauphin de Puyo n’a que 16 ans
La Med’ lui va décidément bien puisque ce samedi, le Calédonien a dominé la technical race en écartant Arthur Arutkin, son grand rival et champion en titre finalement 5e aujourd’hui, mais aussi la relève représentée par Clément Colmas (16 ans et 2e de la course) et Martin Vitry (18 ans et 3e).
Dans le groupe de cinq coureurs en tête à la première des trois boucles, Puyo a accéléré dans la seconde partie, notamment en profitant des bumps (creux) dans les 800 m du downwind (vent dans le dos). Il a aussi profité d’une dernière ondulation pour définitivement se mettre à l’abri dans la ligne droite du rush final.
Dans son sillage, le jeune Clément Colmas (16 ans) confirme qu’il est bien la relève annoncée par Puyo lui même depuis trois ans. Derrière le duo calédonien, Martin Vitry signe un nouveau podium et remporte le titre junior dans le même temps.
Hold Up des filles de la Cigale de Ste Maxime CHAZOT BLATGE LAFENETRE FLIMG 6163 1
Chez les dames, la relève a, elle, pris le pouvoir. Mélanie Lafenêtre, championne de France espoirs ces dernières années, sur le podium Open l’an dernier, est devenue championne de France de technical race 12’6 !
Un exploit qui devient même hold up avec la deuxième place de sa copine du club des Cigales de Ste Maxime : Inès Blatgé. Le duo de juniors devance la favorite et membre de l’équipe de France Amandine Chazot. Championne de France en 14 pieds il y a 15 jours chez elle à Brest, Chazot est apparue émoussée après une saison très longue et riche d’une médaille d’argent aux Mondiaux du Danemark en septembre.
Ce qui n’enlève en rien l’énorme performance des jeunes méditerranéennes. Lesquelles ont fait la course en tête avec leur aînée avant de la décrocher dans les derniers hectomètres. Lafenêtre succède au palmarès à la vice-championne du monde Olivia Piana, forfait de dernière minute.
Le parcours de la longue distance en suspens
Après une première journée marquée par un temps maussade et un vent de sud-est, les conditions vont encore changer demain dimanche pour la longue distance (12 km) : grand beau et vent de nord-ouest avec des rafales à 60 km/h.
Un point entre la direction de course et les concurrents sera fait à 10h30 pour décider des différentes possibilités. Le parcours type qui doit partir de la cathédrale d’Agde, au sein de la « vieille ville » pour rejoindre la plage Richelieu en descendant l’Hérault, longer les plages, tourner autour du Fort de Brescou pour se terminer sur la plage Richelieu, pourrait être modifié.


RÉACTIONS

Titouan Puyo (champion de France messieurs)
« Je me suis méfié de la jeunesse, ça se sent depuis des années qu’elle arrive. Mélanie Lafenêtre et Ignès Blatgé avaient montré l’exemple juste avant chez les filles, bravo à elles ! Voir cela a a été comme une piqure de rappel pour moi, juste avant mon départ. Je me suis donc méfié. Cette course était longue, difficile. Mais le parcours était varié. On a donc pu tous s’exprimer. J’ai tenté avec Clément (Colmas) de prendre de la distance dans les downwinds. Il a été impressionnant. Il m’a permis de me remettre dedans quand j’étais derrière et de remonter sur Arthur Arutkin (en tête dans le second tour, ndlr). J’ai tout donné sur le dernier upwind. Je ne savais pas jusqu’à la fin si ça allait être bon. Et puis cette petite vague est arrivée… Je serre un peu les dents en cette fin de saison. Les bras font mal. J’ai privilégié les France du Cap d’aide en n’allant pas sur les 14 pieds à Brest il y a 15 jours, car les 12’6 sont qualificatifs pour l’équipe de France. On verra comment je serai demain pour la longue distance. »

Mélanie Lafenêtre (championne de France dames)
« Je suis partie derrière Amandine Chazot. Elle m’a lâchée sur le downwind mais j’ai réussi à revenir sur elle et même à la dépasser. Je me suis dit : « il faut que je continue à accélérer car elle est dangereuse ». J’ai tout donné en me disant qu’il n’y avait qu’un championnat de France 2017 ! Sur la partie surf, à la toute fin, je me suis dit c’est bon, j’ai gagné ! Je n’y croyais pas ces derniers temps. J’avais un peu mal partout. L’entraînement paye. C’est un peu la revanche de la Méditerranée sur l’Atlantique. L’absence d’Olivia Piana (la N.1 française, ndlr) ne m’a pas mis de pression. Je suis très heureuse de ma course. L’espoir est devenue une Open ! »



TOUS LES PODIUMS

MESSIEURS
Open

1. Titouan Puyo (Big Bananas, Nouvelle-Calédonie)
2. Clément Colmas (PC Dumbéa, Nouvelle-Calédonie)
3. Martin Vitry (Océan, Normandie)
Juniors
1. Martin Vitry (Océan, Normandie)
2. Tom Auber (Presqu’île sport côtiers, Bretagne)
3. Alexandre Bicrel (Médoc Waterman, Nouvelle-Aquitaine)
Cadets
1. Clément Colmas (PC Dumbéa, Nouvelle-Calédonie)
2. Loïc Garioud (ASPTT Nouméa, Nouvelle-Calédonie)
3. Jules Langlois (Planet Surf, Paca)
Moins de 15 ans
1. Marius Aubert (Presqu’île sport côtiers, Bretagne)
2. Matteo Angiolini (ABSC, Languedoc-Roussillon)
3. Tom Fifils (Arawak surf club, Guadeloupe)
Grand Kahunas (+50 ans)
1. Christophe Rhodes (Planet Surf, Paca)
2. Jean-Christophe Langlois (Planet Surf, Paca)
3. Benoit Fernet (Base nautique Sciez, Auvergne-Rhône- Alpes)
Kahunas (+ 45 ans)
1. Hervé Rota (Hyères SUP, Paca)
2. Cyril Garous (La Cigale, Paca)
3. Philippe LAchenal (La Cigale, Paca)
Grand Masters (+ 40 ans)
1. Grégory Closier (Tomahawk, Bretagne)
2. Mathieu Raimon (Presqu’île sport côtiers, Bretagne)
3. Grégoire Vitry (Océan, Normandie)
Masters (+35 ans)
1. Romuald Mamadou (Watermen Karukera, Guadeloupe)
2. Florent Dode (Vieux-Boucau, Nouvelle-Aquitaine)
3. Olivier Darrieumerlou (Vieux-Boucau, Nouvelle-Aquitaine)

DAMES

Open
1. Mélanie Lafenêtre (La Cigale, Paca)
2. Ignès Blatgé (La Cigale, Paca)
3. Amandine Chazot (Presqu’île sport côtiers, Bretagne)
Juniors
1. Mélanie Lafenêtre (La Cigale, Paca)
2. Ignès Blatgé (La Cigale, Paca)
Cadettes
1. Anaïs Guyomarch (US Changé, Pays de la Loire)
2. Lylou Haettel (Grand Huit, Hauts-de-France)
Moins de 15 ans
1. Saline Rozand (UNCA, Auvergne-Rhône-Alpes)
Grand Kahunas (+50 ans)
1. Françoise Denais (Base nautique Sciez, Auvergne-Rhône-Alpes)
Kahunas (+ 45 ans)
1. Hélène Bonnan (Hossegor surf club, Nouvelle-Aquitaine)
2. Emmanuelle Marcon (Pagaies club Thonon, Auvergne-Rhône-Alpes)
3. Ségolène Delattre (Le Grand Huit, Hauts-de-France)
Grand Masters (+ 40 ans)
1. Barbara Grollimund (Pagaie Club Thonon, Auvergne-Rhône-Alpes)
2. Ioulia Voronina (Paddling in Antibes, Paca)
3. Estelle Combet (Unca, Auvergne-Rhône-Alpes)
Masters (+35 ans)
1. Marie-Elphège Julienne (La Mouette Sinagotte, Bretagne)
2. Virginie Samson (La Cigale, Paca)
3. Marie Dautruche (Base nautique Sciez, Auvergne-Rhône-Alpes)

PARA SUP
Para Sup déficient visuel
1. Sébastien Le Meaux (Team Marara, Bretagne)
Para Sup déficient auditif
1. Loïc Cros (UNCA, Auvergne-Rhône-Alpes)

 

LES CLASSEMENTS SCRATCH DES FINALES MESSIEURS ET DAMES

SCRATCH GRANDE FINALE SCRATCH GRANDE FINALE.xls


SCRATCH TR FEMININES SCRATCH TR FEMININES.xls 

Dernière modification le : 05 novembre 2017
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Retour en haut

Les partenaires de la Fédération

Isuzu AF Ministère des Sports LOGO AQUITAINE 2016 Conseil General des Landes  L'Equipe France Bleu